Congestion nasale

Présentation de la congestion nasale

La congestion nasale est une obstruction des voies nasales le plus souvent causée par la dilatation des vaisseaux sanguins contenus dans les muqueuses nasales. Ces dernières, en devenant œdémateuses, bloquent le passage aérien, notamment à l’inspiration. Ce qui donne la sensation de nez bouché en cas de congestion nasale.

Congestion nasale
Congestion nasale : obstruction des voies nasales

Elle peut également être due à une anomalie au niveau de la structure nasale, une pathologie ou aux séquelles d’une opération chirurgicale.

Ce symptôme peut constituer un simple gêne mais à un certain niveau, il peut devenir inquiétant notamment s’il est accompagné d’autres complications telles qu’une apnée du sommeil, interférences dans l’audition et le langage, douleurs faciales et crâniennes, insuffisance cardiaque due à une faible quantité d’oxygénation.

Causes d’une congestion nasale

Une congestion nasale peut avoir diverses causes.

– rhinite allergique, asthme ;
– rhinite ou sinusite infectieuses ;
– rhinite due à des facteurs externes tels que médicaments, inhalation de substances chimiques, consommation de certains aliments ;
– rhinite due à des troubles endocriniennes tels que durant les règles, l’ovulation ;
– rhinite gravidique qui survient vers le second trimestre de la grossesse ;
– rhinite cholinergique chez les personnes âgées, due à des troubles au niveau des glandes contenues dans les muqueuses nasales ;
– malformation structurelle au niveau de la valve nasale, de la cloison, ou d’un cornet nasal ;
– complication post-chirurgicale ;
tumeur nasale dont la polypose naso-sinusienne ;
cancer des sinus ;
– syndrome du nez vide qui est une sensation d’obstruction nasale ressentie après une turbinectomie totale (ablation du cornet inférieur).

Manifestations de la congestion nasale

Une congestion nasale peut se manifester différemment suivant sa cause. Certains symptômes sont, toutefois, toujours présents.

– obstruction unilatérale ou bilatérale du nez ;
– écoulement nasal ;
– éternuement ;
– anosmie (absence d’odorat) ;
– démangeaisons nasales ;
– pesanteur faciale dans certains cas ;
– obstruction unilatérale d’évolution rapide, douleur faciale et épistaxis (écoulement de sang) dans le cas d’un cancer du sinus.

Traitements d’une congestion nasale

Divers traitements naturels peuvent être recourus pour prendre en charge des cas de congestion du nez non tumorale et non structurale.

– selon une étude menée sur des enfants, le miel serait plus efficace qu’un broncho-dilatateur en cas d’obstruction nasale (1);
– la bromélaïne de l’ananas agirait sur les tissus œdémateux et dégagerait les sinus ;
– l’eau salée à raison de quelques gouttes dans le nez ou pour le gargarisme est réputée pour décongestionner les voies respiratoires ;
– le menthol contenu dans la menthe poivrée est efficace pour libérer l’encombrement des voies aériennes ;
– une étude menée sur l’effet du zinc sur le rhume a montré que les ions de zinc contenus dans les pastilles d’acétate de zinc absorbées ont permis de réduire jusqu’à 37% la congestion nasale pour une dose de 80 mg (2);
– selon de récents essais scientifiques, la vitamine D du soleil serait, non seulement, à même de renforcer la défense immunitaire mais également de prévenir la survenue d’infection respiratoire (3).

Références

(1) Waris A, Macharia M, Njeru EK, Essajee F., « Randomised double blind study to compare effectiveness of honey, salbutamol and placebo in treatment of cough in children with common cold.», East Afr Med J. 2014 Feb ; 91(2):50-6.
(2) Hemilä H., Chalker E., « The effectiveness of high dose zinc acetate lozenges on various common cold symptoms: a meta-analysis.», BMC Family Practice, 2015; 16 (1) DOI: 10.1186/s12875-015-0237-6.
(3) Ginde A., P. Blatchford P., K. Breese, L. Zarrabi, S. A. Linnebur, J. I. Wallace, R. S. Schwartz, « High-Dose Monthly Vitamin D for Prevention of Acute Respiratory Infection in Older Long-Term Care Residents : A Randomized Clinical Trial.», Journal of the American Geriatrics Society, 2016.