Arthrose

Présentation de l’arthrose

Arthrose, maladie se manifestant par la dégénérescence des cartilages
Arthrose, maladie se manifestant par la dégénérescence des cartilages

L’arthrose ou arthropathie chronique dégénérative est une pathologie articulaire qui se caractérise par la dégénérescence chronique et progressive des cartilages. Elle se traduit par l’usure des cellules cartilagineuses qui devient plus importante que la production de nouvelles. Il en résulte un affaissement des cartilages touchés puis leur effritement et fissure. Des cellules osseuses viennent, par ailleurs, remplacer ces cellules cartilagineuses. Ce qui est à l’origine des sensations de raideur au niveau des articulations, un des symptômes caractéristiques de cette affection.

Il s’agit d’une pathologie très fréquente qui touche des sujets de plus en plus jeunes. Si elle ne survenait avant qu’après 50 ans, aujourd’hui elle peut affecter même des personnes de la trentaine. Sa prévalence tend, en outre, à croître avec l’âge. Cette maladie semble, par ailleurs, affecter davantage la population féminine.

Causes de l’arthrose

Un bon nombre de facteurs sont connus comme pouvant favoriser la survenue de cette pathologie articulaire. Parmi ceux-ci, il y a notamment :

– Microtraumatismes répétés ;
– Traumatisme, contusion, fracture, entorse au niveau d’une articulation ;
– Mouvement répétitif tel que lors de la pratique de certains sports, de certains travaux ;
– Sollicitation fréquente d’une articulation pouvant conduire à son surmenage ;
– Surpoids et obésité ;
Ménopause chez la femme entrainant certains changements hormonaux ;
– Âge ;
– Hérédité qui peut être la cause de défaut architectural familial ;
– Malformation congénitale tel qu’en cas de genu valgum et de genu varum, de longueur inégale des membres inférieurs ;
– Ligaments trop élastiques ;
– Instabilité articulaire ;
– Certaines pathologies des os et des articulations dont les rhumatismes, pathologie de Paget, scoliose, polyarthrite rhumatoïde, hallux valgus ;
– Certaines pathologies comme le diabète, goutte, lupus ;
– Taux sanguins élevés de fer ou de cuivre ;
– Hypothyroïdie ;
– Hyperparathyroïdie ;
– Sédentarité ;
– Port de chaussures inconfortables.

Manifestations de l’arthrose

Manifestations de l'arthrose : douleur, craquement, raideur, gonflement, ...
Manifestations de l’arthrose : douleur, craquement, raideur, gonflement, …

L’arthropathie chronique dégénérative peut être reconnue par certains symptômes qui se manifestent au niveau de l’articulation touchée :

– Douleur exacerbée au mouvement et qui s’estompe au repos ;
– Douleur qui revient dès le moindre effort qui sollicite l’articulation affectée ;
– Douleur plus intense en fin de journée ;
– Sensibilité à la palpation ;
– Craquements aux mouvements ;
– Gêne fonctionnelle qui s’amplifie avec le temps pouvant même conduire à une invalidité ;
– Raideur après un temps de repos notamment le matin ;
– Gonflement local en cas d’épanchement du liquide synovial ;
– Déformation causée par la prolifération des cellules osseuses ;
– Trouble de l’endormissement causé par la douleur.

Cette pathologie n’affecte pas normalement la santé générale du sujet. Les lésions sont cependant irréversibles et tendent à s’aggraver avec le temps.

Traitements de l’arthrose

Certains traitements sont reconnus pour leur efficacité en cas d’arthropathie chronique dégénérative.

– Une étude avance l’efficacité de la consommation quotidienne d’huile de krill pour traiter diverses pathologies articulaires et pour améliorer les mouvements en cas de raideur. Ceci s’explique notamment par les propriétés anti-inflammatoires que possède cette huile ainsi que par sa haute teneur en acides gras polyinsaturés (1) ;
– Lors d’une observation menée sur des patients arthrosiques, il a pu être montré que le curcuma pris à 2 g par jour présente la même efficacité que des médicaments classiques (2). Les curcuminoïdes dont la curcumine qu’il contient sont, en effet, de puissants antioxydants reconnus depuis longtemps pour leurs actions en cas de douleur et inflammation rhumatismales ;
Pour apaiser les douleurs articulaires que peut causer l’arthropathie chronique dégénérative, une étude avance les bienfaits d’un traitement à base de racines de griffe du diable (Harpagophytum procumbens) (3). La prise quotidienne d’extraits normalisés de 1000 mg environ sur une période de 60 jours est alors recommandée pour une meilleure efficacité ;
– Un bon nombre d’étude s’accordent sur l’action positive du sulfate de glucosamine pour prendre en charge cette maladie articulaire. Ce traitement permet à la fois de calmer ses symptômes mais également de limiter voire arrêter son évolution (4) ;
L’usage de la prêle est également reconnu dans une étude comme pouvant être bénéfique pour les sujets arthrosiques (5) ;
– En cas d’arthrose causée par un surpoids, en outre, de nombreuses observations mettent en évidence l’importance de perdre du poids pour limiter la progression de la maladie et réduire les douleurs (6).

Références

(1) Deutsch L., « Evaluation of the Effect of Neptune Krill Oil on Chronic Inflammation and Arthritic Symptoms.», J Am Coll Nutr. Février 2007.
(2)Efficacy and safety of Curcuma domestica extracts in patients with knee osteoarthritis . Kuptniratsaikul V, Thanakhumtorn S, Chinswangwatanakul P, Wattanamongkonsil L, Thamlikitkul V. J Altern Complement Med . 2009 Aug;15(8):891-7.
(3) Arthritis Research Campaign. Complementary and Alternative Medicines for the Treatment of Rheumatoid Arthritis, Osteoarthritis and Fibromyalgia; Devil’s claw, 2008.
(4) Pavelka K, et al., « Glucosamine Sulfate Use and Delay of Progression of Knee Osteoarthritis : A 3-year, Randomized, Placebo-controlled, Double-blind Study., Arch Intern Med 2002 Oct.
(5) Xin Jiang et al., « Horsetail Mixture on Rheumatoid Arthritis and its Regulation on TNF-α and IL-10 », Pak. J. Pharm. Sci. , Vol. 27, N 6, Nov 2014.
(6) Ravaud P., « Traitements Non Pharmacologiques de l’Arthrose.», La Presse Médicale, 2002.

error: Content is protected !!