Flatulence

Présentation de la flatulence

La flatulence est un état causé par l’accumulation de gaz intestinal au niveau de l’estomac ou de l’intestin. Elle se caractérise notamment par une sensation de ballonnement qui peut entrainer l’expulsion volontaire ou non de ces gaz vers l’extérieur par l’anus ou par la bouche. Dans ce dernier cas, il s’agit plutôt d’éructation.

Flatulence, sensation de ballonnement
Flatulence, sensation de ballonnement entrainant une expulsion volontaire ou involontaire de gaz

La flatuosité qui s’échappe est composée de dioxygène et d’azote provenant essentiellement de l’air respiré. D’autres gaz tels que hydrogène, dioxyde de carbone ou méthane y sont aussi présents. L’odeur que peuvent avoir les pets provient, par ailleurs, de la présence de certains gaz dans leurs composants dont notamment le sulfure de dihydrogène, sulfure de diméthyle et méthanethiol.

Causes de la flatulence

Certains des aliments qui passent dans l’estomac peuvent ne pas être entièrement digérés. Ils arrivent alors dans le gros intestin mal digérés et vont y être décomposés par les bactéries qui y sont présentes. Ces dernières, à leur tour, émettent cependant des gaz quand elles consomment ces matières. Ce qui est à l’origine des flatuosités.

Plus la consommation d’aliments qui peuvent ne pas être entièrement digérés par l’estomac est importante, davantage il y aura alors accumulation de gaz dans l’intestin.

Parmi tous les aliments, il existe certains qui sont plus susceptibles de favoriser les pets que d’autres.

– Viandes et produits dérivés ;
– Certains féculents dont le blé, maïs, pomme de terre ;
– Légumes ayant une importante teneur en oligosaccharides tels que les légumineuses, lentilles, pois chiche et soja. Le tégument qui les enveloppe favorise également l’accumulation des gaz ;
– Légumes contenant beaucoup de fructanes dont ail, oignon, échalote, poireau, asperges ;
– Chewing-gum ;
– Boissons gazeuses ;
– Lait et autres produits laitiers pour ceux qui sont intolérants au lactose ;
– Certains glucides dont le fructose du miel, de la pomme et de la mangue.

L’accumulation du gaz intestinal peut, par ailleurs, être due à des affections.

– Syndrome de l’intestin irritable ;
– Aérophagie ;
– Occlusion intestinale ;
– Maladie cœliaque ;
– Maladie de Crohn.

Manifestation de la flatulence

Manifestations de la flatulence: sensation de ballonnement,
Manifestations de la flatulence: sensation de ballonnement, gargouillis, évacuation de gaz, …

En général, les flatulences se manifestent de la même manière.

– Sensation de ballonnement ;
– Borborygmes ou gargouillis dans le ventre ;
– Évacuation plus ou moins bruyantes des gaz suivant la vitesse de propulsion et la fermeture du sphincter ;
– Pets pouvant s’accompagner d’odeur plus ou moins nauséabonde ;
– En cas d’accumulation importante de gaz durant la journée, les flatulences ont tendance à se libérer la nuit lorsque le corps est détendu au moment du sommeil.

Retenir longtemps les pets peut conduire à une distension intestinale qui va causer une constipation. Le météorisme désigne, par ailleurs, une difficulté à évacuer les gaz.

Traitements de la flatulence

Certains remèdes peuvent être utilisés pour prévenir ou traiter les flatulences.

Prendre le temps de manger et bien mastiquer avant d’avaler les aliments ;
Réduire la consommation des aliments qui peuvent fermenter dans le gros intestin ;
Éviter les boissons gazeuses ;
Privilégier les aliments riches en fibres insolubles tels que les céréales complètes, les noix, les légumes et les fruits ;
– Selon certaines études, l’huile essentielle de menthe poivrée, prise par voie interne, peut réduire les symptômes du syndrome de l’intestin irritable (1). Pour d’autres études, l’application locale de cette huile essentielle peut tout autant être efficace (2) ;
– Des observations cliniques ont montré que l’association des huile essentielles de carvi et de menthe poivrée peut soulager les inconforts causés par la dyspepsie (3);
– Des scientifiques reconnaissent l’efficacité du fenouil pour favoriser l’évacuation des gaz intestinaux. Ceci s’explique par les vertus carminatives des graines de cette plante. À défaut de ses graines, l’huile essentielle présente les mêmes propriétés (4).

Références

(1) Liu JH, Chen GH,et al., « Enteric-coated peppermint-oil capsules in the treatment of irritable bowel syndrome: a prospective, randomized trial.», J Gastroenterol, 1997 Dec;32(6):765-8.
(2) Alam, M. S., Roy, P. K., Miah, A. R., Mollick, S. H., Khan, M. R., Mahmud, M. C., and Khatun, S., « Efficacy of Peppermint oil in diarrhea predominant.», Mymensingh.Med.J 2013;22(1):27-30.
(3) Madisch A, Heydenreich CJ et al., « Treatment of functional dyspepsia with a fixed peppermint oil and caraway oil combination preparation as compared to cisapride. A multicenter, reference-controlled double-blind equivalence study.», Arzneimittelforschung, 1999 Nov ; 49(11):925-32.
(4) Blumenthal M, Goldberg A, Brinckmann J (Ed)., « Expanded Commission E Monographs, American Botanical Council. », Integrative Medicine Communications, États-Unis, 2000.