Jambes lourdes

Présentation des jambes lourdes

Jambes lourdes, forme de l'insuffisance veineuse due à un dysfonctionnement de la circulation sanguine
Jambes lourdes, forme de l’insuffisance veineuse due à un dysfonctionnement de la circulation sanguine

Avoir les jambes lourdes est l’une des formes les plus rencontrées de l’insuffisance veineuse. Ce syndrome est essentiellement dû à un dysfonctionnement de la circulation veineuse au niveau des jambes. En effet, après avoir oxygéné et apporté à toutes les parties du corps les nutriments nécessaires à leur fonctionnement, le sang revient au cœur d’où il provient. Cependant, un déficit veineux peut entraver ce retour et empêcher la remontée du sang dans les jambes.

Ce gêne peut s’expliquer par :

– Un trouble de la pompe musculaire. Les muscles des jambes propulsent, en effet, le sang à la manière d’une pompe pour assurer sa remontée vers le cœur. Un dysfonctionnement au niveau de ceux-ci peut dès lors empêcher une bonne circulation veineuse ;
– Une incontinence des valvules veineuses. Dans tel cas, ces dernières ne parviennent plus à s’ouvrir et à se refermer normalement, rendant difficile la remontée du sang dans les veines ;
– Des veines anormalement dilatées ;
– La présence d’une thrombose veineuse ;
– Une compression des veines.

Causes des jambes lourdes

Le retour veineux peut devenir difficile sous l’effet de certains facteurs.

– Sédentarité, l’une des principales causes pouvant fragiliser le système veineux ;
– Excès de poids ;
– Station debout ou assise prolongée et fréquente ;
– Habitude de croiser les pieds en s’asseyant ;
– Bains chauds ;
– Talons hauts ou chaussures peu confortables ;
– Compression des jambes par des chaussettes ou des pantalons trop serrés ;
– Mauvaise hygiène de vie dont cigarette, café, thé, alcool, piments ;
– Régime trop gras, trop salé, trop sucré ;
Contraception orale ;
– Hérédité ;
– Âge.

Manifestation des jambes lourdes

Manifestations des jambes lourdes : gonflement, lourdeur, démangeaisons, douleur, fourmillement, ...
Manifestations des jambes lourdes : gonflement, lourdeur, démangeaisons, douleur, fourmillement, …

Le syndrome des jambes lourdes peut être reconnu par certains symptômes à recrudescence vespérale, lors des saisons chaudes et après s’être tenu debout pendant un bon moment.

– Apparition de varices. Il s’agit de la manifestation physique la plus typique et la mieux connue de cette forme d’insuffisance veineuse qui correspond à une dilatation permanente des veines ;
Gonflement des pieds et des chevilles ;
– Lourdeur et baisse de l’endurance des jambes ;
– Démangeaisons ;
– Douleur locale ;
– Fourmillement ;
– Crampes ;
– Engourdissement ;
– Télangiectasie, augmentation de calibre des veinules.

Traitements des jambes lourdes

Traiter le syndrome consiste à la fois à apaiser les symptômes et à prendre en charge le déficit veineux.
– Pour prévenir la survenue du syndrome de l’insuffisance veineuse des jambes, il est important de pratiquer régulièrement des activités physiques telles que vélo, marche, natation et de contrôler sa masse corporelle ;
– La prise de toutes substances dont tabac, café, piment pouvant nuire aux veines devra également être proscrite. Si les premiers symptômes du syndrome se sont déjà manifestés, il faudra commencer les traitements pour réduire le risque d’apparition des varices et éviter tout facteur pouvant les favoriser ;
Passer de l’eau froide sur les jambes à la sortie du bain est connu comme pouvant améliorer la circulation du sang dans les veines ;
– Se masser de temps en temps les jambes et les pieds peut aider à soulager les douleurs et la fatigue ;
– Afin de décompresser les varices et apaiser les symptômes, diverses études conseillent de surélever les pieds, notamment après une posture assise ou debout prolongée (1) ;
– D’autres observations suggèrent la thérapie du lit incliné qui peut améliorer la circulation sanguine en générale, y comprise celle des jambes (2) ;
– Certains études avancent l’efficacité des extraits d’Aesculus hippocastanum (marronnier d’Inde) qui présentent des effets apaisants en cas d’insuffisance veineuse dont notamment celle des membres inférieurs (3) ;
– L’utilisation de l’hamamélis de virginie (Hamamelis virginiana) est, en outre, reconnue comme pouvant soulager les douleurs causées par les varices et les télangiectasies (4) ;
– Pour traiter les œdèmes des jambes, diverses chercheurs suggèrent des extraits de pépins de vigne rouge (vitis viniferae) qui se sont révélés efficaces tant pour calmer les symptômes que pour arrêter l’évolution du syndrome (5) ;
– Le port de collants de contention est, par ailleurs, approuvé par différentes études comme pouvant favoriser le retour veineux depuis les jambes vers le cœur et diminuer la survenue des varices (6).

Références

(1) Piazza G, « Varicose veins.», Circulation, 2014;130:582-587
(2) Hawke J., Inclined Bed Therapy, Nexus Magazine. March 2016
(3) 2. Suter A, Bommer S, Rechner J., « Treatment of patients with venous insufficiency with fresh plant horse chestnut seed extract: a reviewof 5 clinical studies.», Adv Ther. 2006 Jan-Feb;23(1):179-90.
(4) Blumenthal M (Ed). The Complete German Commission E Monographs, American Botanical Council, publié en collaboration avec Integrative Medicine Communications, États-Unis, 1998.
(5) Kiesewetter H, Koscielny J, et al., « Efficacy of orally administered extract of red vine leaf AS 195 (folia vitis viniferae) in chronic venous insufficiency (stages I-II). A randomized, double-blind, placebo-controlled trial.», Arzneimittelforschung 2000 Feb;50(2):109-17.
(6) Poynard T, Valterio C., « Meta-analysis of hydroxyethylrutosides in the treatment of chronic venous insufficiency.», Vasa. 1994;23(3):244-50.