Lipomatose

Présentation de la lipomatose

Lipomatose, tumeur bégnine se traduisant par une augmentation en masse et en nombre de cellules adipeuses
Lipomatose, tumeur bégnine se traduisant par une augmentation en masse et en nombre de cellules adipeuses

La lipomatose est une maladie qui se manifeste par l’apparition de multiples tuméfactions en boule sous la peau. Il s’agit de lipomes qui sont des tumeurs le plus souvent bénignes, causées selon le cas par une exagération en nombre ou en taille des cellules adipeuses. Ils peuvent siéger sous la peau ou dans les muscles mais peuvent également envahir certains organes comme le foie, l’estomac, l’intestin grêle voire le cerveau.

Cette pathologie peut être acquise par l’hérédité. Elle est rare mais peut affecter aussi bien les hommes que les femmes. Bien que la plupart des cas concernent, par ailleurs, des adultes de 45 à 60 ans, l’affection n’épargne pas pour autant les autres tranches d’âge y compris les jeunes enfants.

Causes de la lipomatose

Le seul facteur connu à ce jour comme étant à l’origine de la prolifération des lipomes est l’hérédité. D’autres facteurs semblent en outre favoriser la survenue de la maladie. Parmi ces facteurs, il y a notamment :

– L’âge. Le risque d’apparition de multiples lipomes sous-cutanés est plus élevé à partir de 40 ans. Ceci s’explique notamment par le relâchement des tissus cutanés et musculaires ;
– L’obésité. Les lipomes sont plus fréquents chez les sujets en surpoids ;
– La sédentarité. Le manque d’exercices physiques favorisent le stockage de graisses dans les différents tissus du corps ;
– Mauvaise habitude alimentaire notamment riche en gras et en sucre ;
– L’alcoolisme. Il s’agit d’un facteur reconnu comme pouvant déclencher la survenue des lipomatoses.

Manifestations de la lipomatose

Manifestations de la lipomatose : présence de boules molles, souples, douloureuses ou non sous la peau, sur différentes parties du corps
Manifestations de la lipomatose : présence de boules molles, souples, douloureuses ou non sous la peau, sur différentes parties du corps

Cette maladie rare et souvent sans gravité peut être reconnue par l’apparition sous la peau de multiples boules, présentant certaines caractéristiques :

– Molles ;
– Souples ;
– Douloureuses ou non selon le cas ;
– Gênantes ou non suivant l’emplacement ;
– Présentes sur diverses zones du corps dont notamment la nuque, les bras, les cuisses, le ventre et le dos. Le visage, les épaules et les fesses sont exceptionnellement concernés ;
– Associées à une adénopathie (tuméfaction de ganglions).

Deux grands types de lipomatose sont, en outre, à distinguer.

– Les lipomatoses dues à une augmentation en nombre des lipomes. Il en est le cas des lipomatoses multiples familiales. Les tuméfactions peuvent mesurer dans cette catégorie 5 cm tout au plus et se localiser le plus souvent sur les bras et les cuisses. Elles concernent surtout les jeunes adultes ;
– Les lipomatoses causées par un gigantisme des lipomes. C’est notamment le cas de la maladie de Dercum, qui affectent les femmes obèses de la cinquantaine. Le ventre, les cuisses et les bras sont les plus envahis par les cellules adipeuses tuméfiées. La pathologie de Launois Bensaude, elle, se manifeste par la présence de lipomes sur la nuque et le dos de l’homme adulte, pouvant donner l’apparence d’une bosse.

Traitements de la lipomatose

Certains traitements sont connus comme pouvant soigner les lipomatoses.

Aucun traitement n’est généralement nécessaire puisqu’il s’agit de tumeurs bénignes qui peuvent même disparaître d’elles-mêmes au bout d’un certain temps. Toutefois, des traitements dont l’exérèse et la liposuccion sont conseillés si les lipomes sont douloureux ou encombrants. Si la première est reconnue par diverses études comme efficace pour soigner des cas de lipomatoses multiples familiales (1), la seconde semble être le meilleur traitement en cas de lipomes de grandes tailles ;
– Comme expliqué sur la page cancer, la bromélaïne s’avère être le traitement naturel le plus indiqué dans le cas présent.
– Selon certaines études scientifiques, le guarana figure parmi les meilleurs alliés pour brûler des graisses en trop. Ceci s’explique notamment par la guaranine que la plante renferme qui est reconnue comme pouvant booster le métabolisme de base (2) ;
Associé à un régime alimentaire sain et à des exercices physiques réguliers, l’artichaut peut contribuer à éliminer le cholestérol et autres substances grasses en trop dans l’organisme (3) ;
– Diverses observations concluent, en outre, sur l’efficacité des extraits de berbérine pour réduire le poids. L’une d’entre celles-ci affirme entre autres que des sujets obèses soumis à une certaine dose quotidienne de berbérine ont vu leurs masses de gras réduire jusqu’à plus de 3 % en 12 semaines. Cette étude a été, notamment, faite sans qu’il n’y ait eu une quelconque modification dans le régime alimentaire des personnes étudiées. (4)

Références

(1) « Lipolysis of lipomas in patients with familial multiple lipomatosis : an ultrasonography-controlled trial. », J Cutan Med Surg, vol. 10, no 4,‎ 2006, p. 155–9 (PMID 17234112, DOI 10.2310/7750.2006.00040)
(2) Opala T, Rzymski P,et al., « Efficacy of 12 weeks supplementation of a botanical extract-based weight loss formula on body weight, body composition and blood chemistry in healthy, overweight subjects–a randomised double-blind placebo-controlled clinical trial.», Eur J Med Res. 2006 Aug 30;11(8):343-50.
(3) Lattanzio V., Kroon P.A., Linsalata V., Cardinali A., « Globe artichoke: A functional food and source of nutraceutical ingredients », Journal of Functional foods, vol. 1,‎ 2009, p. 131-144
(4) Hu Y, et al. Lipid-lowering effect of berberine in human subjects and rats. Phytomedicine. (2012)