Mélanome

Présentation du mélanome

Mélanome, forme de cancer la plus fréquente de la peau et des muqueuses
Mélanome, forme de cancer la plus fréquente de la peau et des muqueuses

Le mélanome, également appelé tumeur mélanocytaire, est une forme de cancer qui touche particulièrement la peau mais également les muqueuses, l’œil et même certains organes dans des cas plus rares. Il se présente sous l’aspect d’une lésion typique d’un nævus ou grain de beauté dans ses débuts mais qui tend à changer rapidement d’apparence en quelques mois voire quelques semaines seulement. Il est considéré comme étant le type de cancer de la peau le plus dangereux du fait de sa très haute risque de susciter des métastases.

Son incidence semble être en hausse chaque année aussi bien chez l’homme que chez la femme. Les effets du soleil et des rayons ultraviolets figurent parmi les principales causes. Il a été, en outre, remarqué que la tumeur se manifeste plus fréquemment sur une des jambes chez les femmes et dans le dos chez les hommes.

Causes du mélanome

Un certain nombre de facteurs sont reconnus comme pouvant être à l’origine de l’apparition des mélanomes.

– Hérédité dans plus de 7% des cas rencontrés ;
– Utilisation d’UV artificiel pour se bronzer ;
– Exposition au soleil de certaines parties du corps qui sont habituellement protégées. C’est notamment le cas des jambes, du dos, du torse à l’occasion d’un bain de soleil ;
– Un coup de soleil même au cours de l’enfance ;
– Une kératose solaire augmente le risque de survenue d’un cancer de la peau ;
– Les femmes ayant connu une endométriose ou un fibrome utérin ont plus de risque de développer une tumeur mélanocytaire ;
– Un nævus congénital de grande taille présente plus de probabilité de devenir un cancer ;
– Une personne ayant de nombreux nævus sur le corps a plus de risque de développer des mélanomes ;
– Les personnes de teint clair sont plus susceptibles d’avoir un cancer de la peau ;
– Exposition fréquente à des substances toxiques dont des pesticides ;
– L’âge. Certains mélanomes ne concernent que les sujets d’un certain âge. Il en est le cas du lentigo melanoma.

Contrairement à ce qu’ils semblent être, la plupart des nævus ne sont pas des tissus précancéreux qui vont devenir des mélanomes après des expositions fréquentes au soleil. Un cancer peut, tout à fait, se former depuis une peau saine et ce, dans plus de 75 % des cas.

Manifestations du mélanome

Manifestations du mélanome : tache d'aspect irrégulier, monochrome, polychrome, achrome, palpable ou non,...
Manifestations du mélanome : tache d’aspect irrégulier, monochrome, polychrome, achrome, palpable ou non,…

Les mélanomes peuvent être reconnus par certains de leurs aspects qui les distinguent des grains de beauté.

– Tache d’aspect irrégulier ;
– Monochrome (grise, bistre, noire ou noire bleutée), polychrome, achrome ;
– Palpable ou non. Il peut aussi se présenter en nodule ;
– Dimension assez grande ;
– Inflammation de la peau autour de la lésion dans certains cas ;
– Ulcère tel qu’en cas de mélanomes nodulaires.

Leurs apparitions sont, en outre, assez suspecte.

– Petite tâche pouvant prendre l’aspect d’un grain de beauté au début et tendant à s’élargir rapidement ;
– Apparition d’une autre couleur sur la tâche dans certains cas ;
– Bords tendant à devenir irréguliers ;
– Prurit ;
– Inflammation ;
– Rougeur ;
– Saignements ;
– Apparition de croûte.

Plus tôt les mélanomes sont traités, mieux seront les pronostics car les cellules cancéreuses n’auront pas eu le temps de développer des métastases ou d’atteindre l’hypoderme. Ce sont souvent les formes non pigmentées qui retardent le dépistage

Traitements du mélanome

L’exérèse est le principal traitement de la tumeur mélanocytaire. D’autres remèdes sont, en outre, également connus comme pouvant soigner cette forme de lésion cutanée.

– Selon une étude menée sur des souris, le thé noir présente des effets protecteurs contre les rayons ultraviolets et réduit le risque de la survenue d’un cancer de la peau (1) ;
Les aliments riches en antioxydants sont conseillés du fait de leur capacité à réduire le risque de survenue de tout type de cancer, y compris ceux de la peau. Parmi ces aliments, il y a notamment le chocolat noir, les baies, le raisin ou encore le haricot rouge ;
– D’après une recherche scientifique, les antioxydants que renferme le thé vert lui confère une propriété photoprotectrice bénéfique pour la peau (2) ;
– Les caroténoïdes présentent également une action protectrice contre les méfaits du soleil. Ils sont retrouvés en abondance dans certains légumes comme les carottes, tomates, citrouilles, épinards ;
– Certaines observations scientifiques ont démontré qu’un traitement à base de vitamine C et de cuivre présente une action toxique sur les cellules cancéreuses des mélanomes (3) ;
– Une étude a montré, en outre, qu’une application régulière d’écran solaire a permis de réduire la taille de la lésion (4).

Références

(1) Record IR, Dreosti IE., « Protection by black tea and green tea against UVB and UVA + B induced skin cancer in hairless mice.», Mutat Res. 1998 Nov 9;422(1):191-9.
(2) Katiyar SK, Elmets CA., « Green tea polyphenolic antioxidants and skin photoprotection.», Int J Oncol. 2001 Jun;18(6):1307-13. Review.
(3) Bram, Froussard, Guichard, « Vitamin C preferential toxicity for malignant melanoma cells.», Nature 284, 629 – 631 (17 April 1980).
(4) Green AC, Williams GM, Logan V, Strutton GM, « Reduced melanoma after regular sunscreen use : randomized trial follow-up.», J Clin Oncol, 2011;29:257–263.