Douleurs mammaires

Présentation des douleurs mammaires

La mastodynie est le terme médical utilisé pour désigner les douleurs mammaires. Celles-ci peuvent être unilatérales n’affectant alors qu’un sein, ou bilatérales, lorsque les deux seins sont simultanément concernés. Elles peuvent également être plus ou moins intenses suivant chaque cas.

Douleur mammaire, problème qui touche fréquemment les femmes
Douleurs mammaires ou mastodynie, problème qui touche fréquemment les femmes

Il s’agit d’un symptôme assez fréquent chez la femme et fait souvent partie du syndrome prémenstruel. Son traitement doit, toutefois, être systématique, d’une part pour apaiser la personne, et d’autre part pour prévenir ou retarder la progression d’une pathologie qui peut être dangereuse.

Causes des douleurs mammaires

Un bon nombre de facteurs peuvent être à l’origine de douleur mammaire.

– Fluctuation hormonale qui est la cause la plus fréquente. Les douleurs ressenties notamment en période prémenstruel ou préovulatoire chez certaines femmes, sont dues à un pic œstrogénique important. Dans tels cas, l’inconfort devrait cesser à l’arrivée des règles ou à l’ovulation ;
– Prise de contracteption orale (pilules) qui entraine un déséquilibre œstroprogestatif chez la femme ;
– Prise de certains médicaments ;
– Consommation excessive de phytoœstrogène tel que le soja ;
– Développement de la poitrine chez l’adolescente ;
– Ectasie des canaux galactophores ;
– Mastite due à l’engorgement d’un des canaux galactophores empêchant la lactation ;
– Pathologie fibrokystique ou mastose ;
– Adénomatose du mamelon qui se caractérise par une enflure du mamelon ;
– Adénomatose érosive du mamelon ou papillomatose qui est un cas de tumeur superficielle généralement bénigne ;
– Cytostéatonécrose mammaire qui peut survenir après un traumatisme, une intervention ;
Cancer du sein ;
– Cancer inflammatoire du sein ;
– Stress et autres troubles émotionnels.

Manifestations des douleurs mammaires

Signes des douleurs mammaires :  crampes,
Signes de la douleur mammaire: crampes, douleur pulsatile, brûlure, tension au niveau des seins, …

Selon le cas, les douleurs mammaires peuvent se manifester différemment et même s’accompagner de certains signes.

– Douleur pulsatile ;
– Elancement ;
– Crampes ;
– Brûlures ;
– Tension au niveau des seins ;
– Hypersensibilité des mamelons ;
– Hypersensibilité des seins ;
– Douleurs irradiant vers le dos ou sur le côté interne des bras ;
– Douleur en boule ;
– Gonflement mammaire douloureux ;
– Veines nettement plus accentués ;
– Abcès ;
– Fièvre accompagnée de frisson, de mal de tête, d’engourdissement en cas de mastite. Un écoulement mammaire purulent peut également survenir ;
– En cas d’hyperœstrogénie, les douleurs aux seins peuvent s’accompagner d’autres troubles tels que métrorragie (perte de sang en dehors de la période menstruelle), perturbations du cycle menstruel, prise de poids, trouble de l’humeur.

Une douleur aux seins devra, en outre, faire l’objet d’une prise en charge médicale urgente si elle ne disparaît pas après un cycle menstruel ou qu’elle s’accompagne de rougeur ou de plissements cutanés.

Traitements des douleurs mammaires

La prise en charge des cas de mastodynie devra tenir compte de la cause du symptôme.

– D’après certaines études, les femmes sujettes au syndrome prémenstruel ont un taux de magnésium plus faible que la normale. Un apport supplémentaire de magnésium permet alors de soulager les symptômes liés à ce déséquilibre hormonal (1) ;
– Selon d’autres scientifiques, le syndrome prémenstruel s’explique, en partie, par un apport alimentaire insuffisant en calcium. Les études menées à cet effet ont permis de confirmer ces conclusions. Le supplément quotidien de calcium pris par les femmes mises en observation a réduit significativement les symptômes accompagnant leur syndrome prémenstruel, y compris les tensions mammaires (2) ;
– Longtemps utilisées pour soulager les tensions mammaires cycliques, les baies de gattilier sont désormais reconnues par diverses études scientifiques comme pouvant apaiser les mastodynies grâce à la casticine qu’elles contiennent (3) ;
– Une étude suggère, par ailleurs, que pour traiter un cas de mastite, il faut effectuer de légers massages sur le sein affecté. Appliquer une source de chaleur juste avant une tétée et augmenter le nombre de tétée peuvent également contribuer à apaiser la douleur (4).

Références

(1) Fugh-Berman A, Kronenberg F. Complementary and alternative medicine (CAM) in reproductive-age women: a review of randomized controlled trials. Reprod Toxicol. 2003 Mar-Apr;17(2):137-52. Review.
(2) Ghanbari Z, Haghollahi F, et al. Effects of calcium supplement therapy in women with premenstrual syndrome. Taiwan J Obstet Gynecol. 2009 Jun;48(2):124-9.
(3) Kubista E, Muller G, Spona J. Treatment of mastopathies with cyclic mastodynia. Clinical results and hormonal profiles. Rev Fr Gynecol Obstet. 1987 Apr;82(4):221-7.
(4) Amir LH, « Managing common breastfeeding problems in the community » BMJ. 2014;348:g2954.