Furoncle

Présentation du furoncle

Le furoncle se caractérise par la formation progressive autour d’un follicule pileux d’une tuméfaction rouge, chaude et douloureuse. Celle-ci, en grossissant, s’indure par l’accumulation de pus et de tissus mortes à l’intérieur. À sa maturation, lorsque l’abcès est sur le point de se vider, une pustule de couleur blanche à jaune se forme au centre de la tuméfaction.

Furoncle, pustule de couleur blanche à jaune se forme au centre d'une tuméfaction
Furoncle, pustule de couleur blanche à jaune se forme au centre d’une tuméfaction

Cette dermatose est un type de folliculite profonde, due le plus souvent à une infection d’origine bactérienne, dont celle par le staphylocoque doré. Elle affecte, en outre, majoritairement les hommes dont surtout les jeunes adultes.

Causes du furoncle

Plusieurs facteurs peuvent expliquer la survenue d’un furoncle.

– Infection par le staphylocoque doré. Il s’agit de la cause la plus fréquente de ce type de folliculite. Le risque de contamination est favorisé par la dissémination de la bactérie par portage manuel depuis ses divers foyers (interfessier, narinaire, rétroauriculaire, anciennes infections) ;
– Infection par d’autres types de bactéries (coliformes, streptocoques) ;
– Manque d’hygiène. Une risque d’infection ou de réinfection peut survenir en cas d’utilisation de drap, de vêtements ou de sous-vêtements infectés ;
– Transmission de germes par un membre de la famille ;
– Mauvaise cohésion entre le poil et son follicule. Ce qui favorise l’installation des bactéries ;
– Irritation des zones pileuses ;
– Anémie ferriprive ;
– Malnutrition ;
– Prise d’immunosuppresseurs ;
– Déficit immunitaire ;
Diabète sucré ;
– Obésité ;
– Prédisposition génétique.

Manifestations du furoncle

Les furoncles évoluent dans la plupart des cas de la même manière.

Manifestations de la furoncle:
Manifestations du furoncle: gros bouton rouge, accumulation de pus, …

– Apparition d’un gros bouton rouge et douloureux au niveau d’un follicule pileux ;
– Grossissement progressif de la tuméfaction ;
– Accumulation de pus et de cellules mortes dans le bouton qui prend alors une couleur blanche ou jaune sur son milieu ;
– Évacuation du pus laissant place à un cratère rouge ;
– Cicatrisation.

Certaines personnes peuvent être sujettes à une furonculose chronique, où la survenue de furoncles est alors récurrente.

Dans des cas graves, l’apparition de la dermatose peut s’accompagner de fièvre, d’adénopathie ou de lymphangite.

Plusieurs furoncles peuvent, par ailleurs, se former simultanément et se réunir. Il s’agit d’anthrax staphylococcique.

Une mauvaise manipulation de ce type de folliculite profonde peut, en outre, entrainer la dissémination des bactéries dans les tissus sous cutanés voire dans le sang. Ce qui peut engendrer de graves complications pouvant être mortelles (infections ou aggravation de maladies).

Traitements du furoncle

Une bonne hygiène et un pansement antiseptique suffisent en général pour traiter les furoncles. D’autres traitements peuvent toutefois être recourus pour s’assurer qu’il n’y ait aucun risque de récidive.

– Une récente étude menée sur une dizaine de personnes a montré l’efficacité de l’huile essentielle de tea-tree ou melaleuca alternifolia pour traiter des infections cutanées causées par le staphylocoque doré. Ceci s’explique notamment par les vertus antiseptiques des feuilles de cet arbre, reconnues depuis longtemps comme remèdes en cas de blessure. (1)
– L’ail est également connu pour son action antiseptique en cas de lésion de la peau. Certaines études suggèrent l’application locale d’une gousse pour soigner un furoncle. (2)
– En cas de furonculose chronique, diverses études s’accordent sur la nécessité de traiter tous les proches dont notamment les membres de la famille. Ces derniers peuvent, en effet, être des porteurs de bactéries asymptomatiques et causer une nouvelle infection. (3)
– Un essai clinique conclut par ailleurs que le risque de furonculose récidivante peut être réduit par la prise de compléments de zinc (4).
– Une urgence en milieu hospitalier s’impose si l’apparition d’un ou de plusieurs furoncles s’accompagne de fièvre ou de frisson. Il en va de même si la tuméfaction est trop grande ou si elle a duré plus de deux semaines.

Références

(1) Chin KB, Cordell B., « The Effect of Tea Tree Oil (Melaleuca alternifolia) on Wound Healing Using a Dressing Model.», J Altern Complement Med. 2013 Jul 13.
(2) « Encyclopédie des plantes médicinales. Identification, préparations, soins.», Larousse/VUEF, 2001, ISBN: 2-03-560252-1.
(3) El-Gilany A.H. et Fathy H., « Risk factors of recurrent furunculosis », Dermatol Online J, vol. 15, No 1,‎ janvier 2009.
(4) Brody I., « Treatment of recurrent furunculosis with oral zinc.» Lancet. 1977 Dec.