Lichen plan

Présentation du lichen plan

Lichen plan, dermatose inflammatoire touchant la peau et les muqueuses
Lichen plan, dermatose inflammatoire touchant la peau et les muqueuses

Le lichen plan est une dermatose inflammatoire qui peut toucher la peau et les muqueuses. Les ongles et les cheveux peuvent également en être affectés. Il se manifeste par l’apparition de nombreuses papules prurigineuses et à surface plate, pouvant s’associer et former des plaques en certains endroits du corps.

Cette éruption cutanée survient le plus fréquemment après 40 ans et n’affecte que rarement les enfants. Les femmes semblent, en outre, être les plus touchées par la forme buccale de la maladie tandis que la prévalence est égale entre les deux sexes pour les autres formes.

Causes du lichen plan

La véritable cause de cette dermatose n’est pas encore clairement identifiée. Certains facteurs semblent, toutefois, favoriser sa survenue. Parmi ceux-ci, il y a entre autres :

– Stress ;
– Prise de certains médicaments tels que ceux traitant une hypertension artérielle, paludisme, pathologies articulaires, épilepsie, insuffisance cardiaque ;
– Certaines maladies dont inflammation chronique intestinale, hépatite C, alopécie ;
– Prédisposition génétique dans certains cas de la forme familiale bulleuse.

Manifestations du lichen plan

La manifestation de la dermatose inflammatoire varie en fonction de la zone affectée du corps.

Peau

Il existe différentes formes de lichens plans cutanés qui s’accompagnent toutes en général d’importantes démangeaisons et parfois de douleurs aux muscles. Parmi ces types de lésions, les plus fréquemment rencontrées sont entre autres,

– Papules rouges aplaties avec stries blanches à la surface des lésions affectant les avant-bras, jambes, dos, poignets, chevilles ;
Hyperkératose (épaississement de la peau) dans certaines formes de la dermatose au niveau des jambes, chevilles, orteils ;
– Nodules jaunes, fermes et douloureuses en cas d’atteinte sur les paumes de la main ou les plantes des pieds ;
– Tâches hyperpigmentées sur le visage et les bras ;
– Papules disséminées pouvant former des plaques sur tout le corps, prurigineuses et accompagnées d’une fièvre. Cette forme de lichen dit aigu survient après l’ingestion de certains médicaments.

Dans la bouche

Symptômes du lichen plan buccal : plaques blanches, plaques rouges, brûlures, plaies, ...
Symptômes du lichen plan buccal : plaques blanches, plaques rouges, brûlures, plaies, …

– Plaques blanches dans toute la bouche y compris sur la langue, gencive, joues internes qui peuvent s’étendre vers l’œsophage ;
– Douleurs ;
Brûlure ;
– Plaques rouges dans certains cas ;
– Plaies nécessitant une surveillance dans des formes plus graves car évoluent vers un cancer dans 30% des cas.

Appareil génital

– Papules rouges pouvant être disposées en anneau au niveau du gland chez l’homme ;
– Lésions rouges sur la muqueuse vaginale ou vulvaire, prurigineuses et parfois douloureuses chez la femme ;
– Évolution vers un cancer dans des cas exceptionnels.

Ongles

– Cas rare ;
– Striation des ongles sur la longueur pouvant conduire à des fissures ;
– Affinement des ongles ;
– Chute des ongles qui peut être définitive.

Cuir chevelu

– Papules bordées d’érythème sur le cuir chevelu ;
– Prurit intense ;
– Chute des cheveux laissant des plaques d’alopécie cicatricielle permanente ;
– Cuir chevelu devenant plus épais.

Traitements du lichen plan

Dans environ 65% des cas, le lichen, notamment celui qui affecte la peau, peut disparaitre au bout de 12 à 18 mois mais avec des risques de récidive. Il existe toutefois des traitements qui sont reconnus comme pour favoriser la guérison et réduire la probabilité d’une rechute.

– Selon une étude, certaines formes de suppléments de vitamine A en application locale sont efficaces pour traiter les lichens plans sans présenter les effets secondaires posés par les médicaments habituels (1) ;
– En cas de lichen buccal, seule une surveillance peut suffire s’il ne s’accompagne d’aucun symptôme gênant tel que prurit, brûlure, plaie. Toutefois, une bonne hygiène buccale est conseillée avec l’arrêt de la prise de toute substance néfaste comme alcool, tabac. Une étude suggère, par ailleurs, l’utilisation de gel d’aloe vera qui peut efficacement favoriser la guérison du lichen (2) ;
– Une autre étude conseille le pourpier (Portulaca oleracea) notamment pour ses bienfaits sur les muqueuses (3) ;
– Certains scientifiques s’accordent, en outre, sur l’effet apaisant de l’avoine en cas de prurit cutané causé par des dermatoses. En application externe, des flocons broyer peuvent être rajoutés à l’eau du bain (4).

Références

(1) Laurberg G, Geiger JM, Hjorth N et al., « Treatment of lichen planus with acitretin : a double blind, placebo-controlled study in 65 patients.», J Am Acad Dermatol.1991 ; 24:434-437
(2) Choonhakarn C, Busaracome P, Sripanidkulchai B, Sarakarn P, « The efficacy of aloe vera gel in the treatment of oral lichen planus : a randomized controlled trial », Br. J. Dermatol., vol. 158, no 3,‎ mars 2008, p. 573–7.
(3) Agha-Hosseini F, Borhan-Mojabi K, Monsef-Esfahani HR, Mirzaii-Dizgah I, Etemad-Moghadam S, Karagah A, « Efficacy of purslane in the treatment of oral lichen planus », Phytother Res., vol. 24, no 2,‎ feb 2010, p. 240–4.
(4) Blumenthal M (Ed)., The Complete German Commission E Monographs, American Botanical Council, publié en collaboration avec Integrative Medicine Communications, États-Unis, 1998.