Hypertriglycéridémie

Présentation de l’hypertriglycéridémie

L’hypertriglycéridémie se traduit par un taux anormalement élevé de triglycérides dans le sang. Les autorités sanitaires ont défini un seuil à ne pas dépasser, qui est de l’ordre de 4 g/L ou 4,6 mmol/L.

L'hypertriglycéridémie favorise l'accumulation de graisses sur les parois artériels
L’hypertriglycéridémie favorise l’accumulation de graisses sur les parois artériels

Notons que les triglycérides sont des composés lipidiques, comprenant des acides gras et de glycérol, essentiels à la production d’énergie et au transport de vitamines A, D, E et K dans le sang. Ces molécules sont produites au moment de la digestion, dans l’intestin grêle, à partir des aliments consommés quotidiennement. Le foie en synthétise également à partir des aliments riches en sucre.

Seul un bilan lipidique permet de constater un taux élevé de triglycérides. Cette affection concerne près de 2,4 % de la population mondiale, dont l’âge se situe entre 35 et 64 ans. Sa prise en charge est impérative, pour prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires due à l’accumulation de graisses ou plaques d’athérome sur les parois des vaisseaux sanguins.

Une hypertriglycéridémie augmente les risques de contracter divers problèmes de santé, tels que troubles cardiaques, hypertension artérielle, pancréatite et thrombose.

Ce taux élevé de triglycérides sanguins peut être également le signe d’autres maladies, telles que diabète de type 1 ou 2, insuffisance rénale, hyperuricémie, ou encore infarctus du myocarde.

Causes de l’hypertriglycéridémie

La consommation abusive d'aliments riches en sucre augmente le risque de contracter de l'hypertriglycéridémie
La consommation abusive d’aliments riches en sucre augmente le risque de contracter de l’hypertriglycéridémie

Nombreux sont les facteurs qui peuvent favoriser l’augmentation du niveau des triglycérides dans le sang, dont voici les plus connus :

– Facteurs génétiques ;
– Consommation d’aliments riches en carbohydrates, boissons sucrés, sirops, jus de fruits ;
– Mauvaise habitude alimentaire, dont la consommation abusive d’aliments riches en gras tels que charcuteries, beurre, viandes grasses, fromages, …
– Régime alimentaire trop pauvre en fibres végétales ;
– Dépendance à l’alcool ;
– Surcharge pondérale et obésité ;
– Manque d’activités physiques ;
– Mauvais fonctionnement du foie ;
– Grossesse ;
– Prise de contraceptifs oraux.

Manifestations de l’hypertriglycéridémie

Ce problème est rarement accompagné de symptôme, d’où l’importance d’effectuer régulièrement un bilan lipidique. Les signes les plus souvent rencontrés sont :

Hypertension artérielle ;
– Sensation de vertige ;
– Obésité abdominale.

Traitement de l’hypertriglycéridémie

Pour réduire son taux de triglycérides sanguins, ces quelques lignes directrices définies par les autorités sanitaires peuvent être adoptées :

– Limiter la consommation de sucres simples ;
– Éviter l’alcool ;
– Privilégier les aliments riches en oméga-3 (AEP et ADH) ;
– Bouger et maintenir un poids santé.

Des produits de la nature ont aussi fait preuve de leur efficacité dans le traitement de ce problème :

– Au cours de cette expérience menée sur des sujets obèses, la prise de 1 000 mg de berbérine pendant 4 semaines a aidé à réduire le taux de triglycérides sanguins anormalement élevé. (1)
– Un essai clinique a aussi démontré que l’ajout d’huile de krill d’une dose de 2 g à 3 g par jour dans le régime alimentaire a réduit de 28 % le taux de triglycérides sanguins chez des patients ayant des problèmes d’hypertriglycéridémie.

Références

Cicero AF, Rovati LC, Setnikar I. Eulipidemic effects of berberine administered alone or in combination with other natural cholesterol-lowering agents. A single-blind clinical investigation. Arzneimittelforschung. (2007)
(2) Tou JC, Jaczynski J, Chen YC. Krill for human consumption: nutritional value and potential health benefits. Nutr Rev 2007.