Contusion

Présentation de la contusion

Une contusion est une lésion produite par un objet contondant sur une partie du corps. Le choc ne provoque alors ni déchirure au niveau de la peau ni extravasation de sang sous la peau.

Contusion
Contusion : lésion sans rupture de la peau

Le plus souvent, une contusion est bénigne, ne nécessitant pas le recours à un spécialiste. De simples soins locaux, notamment pour apaiser les douleurs, peuvent suffire.

Si la contusion s’est, par contre, produite près d’un organe sensible ou d’une articulation, ou qu’il devient impossible de se servir du membre suite à la lésion, il est alors dans ce cas impératif de consulter un médecin.

Causes de la contusion

Les causes pouvant engendrer une contusion sont très nombreuses mais peuvent être classées en deux grands groupes.

Contusions causées par un traumatisme direct avec un corps mousse, qui n’est donc ni tranchant, ni aigu.

– coup de marteau, de bâton ;
– coup ou choc reçu lors d’une épreuve sportive, tel que coup de poing, coup de pied, choc avec un autre sportif, choc contre un poteau ;
– chute d’un objet sur une partie du corps ;
– choc contre une porte, une armoire, une table.

Contusions provoquées par une pression intense et soutenue sur une partie du corps.

Manifestations et complications de la contusion

Quelques symptômes peuvent accompagner une contusion.
– décoloration de la peau suite au traumatisme ;
– renflement de la zone lésée ;
– sensibilité et douleur au niveau de la partie heurtée.

Une contusion peut parfois se compliquer si le choc s’avère être plus important.

risque d’une extravasation sanguine. Dans ce cas, la contusion est devenue une ecchymose. La partie lésée va alors devenir rouge et enflée puis l’ecchymose prendra une couleur plus sombre ;
interruption de la circulation sanguine due à une hémorragie sous cutanée ;
formation d’un hématome due à une accumulation importante de fluide sous la peau. Il peut alors y avoir une déformation du membre lésé ;
– fracture des os ;
– entorse.

Traitements de la contusion

Le traitement de la contusion consiste surtout à apaiser les douleurs du choc.

– application de poche de glace sur la partie heurtée pendant 20 mn. Ce qui va permettre à la fois de calmer la douleur et d’éviter une enflure trop importante.
– compression par un bandage de la zone traumatisée. Selon une étude, cette technique utilisée chez les sportifs permet d’éviter qu’il y ait mouvement au niveau lésé et de diminuer le renflement causé par le choc. (1)
– élévation du membre lésé pour favoriser le retour du sang vers le cœur. Le membre traumatisé devra alors être surélevé à 10 cm plus haut que ce dernier pendant au moins 3 heures.
– selon une étude anglaise, l’application d’arnica sur une contusion permet d’apaiser les douleurs (2);
– d’autres études européennes s’accordent sur l’efficacité de la bromélaïne l’ananas pour calmer la sensibilité et diminuer l’inflammation lors d’une contusion ou en cas d’hématome (3) ;
– l’acide rosmarinique de la consoude aurait également une action anti-inflammatoire. Son utilisation devra toutefois être limitée pour éviter l’accumulation de pyrrolizidine dans le corps. (4)

Références

(1) Smith M., « A review of the initial management of soft tissue sports injuries.», J Ortho Nursing 2005 ; 9 (2) : 103-7.
(2) European Scientific Cooperative on Phytotherapy (Ed)., « Arnicae flos, ESCOP Monographs on the Medicinal Uses of Plants Drugs. », Centre for Complementary Health Studies, Université d’Exeter, Grande-Bretagne, 1997.
(3) Ernst E., « The Complete Book of Symptoms and Treatments. », Element Books Limited, Angleterre, 1998.
(4) Blumenthal M., Goldberg A., Brinckmann J., « Expanded Commission E Monographs, American Botanical Council. », publié en collaboration avec Integrative Medicine Communications, États-Unis, 2000.