Infection

Présentation d’une infection

Infection, contamination d'un tissu ou de l'organisme par un agent infectieux
Infection, contamination d’un tissu ou de l’organisme par un agent infectieux

Une infection désigne le résultat pathologique de la contamination par un agent infectieux d’un tissu ou de tout un organisme. Les maladies infectieuses qui en découlent sont diverses et présentent chacune ses propriétés. Elles peuvent notamment se différencier tant sur leur mode de transmission, sur leur réservoir que sur leur gravité.

Les maladies infectieuses sont la cause d’une dizaine de millions de décès tous les ans. Elles connaissent dernièrement au niveau mondial une forte hausse due essentiellement à l’accroissement de l’antibiorésistance. La malnutrition ainsi que le manque d’hygiène constituent, en outre, des facteurs aggravant dans les pays sous-développés

Causes d’une infection

De nombreux micro-organismes peuvent être à l’origine des maladies infectieuses.

L'infection peut être due à la présence de virus, bactéries, champignons, parasites ou encore de protozoaires
L’infection peut être due à la présence de virus, bactéries, champignons, parasites ou encore de protozoaires

Virus tels que :

– Rétrovirus (virus de l’immunodéficience humaine du Sida) ;
– Lyssavirus (rage) ;
– Flavivirus (fièvre jaune, dengue, fièvre Zika) transmis pour la plupart par les moustiques ;
– Influenzavirus (grippe, grippe aviaire) ;
– Adénovirus (pneumonie, pharyngite, conjonctivite) ;
– Poxvirus (variole, vaccine,… ) responsable des maladies qui se caractérisent par l’apparition de pustules ;
– Papillomavirus (cancers du col de l’utérus, verrues, tumeurs de l’œsophage) ;
– Entérovirus (poliomyélite, hépatite A, syndrome pieds-mains-bouche) ;
– Parvovirus (myocardite virale, mégalérythème épidémique, maladie de Minkowski-Chauffard) ;

Bactéries, telles que :

– Bacilles (tuberculose, tétanos) ;
– Vibrio (choléra, infections digestives, septicémie) ;
– Coques (infections urinaires, endocardites, certaines angines, fièvre puerpérale, impétigo, érysipèle) ;
– Spirilles (spirillose) ;
– Spirochètes (maladie de Lyme, syphilis, leptospirose) ;

Parasites dont :

– Les ectoparasites qui sont des parasites externes (poux, puces, tiques, acariens) ;
– Les endoparasites qui vivent dans un hôte ;

Protozoaires dont :

– Trypanosome (maladie du sommeil) ;
– Plasmodium falciparum (paludisme) ;
– Trichomonas vaginalis (infection vaginale) ;
– Amibe (amibiase) ;
– Leishmania (leishmaniose qui est une maladie qui se manifeste par l’apparition d’ulcères cutanés) ;

Champignons tels que :

– Levures (candidoses) ;
– Dermatophytes (dermatophytoses dont la teigne, pied d’athlète) ;
– Pneumocystis (pneumocystose qui est une pneumopathie).

Manifestations d’une infection

Quelques symptômes sont typiques des infections. D’autres signes caractéristiques de chaque maladies peuvent, cependant, se manifester avec ces symptômes.

– Élévation de la température ;
– Inflammation locale ;
– Céphalées ;
Fièvre ;
– Adénopathies ;
– Agitation ;
Fatigue ;
– Sueurs froides ;
Déshydratation.

Traitements d’une infection

Le traitement d’une infection dépend essentiellement du germe qui en est la cause.

– Selon une étude japonaise, l’acérola encore appelée cerise de Bardade présente des propriétés antibactériennes et antifongiques (1). Sa haute teneur en vitamines dont la vitamine C, en certains minéraux et en antioxydants confère, par ailleurs, à ce fruit la capacité de tonifier l’organisme notamment en cas de baisse de l’immunité, de fatigue et d’infections (2) ;
– Diverses études menées sur la guarana s’accordent sur l’efficacité de cette plante pour inhiber la prolifération de certains micro-organismes infectieux. Certaines de ces observations ont, entre autres, mis en avant l’action de ses extraits alcooliques sur des bactéries responsables d’infections urinaires et cutanées, ainsi que de gastroentérite (3) ;
– Les propriétés immuno-stimlantes de la chlorella sont, par ailleurs, mises en évidences dans un bon nombre d’observations scientifiques. Cette algue est également connue pour son action contre certains bactéries et virus (4).

Références

(1) Motohashi, N., Wakabayashi, H., Kurihara, T., Fukushima, H., Yamada, T., Kawase, M., Sohara, Y., Tani, S., Shirataki, Y., Sakagami, H., Satoh, K., Nakashima, H., Molnar, A., Spengler, G., Gyemant, N., Ugocsai, K., and Molnar, J. Biological activity of barbados cherry (acerola fruits, fruit of Malpighia emarginata DC) extracts and fractions. Phytother.Res. 2004;18(3):212-223.
(2) Mezadri T, Fernández-Pachón MS, Villaño D, García-Parrilla MC, Troncoso AM., « The acerola fruit: composition, productive characteristics and economic importance. » Arch Latinoam Nutr. 2006 Jun;56(2):101-9.
(3) Majhenič, L., Škerget, M.,& Knez, Ž., « Antioxidant and antimicrobial activity of guarana seed extracts.», Food Chemistry, 2007, 104(3), 1258-1268
(4) National Center for Biotechnology Information (NCBI): Chlorella vulgaris.