Ostéoporose

Présentation de l’ostéoporose

Ostéoporose, altération progressive de masse osseuse due à une augmentation anormale de la porosité des os
Ostéoporose, altération progressive de masse osseuse due à une augmentation anormale de la porosité des os

L’ostéoporose est une pathologie qui se manifeste par une altération progressive de masse osseuse due à une augmentation anormale de la porosité des os. Le squelette devient dès lors plus fragile et le risque de survenue d’une fracture devient très élevé.

Cette maladie peut, dans certains cas, s’installer insidieusement pendant plusieurs années, sans manifester aucun symptôme extérieur. Seule la survenue soudaine d’une fracture va révéler la fragilité des tissus osseux. À ce stade, la micro-architecture des os est déjà gravement altérée et les complications vont être assez nombreuses.

Pour ce qui est de sa prévalence, cette affection des os peut affecter à tout âge, y compris chez les jeunes enfants mais dans des cas assez rares. Ce sont, toutefois, les femmes ménopausées qui en sont les plus concernées suivies des hommes de la soixantaine et plus.

Causes de l’ostéoporose

Certains facteurs peuvent contribuer dans la perte progressive de la masse osseuse et être à l’origine de cette pathologie. Parmi ceux-ci, il y a notamment :

– Carence en calcium durant une assez longue période qui va contribuer à une perte de masse osseuse et conduire à l’augmentation de la porosité osseuse ;
– Carence en vitamine D ;
– Malnutrition ;
– Anorexie ;
– Manque de poids ;
– Sédentarité et manque d’activités physiques ;
– Suite à un long alitement ;
– Hérédité. Une personne ayant un ascendant ostéoporotique présente davantage de probabilité de l’être également qu’une autre personne d’ascendant non ostéoporotique ;
– Perturbations hormonales dont hyperthyroïdie, hyperandrogénisme ;
– Pathologies osseuses dont arthrite, arthrose ;
– Hémopathies telles que leucémie, hémophilie, mastocytose ;
– D’autres maladies dont diabète, cirrhose, insuffisance rénale et hépatique ;
– Corticothérapie de longue durée ;
Ménopause due à une carence en œstrogène ;
– Âge, notamment à partir de 65 ans ;
– Excès de protéines animales qui est à l’origine d’une acidification pouvant conduire à une déminéralisation ;
– Importante consommation de sel, de sucre ;
– Mauvaise hygiène de vie dont tabac, alcool, café ;
– Intoxication à certains métaux lourds dont cadmium, plomb.

Manifestations de l’ostéoporose

L'ostéoporose ne présente aucun signe visible de l'extérieur, mais le sujet peut voir son dos courber ou sa taille réduire
L’ostéoporose ne présente aucun signe visible de l’extérieur, mais le sujet peut voir son dos courber ou sa taille réduire

Une lésion ostéoporosique peut se manifester sur n’importe quelle partie du corps mais, le plus souvent, elle touche la hanche, les épaules et les vertèbres.

Cette pathologie ne présente, en général, aucun signe visible tout au long de son installation. Elle peut même passer inaperçue durant des dizaines d’années chez certaines personnes. L’altération osseuse n’est, alors, constatée que lorsqu’un os est fracturé par une chute même légère qui, en temps normale, n’aurait pas occasionner une telle blessure.

Dans le cas particulier de lésion ostéoporosique au niveau des vertèbres, le sujet peut voir sa taille se réduire et son dos se courber. De très fortes douleurs peuvent, en outre, accompagner cet affaissement de la colonne vertébrale.

Traitements de l’ostéoporose

Certains remèdes sont souvent préconisés pour prévenir voire traiter des cas d’ostéoporose.

– Diverses observations s’accordent sur l’existence d’une corrélation positive entre la consommation de café et la survenue de cette pathologie. Une de ces études suggère, à cet effet, de réduire fortement la prise de café jusqu’à moins de trois tasses par jour à partir d’un certain âge (1) ;
– Une prise combinée de supplément de calcium, de vitamine D et de silicium peut, selon une étude, favoriser la régénération des ostéoblastes, cellules osseuses qui assurent la solidification des os, ainsi que la production de collagène (2) ;
– D’après d’autres études, l’apport supplémentaire quotidien de magnésium est souvent associé à une meilleure santé osseuse chez les personnes mises en observations (3) ;
– Certaines études s’accordent sur les bienfaits de pratiquer régulièrement des activités physiques pour se constituer des os plus forts. Parmi celles-ci, ce sont surtout celles qui impliquent l’utilisation de charge qui sont les plus bénéfiques dont musculation, jogging et aussi le jardinage (4) ;
– D’autres études avancent, en outre, que des suppléments d’isoflavones extraits de trèfles rouges (Trifolium pratense) peuvent aider à diminuer la perte de masse osseuse chez les femmes ménopausées (5) ;
– D’après une étude, le coton peut inhiber la production des ostéoclastes et ce, sans effet secondaire (6). Ces derniers sont, en fait, des cellules osseuses travaillant de concert avec les ostéoblastes. Ils assurent la résorption du tissu osseux pour assurer son renouvellement mais qui peuvent, en même temps, conduire à sa fragilisation.

Références

(1) Magkos F, Kavouras SA., « Caffeine use in sports, pharmacokinetics in man, and cellular mechanisms of action.», Crit Rev Food Sci Nutr. 2005;45(7-8):535-62.
(2) Spector TD, M.R. Callome, S. Anderson, « Effect on Bone Turnover and BMD of Low Dose Oral Silicon as an adjunct to Calcium/Vitamin D3 in a Randomized, Placebo-Controlled Trial.», septembre 2005, American society for bone and mineral research, 2005.
(3) Ryder KM, Shorr RI, et al., « Magnesium intake from food and supplements is associated with bone mineral density in healthy older white subjects.», J Am Geriatr Soc. 2005 Nov;53(11):1875-80.
(4) Bonaiuti D, Shea B, et al., « Exercise for preventing and treating osteoporosis in postmenopausal women (Cochrane Review).», Cochrane Database Syst Rev . 2002;(3):CD000333.
(5) Atkinson C, Compston JE, et al., « The effects of phytoestrogen isoflavones on bone density in women: a double-blind, randomized, placebo-controlled trial.», Am J Clin Nutr. 2004 Feb;79(2):326-33
(6) Nguyen Xuan Cuong, Chau Van Minh, Phan Van Kiem, Hoang Thanh Huong, Ninh Khac Ban, Nguyen Xuan Nhiem, Nguyen Huu Tung, Ji-Won Jung, Hyun-Ju Kim, Shin-Yoon Kim, Jeong Ah Kim, Young Ho Kim « Inhibitors of Osteoclast Formation from Rhizomes of Cibotium barometz » Journal of Natural Products 2009;72(9):1673-7.