Nodule

Présentation du nodule

Nodule, petite boursouflure anormale, sphérique et palpable au toucher sur la peau ou muqueuse
Nodule, petite boursouflure anormale, sphérique et palpable au toucher sur la peau ou muqueuse

Nodule est le terme utilisé pour désigner une petite boursouflure anormale, sphérique et palpable au toucher qui peut se former sous la peau ou dans les muqueuses. Il peut, cependant, également se former au niveau d’un organe interne. Dans tel cas, sa présence ne peut être reconnue que par les symptômes qu’il engendre. Pour ce qui est, par ailleurs, de sa dimension elle varie selon sa cause, pouvant aller de la taille de la tête d’une aiguille à celle d’un petit pois voire plus.

Tout comme les autres formes de néoplasie, les nodules sont pour la plupart bénins mais peuvent, toutefois, être malins dans des cas moins fréquents. Il en existe, en outre, différents types qui peuvent affecter à tout âge.

Causes du nodule

Les nodules peuvent avoir des causes variées, mais en général il s’agit du symptôme d’une pathologie.

Infections virales, bactériennes telles qu’en cas de syphilis, tuberculose, maladie de Lyme ;
– Endocardite infectieuse subaiguë, principale cause des nodules d’Osler ;
– Inflammation ;
– Abcès ;
– Maladies systémiques dont la sarcoïdose ou maladie de Besnier-Boeck-Schauman ;
– Troubles endocriniens à l’origine de nodules thyroïdiens ;
– Utilisation abusive de la voix telle qu’en chantant, en hurlant, en criant excessivement pouvant favoriser la survenue des nodules aux cordes vocales ;
– Traumatisme important, cause fréquente des nodules de Schmorl ;
– Expositions fréquentes à certaines substances dont des insecticides, pesticides ;
– Habitude alimentaire ;
– Carence ou à l’inverse excès en iode ;
– Radiothérapie ;
– Mauvaises habitudes de vie ;
– Antécédents familiaux.

Manifestations du nodule

Manifestations de la nodule : tuméfaction, douleur, rougeur, inflammation, apparition de ganglions à proximité, ...
Manifestations de la nodule : tuméfaction, douleur, rougeur, inflammation, apparition de ganglions à proximité, …

Les nodules peuvent se présenter de façons diverses selon le type et la cause.

– Tuméfaction plus ou moins arrondie, de taille plus ou moins grande suivant le cas ;
– Palpables notamment lorsqu’ils apparaissent sur la peau ;
– Douloureux à l’attouchement ou spontanément dans certains cas. La douleur peut parfois provenir des tissus adjacents comprimés par les nodules notamment si ceux-ci sont de grande taille ;
– Nodules encombrants lorsqu’ils apparaissent sur certaines parties du corps ;
– Inflammation, rougeur s’il y a infection ;
– Nodules rouges et douloureux caractérisent principalement la sarcoïdose ;
– Enrouement de la voix obligeant le sujet à chuchoter en cas de nodules des cordes vocales ;
– Palpitations, amaigrissement, affaiblissement, diarrhée, irritabilité en cas d’hyperthyroïdie ;
– Bradycardie, prise de poids, affaiblissement, constipation, dépression, troubles du cycle menstruel en cas d’hypothyroïdie ;
Hernie intradiscale dans des cas de nodules de Schmorl.

Une urgence médicale s’impose si l’un ou plusieurs des signes ci-après se manifestent avec une formation de type nodulaire.

– Grosseur qui augmente de taille rapidement ;
– Perte de poids et affaiblissement malgré une nutrition normale ;
– Apparence irrégulière du ou des nodules ;
– Tuméfaction d’un ou de plusieurs ganglions à proximité ;
– Parent proche ayant eu une tumeur.

Traitements du nodule

Certains traitements peuvent être employés pour traiter les nodules ou apaiser les douleurs occasionnées.

En cas de nodules de Schmorl, une kinésithérapie est nécessaire et devra être associée à la prise d’antalgique ou d’anti-inflammatoire pour soulager les maux. L’huile de bourrache, en particulier, est connue pour son action anti-inflammatoire en cas de douleurs articulaires (1) ;
Si des nodules apparaissent sur les cordes vocales, il est vivement conseillé de laisser reposer sa voix pendant un certain temps. Apprendre à utiliser sa voix sans effort peut aussi être utile ;
– En cas de nodules thyroïdiens, certains spécialistes suggèrent la pratique régulière d’activités physiques. Le sport permet, en effet, de réguler la fonction de la thyroïde et de rendre les divers tissus plus sensibles à l’action des hormones thyroïdiennes (2) ;
– Une étude suggère le Shen Lu, herbe utilisée dans la médecine chinoise en cas d’hypothyroïdie (3) ;
– En cas de nodules dans l’un ou les deux seins, il est prudent d’aller consulter directement un spécialiste ;
– Les nodules même bénins qui se forment sur la peau, tels que les kystes sébacés, ne doivent pas être percés au risque de causer une infection voire une dissémination. En cas d’infection, l’application d’un antiseptique peut être utile. Certaines études avancent, entre autres, l’huile essentielle de l’arbre à thé reconnue pour son efficacité anti-bactérienne (4)

Références

(1) Van Gool CJ, Thijs C, et al., « Gamma-linolenic acid supplementation for prophylaxis of atopic dermatitis–a randomized controlled trial in infants at high familial risk.», Am J Clin Nutr. 2003.
(2) Pizzorno JE Jr, Murray Michael T (Ed). Textbook of Natural Medicine, Churchill Livingstone, États-Unis, 2006, p. 1791-1799.
(3) Zha LL., Relation of hypothyroidism and deficiency of kidney yang., Chung Kuo Chung Hsi I Chieh Ho Tsa Chih. 1993 Apr;13(4):202-4, 195.
(4) Bassett IB, Pannowitz DL, Barnetson RS., « A comparative study of tea-tree oil versus benzoyl peroxide in the treatment of acne.», Med JAust.1990 Oct 15;153(8):455-8.