Gencives enflées

Présentation des gencives enflées

Les gencives enflées sont, dans la plus grande majorité des cas, dues à une infection microbienne d’une dent ou d’une poche parodontale qui s’est développée suite à une mauvaise hygiène dentaire. Elles peuvent également être secondaires à un traumatisme, un choc ou une blessure locale. D’autres cas de gonflement des gencives sont causés par une réaction allergique de l’organisme face à un allergène. Certaines maladies et intoxications peuvent aussi se manifester par une enflure généralisée des gencives.

Gencives enflées liées à une infection, une allergie ou bien un choc
Gencives enflées liées à une infection, une allergie ou bien un choc

Quelle que soit la cause d’une gencive gonflée, une prise en charge adéquate est nécessaire au risque d’aggraver l’affection et conduire à une maladie parodontale, la cause la plus fréquente de chute des dents.

Causes des gencives enflées

Les causes d’une enflure au niveau des gencives peuvent provenir des gencives elles-mêmes ou d’une infection dentaire. Plus rarement, elles sont dues à des affections plus graves. Parmi ces causes, il y a entre autres,

– Traumatisme ou blessure des gencives ;
– Irritation chimique et/ou mécanique ;
– Aliments coincés entre les dents ou entre la gencive et une dent dont l’éruption n’est pas encore achevée. Dans les deux cas, il y a gêne et gonflement suite à une réaction de l’organisme ;
– Infection ou abcès d’une poche parodontale ;
– Infection ou nécrose d’une dent ;
– Torus qui est une croissance osseuse dans la bouche pouvant se trouver dans le palais ou à la mandibule, derrière les incisives du dessous ;
– Réaction allergique ;
– Brûlure ;
– Certaines pathologies dont herpès, candidose et des cas de maladies auto-immunes ;
– Immuno-déficience ;
– Mauvaise occlusion dentaire ;
– Mauvaise hygiène de vie dont notamment tabagisme, drogue, habitude alimentaire riche en sucre ;
– Mauvaise hygiène bucco-dentaire ;
– Mauvaise habitude telle que grignotage, chewing-gum, mordillement d’objet ;
– Malnutrition ;
– Rarement, kystes ou même tumeur.

Manifestation des gencives enflées

Gencives enflées généralisées ou bien localisées
Gencives enflées généralisées ou bien localisées

Un gonflement de gencive peut se manifester différemment suivant sa cause et sa gravité.

– Gonflement localisé ou généralisé des gencives ;
– Position plus ou moins haute de la voussure ;
– Rougeur et chaleur locale ;
– Douleur spontanée ou à la pression ;
– Douleur plus ou moins intense ;
– Voussure plus ou moins dure. En cas de torus, le gonflement ressenti au niveau de la gencive est très dur ;
– Présence de pus ou non dans la voussure ;
– Formation d’une fistule en cas d’exacerbation de l’infection. La sortie du pus par cette fistule peut, toutefois, apaiser l’abcès ;
– Dent sensible ou non à la pression ;
– Dent peut devenir mobile ou changer de position ;
– Fièvre et fatigue dans des cas plus graves. Une hospitalisation est urgente à ce stade pour traiter l’infection ;
– Des ganglions peuvent devenir palpables au niveau sub-mandibulaires.

Traitements des gencives enflées

Pour prévenir ou soigner un gonflement de gencives, certains traitements peuvent être utilisés.

– Pour prévenir un éventuel gonflement des gencives, il faut avant tout s’assurer une bonne hygiène bucco-dentaire. Un brossage des dents après chaque repas, pendant 3 minutes, avec une dentifrice fluorée est pour cela recommandée. Le fluor protège, en effet, les dents des attaques acides.
– Quelques observations scientifiques s’accordent sur les bienfaits de la prise quotidienne de yaourt pour les gencives. Selon ces études, ce sont les probiotiques contenues dans ces produits qui protègent les gencives d’éventuelles infections (1) ;
– Selon certaines études, le thymol est efficace pour lutter contre la formation de plaques dentaires et donc contre une probable infection d’une poche parodontite ou d’une dent. Il s’agit d’un phénol retrouvé dans l’huile de thym et dans d’autres huiles essentielles telles que celles de l’eucalyptus ou du menthol (2) ;
– D’après d’autres études, les polyphénols dont l’acide tannique, qui sont des antioxydants contenus dans la pomme, limitent l’adhérence et le développement des bactéries responsables de la formation des caries dentaires (3).

Références

(1) Shimazaki Y, Shirota T, et al., « Intake of dairy products and periodontal disease: the Hisayama Study.», J Periodontol, 2008 Jan;79(1):131-7.
(2) Shapiro S., « The action of thymol on oral bacteria.», Oral Microbiol Immunol. 1995 Aug;10(4):241-6.
(3) Gazzani G. & Coll., « Food components with anticaries activity.», Curr Opin Biotechnol 2011;23:1-7.