Perte de cheveux pour les hommes

Présentation de la perte de cheveux pour les hommes

La perte de cheveux pour les hommes peut débuter très vers l'âge de 16 ans
La perte de cheveux pour les hommes peut débuter très vers l’âge de 16 ans

La perte de cheveux pour les hommes débute, dans la majorité des cas, à l’âge de 20 ans et se stabilise dans la trentaine. Cependant, dans des cas plus rares, elle peut commencer beaucoup plus tôt, tel que vers 16 ans, ou plus tard soit durant la quarantaine voire après 60 ans.

Il s’agit d’une préoccupation qui date de l’Antiquité et qui a conduit à la recherche de divers moyens soit pour la camoufler soit pour la traiter. Elle concerne plus de 70% des hommes et davantage les caucasiens que les autres races.

En général, ce sont les cheveux situés sur le devant et/ou le sommet du crâne qui tombent en premier. La perte s’étende alors progressivement par la suite, de manière plus ou moins vite. Selon chaque cas, l’alopécie qui va s’ensuivre peut être partielle ou totale.

Causes de la perte de cheveux pour les hommes

Manifestations de la perte de cheveux pour l'homme
Manifestations de la perte de cheveux pour l’homme : chute, prurit, perte de l’éclat, douleur aux racines, …

Chez les hommes, différents facteurs peuvent expliquer ou favoriser la perte de cheveux. Parmi ceux-ci, il y a notamment :

– Hormones dont notamment la dihydrotestostérone ;
– Génétique. Les hommes ayant un père, des oncles ou des frères atteints de calvitie ont un risque plus élevé d’en développer également ;
– Carences alimentaires tels qu’en certains minéraux dont le fer, le zinc et le cuivre ainsi qu’en vitamines du groupe B ;
– Certaines maladies comme la pelade, teigne, lichen plan, psoriasis ;
– Suite à certains traitements dont notamment une chimiothérapie, radiothérapie ;
– Prise de certains médicaments comme des coagulants ;
– Lavage abusif ou trop rare de ses cheveux ;
– Lavage des cheveux avec de l’eau trop chaude ;
– Utilisation de sèche-cheveux ;
– Cheveux souvent gras ;
– Utilisation d’un shampooing ou d’autres produits inadéquats ou très agressifs ;
Pellicules ;
– Port fréquent de chapeau, casquette, bonnet ;
– Suite à une brûlure sur le crâne ;
– Suite à une importante perte de poids, une fièvre importante, une maladie ;
– Après un choc émotionnel ;
– Stress.

Manifestations de la perte de cheveux pour les hommes

Une perte de cheveux peut se manifester de façon plus ou moins différente chez le hommes.

– Début précoce (vers 16 ans) ou tardive (après 60 ans) suivant chaque cas. En général, l’alopécie débute durant la vingtaine ;
– Installation progressive ou brusque ;
– Prurit au niveau du cuir chevelu ;
– Perte d’éclat des cheveux ;
– Cheveux plus gras à la racine ;
– Racines douloureuses ;
– Cheveux de plus en plus nombreux retrouvés sur son oreiller, dans la salle de bain, sur sa brosse ;
– Raréfaction des cheveux au niveau du vertex, des tempes, du front puis apparition de plaques chauves.

Traitements de la perte de cheveux pour les hommes

Certains traitements sont souvent conseillés en cas de perte de cheveux ou pour prévenir la calvitie chez les hommes.

Mélangé à de l’huile d’olive, l’ail est peut être utilisé pour traiter des cas de chute de cheveux et une pelade (1) ;
– Selon une étude, l’huile de cade obtenue à partir du bois de genévrier oxycèdre (Juniperus Oxycedrus L.) peut être efficace contre diverses affections capillaires et cutanées dont l’alopécie, la chute des cheveux et la psoriasis (2) ;
– En cas d’anémie ou de carence en fer, il est conseillé de privilégier les meilleures sources de ce minéraux dans l’alimentation. Parmi celles-ci, il y a entre autres les graines de citrouilles, les haricots et les lentilles (3) ;
– Parmi les plus grands apporteurs de zinc, il y a particulièrement les graines de courges, les graines de sésames, celles de citrouilles, les légumineuses (4) ;
– Pour assurer un apport en cuivre suffisant dans l’alimentation, le chocolat noir, les cacahuètes, le haricot rouge, les pois chiches et la chicorée peuvent être privilégiés car figurent parmi les meilleures sources de ce minéral (5) ;
– Certaines mesures peuvent, en outre, être adoptées pour limiter la chute de cheveux chez ceux qui suivent un traitement médical notamment une chimiothérapie. L’usage d’une brosse ayant des poils souples et d’un shampoing doux est entre autres conseillé. Par ailleurs, la coloration de la chevelure et l’utilisation de sèche-cheveux doivent être arrêtées (6).

Références

(1) El Azzouzi F., Zidane L., « La flore médicinale traditionnelle de la région de Béni- Mellal (Maroc).», Journal of Applied Biosciences, Vol.91, 2015
(2) Bellakhdar J., « La Pharmacopée Traditionnelle Marocaine, Médecine Arabe Ancienne et Savoir Populaire.», Préface de Pelt JM, Paris, Ibis Press, 1997.
(3) « Valeur Nutritive de Quelques Aliments Usuels.», Direction Générale de la Protection de la Santé, Santé Canada, 1999.
(4) « National nutrient database for standard reference.», Ministère de l’Agriculture des États-Unis (USDA).
(5) Apports Nutritionnels de Référence, Institute Of Medicine (IOM), National academies press, Washington D.C., 2006.
(6) « Encyclopédie Canadienne du Cancer.», Société Canadienne du Cancer.

error: Content is protected !!