Orthorexie

Présentation de l’orthorexie

Orthorexie, comportement alimentaire anormal se manifestant par une obsession de ne vouloir manger que ce qui est jugé correct
Orthorexie, comportement alimentaire anormal se manifestant par une obsession de ne vouloir manger que ce qui est jugé correct

L’orthorexie désigne un comportement alimentaire anormal qui se manifeste par une obsession de ne vouloir manger que ce qui est jugé correct. L’orthorexique ne consomme dès lors que des aliments sains et purs, et rejette tout autre qui peut nuire d’une façon ou d’une autre à sa santé dont notamment les gras, le sucre et les produits transformés.

Cette obsession est plutôt vue davantage comme un choix qu’un trouble. Par ailleurs, elle ne figure pas parmi les troubles du comportement alimentaires tels que la boulimie et l’anorexie. À la différence de ceux-ci qui se focalisent sur la quantité, elle se concentre plutôt sur la qualité.

Au-delà d’un certain seuil, cependant, les principes contraignants de l’orthorexique peuvent le mener à un isolement social ou à une perte de toute envie de manger.

Causes de l’orthorexie

Certains facteurs peuvent conduire une personne à devenir orthorexique.

– Suite à certaines pathologies telles qu’une hypercholestérolémie, maladies cardiovasculaires dont accident vasculaire cérébral, athérosclérose, choléra ;
– Crainte de contracter certaines maladies notamment diabète, hypercholestérolémie, intoxication alimentaire, cancer, hypertension artérielle ;
– Crainte d’ingérer des produits toxiques tels que les pesticides lors de la consommation de certains aliments ;
– Souci d’apparence. La crainte d’être en surpoids ou de devenir obèse peut entre autres pousser certains sujets à ne manger que des produits bio et sans gras ; l’envie de paraître toujours jeune peut conduire d’autres à opter pour un régime végétarien ;
– Crainte de voir ses performances physiques diminuer en cas de régime inadapté notamment chez les sportifs ;
– Anorexie ;
– Surpoids et obésité. Le désir de perdre du poids peut conduire certaines personnes à priviligier des aliments de qualité ;
– Abondance des denrées alimentaires pouvant conduire certaines personnes à devenir sélectives ;
– Propagation des conseils sur l’alimentation ;
– Obsession à vouloir rester en bonne santé.

Manifestations de l’orthorexie

Manifestations de l'orthorexie : éviction de tout produit transformé et des fast-foods, recours exagéré aux compléments alimentaires,  exigence sur la qualité des aliments, le mode de cuisson, ...
Manifestations de l’orthorexie : éviction de tout produit transformé et des fast-foods, recours exagéré aux compléments alimentaires, exigence sur la qualité des aliments, le mode de cuisson, …

Un orthorexique peut présenter certains signes permettant de reconnaitre qu’il présente une perturbation dans son comportement alimentaire.

– Analyse scrupuleuse et pointilleuse des étiquettes pour voir les apports nutritionnels et les éventuels conservateurs ou colorants que peut contenir un produit alimentaire ;
– Perdre de nombreuses heures tous les jours rien que pour chercher ce qui peut constituer son plat ;
– Réduire au maximum la consommation d’aliments pouvant contenir sucre, sel, gras ;
– En cas de sortie, l’orthorexique prévoit un plat pour éviter de manger ce qui pourrait lui être servi dehors ;
– o
– Être convaincu que l’aliment peut soigner sans tenir compte de la saveur et du plaisir de manger ;
– Exigence sur la qualité des aliments, le mode de cuisson et la conservation ;
– Effectuer de nombreuses recherches pour trouver des conseils nutritionnels ;
– Recours exagéré aux compléments alimentaires ;

Dans des cas extrêmes, l’orthorexique peut se retrouver avec un régime trop restrictif pouvant être plus néfaste que bénéfique à sa santé. Il peut également voir sa pratique alimentaire se compliquer qu’il lui est impossible de laisser d’autres personnes préparer un repas pour lui. L’isolement social peut, en outre, s’ensuivre et le recours aux compléments alimentaires devient indispensable.

Traitements de l’orthorexie

Certains traitements peuvent être efficaces pour aider un orthorexique à se libérer de son obsession.

– La seule façon d’éviter qu’un choix de ne vouloir manger que ce qui est considéré comme sain ne devienne une obsession est de le dépister suffisamment tôt afin de commencer un traitement à temps ;
– Une étude propose une thérapie cognitivo-comportementale pour traiter tout type de perturbation au niveau du comportement alimentaire (1). Bien que l’obsession de manger sain n’est pas vue comme un trouble du comportement alimentaire, ce type de thérapie peut toutefois être bénéfique en aidant, entre autres, l’orthorexique à mieux comprendre son état et à partager ses convictions et ses craintes à un tiers ;
– Un programme de traitement destiné aux orthorexiques suggère une thérapie individuelle incluant notamment une éducation sur l’alimentation, psychothérapie visant les causes et les éventuels traumatismes à l’origine de l’obsession, des exercices physiques simples et des suppléments nutritionnels (2) ;
– Certaines études mettent, par ailleurs, en évidence la nécessité d’une thérapie de famille en complément pour assurer à l’orthorexique un rétablissement sur le long terme et un changement du mode de vie à la maison (3).

Référence

(1) Fairburn C, Cooper Z, Shafran R., « Cognitive behaviour therapy for eating disorders: a « transdiagnostic » theory and treatment », Behaviour research and therapy, 2003 ; 41(5):509-28
(2) Paracelsus Recovery, Traitement des troubles alimentaires : Comment nous traitons l’orthorexie, Suisse.
(3) National Institute for Clinical Excellence, Eating disorders, Core interventions in the treatment and management of anorexia nervosa, bulimia nervosa and related eating disorders, Clinical Guideline, 9, 2004 Jan

error: Content is protected !!