Diarrhée

Présentation de la diarrhée

La diarrhée est un symptôme qui se caractérise par une émission de selles molles ou liquides en plus grandes quantité et fréquente que d’habitude. Le volume journalier dépasserait alors les 300 g normaux et le diarrhéique compterait plus de trois selles par jour.

Diarrhée
Diarrhée, trouble digestif qui se traduit par une émission importante de selles molles ou liquides

Glaires ou sang peuvent parfois être présents dans les excrétions. Dans certaines circonstances, telles qu’en cas de choléra, ce sont des liquides voire de l’eau qui sont évacués à l’extérieur.

Suivant la pathologie en cause, il peut s’agir de diarrhée aiguë qui pour la plupart sont dues à des infections ; ou de diarrhée chronique, lorsque le symptôme persiste au-delà de trois semaines.

Causes de la diarrhée

Un cas aigu est généralement dû à une infection :

– infection virale dont notamment par le rotavirus ;
– infection bactérienne telle que par le clostridium difficile ;
– toxi-infection alimentaire telle qu’en cas de botulisme, de fièvre typhoïde, de salmonellose ;
– intoxication alimentaire telle qu’un scombrotoxisme survenant après la consommation de certaines espèces de poisson ;

Les cas chroniques sont principalement causés par des pathologies :

– prise de laxatif ;
– accélération anormale du transit intestinal due à un trouble fonctionnel intestinal ;
– malabsorption des nutriments due entre autres à une inflammation chronique de l’intestin, une insuffisance pancréatique, présence de tumeurs ou d’anomalie au niveau des vaisseaux lymphatiques ;
– intolérance à certains aliments tels que le lait, le gluten ;
– sécrétion anormale gastrique en très grande quantité ;
– entéropathie exsudative caractérisée par la présence d’une fuite de sang dans l’appareil digestif ;
– hyperthyroïdie.

Des fausses diarrhées peuvent, en outre, survenir dans certains cas :

– intestin irritable ;
– indigestion ;
– prise d’alcool et de drogue ;
– chirurgie ou traitement médical tel que la chimiothérapie, gastrectomie ;
– prise d’antibiotiques ;
– suite à une constipation ;
– incontinence fécale ;
– surconsommation d’aliments aux vertus laxatives ;
– stress ;
– pratique d’une activité physique en moins de 3 heures après un repas.

Manifestations de la diarrhée

Suivant le cas, d’autres symptômes peuvent survenir avec une diarrhée :

– crampes abdominales ;
– douleurs abdominales ;
– frissons ;
– sueurs froides ;
– inflammation du côlon tel qu’en cas de colite pseudo-membraneuse due à une infection par clostridium difficile ;
– déshydratation.

Traitements de la diarrhée

Son traitement dépend de l’affection causale.
– Plusieurs études ont souligné les bienfaits des probiotiques en cas de symptômes diarrhéiques. Ces bonnes bactéries auraient, non seulement, des effets protecteurs mais également curatifs en cas d’infections virales (1) ;
– Les résultats de certaines observations scientifiques ont permis de conclure que la prise de probiotiques lors d’une antibiothérapie réduirait le risque de survenue d’une diarrhée (2) ;
– D’après une méta-analyse, la prise de probiotiques de l’espèce saccharomyce boulardii préviendrait une infection par clostridium difficile (3) ;
– La myrtille est, en outre, reconnue pour traiter tout type de diarrhée (4) ;
– Certaines études ont montré que le psyllium serait efficace en cas d’incontinence anale (5) ;
– En cas d’indigestion, la camomille allemande aurait prouvé son efficacité (6).
– Une molécule naturelle à privilégier pour soulager rapidement ce genre de trouble digestif est la berbérine. Nombreux sont les essais cliniques qui ont démontré que ce remède naturel est capable de réguler le transit intestinal et soigner les différentes affections touchant cet organe. (7)

Références

(1) Allen S.J., Okoko B.,et al., « Probiotics for treating infectious diarrhoea.», Cochrane Database Syst Rev., 2004.
(2) Cremonini F., Di Caro S., et al., « Meta-analysis: the effect of probiotic administration on antibiotic-associated diarrhoea.», Aliment Pharmacol Ther. 2002 Aug.
(3) McFarland LV., « Meta-analysis of probiotics for the prevention of antibiotic associated diarrhea and the treatment of Clostridium difficile disease.», Am JGastroenterol. 2006 Apr;101(4):812-22.
(4) Blumenthal M, Goldberg A, Brinckmann J (Ed)., « American Botanical Council. », Expanded Commission E Monographs, Integrative Medicine Communications, États-Unis, 2000.
(5) Eherer A.J., Santa Ana C.A.,et al., « Effect of psyllium, calcium polycarbophil, and wheat bran on secretory diarrhea induced by phenolphthalein.», Gastroenterology. 1993 Apr;104(4):1007-12.
(6) « Encyclopédie des plantes médicinales. Identification, préparations, soins.», Larousse/VUEF, 2001.
(7) Xavier RJ, Podolsky DK. Unravelling the pathogenesis of inflammatory bowel disease. Nature. (2007).