Athérosclérose

Définition de l’athérosclérose

L'athérosclérose se traduit par la perte d'élasticité des artères due à des plaques d'athérome
L’athérosclérose se traduit par la perte d’élasticité des artères due à des plaques d’athérome

L’athérosclérose est une pathologie vasculaire qui se caractérise par la perte d’élasticité des artères. Elle s’explique par un épaississement de la couche interne de la paroi de ces vaisseaux sanguins, dû à la formation d’athéromes. Il s’agit de plaques jaunâtres formées par des dépôts de graisses qui se sont entassés progressivement. Des minéraux, fibrinogènes et autres éléments contenus dans le sang peuvent se joindre aux amas graisseux pour constituer un athérome.

Suivant le cas, diverses complications peuvent se manifester lors de cette pathologie. Les plus fréquentes sont principalement :

  • Une réduction progressive de la lumière artérielle jusqu’à ce qu’il y a un arrêt total de la circulation sanguine ;
  • Une thrombose, due à la formation d’un caillot (thrombus) faisant suite à la rupture de la tunique interne de l’artère ;
  • Une occlusion artérielle peut rapidement s’ensuivre ;
  • Une embolie suite au largage de l’athérome ou du caillot pouvant alors obstruer l’artère ou une autre en aval ;
  • Un anévrisme. Il s’agit d’une poche qui finit par se former suite à une dilatation de la paroi de l’artère. Ceci peut survenir soit après que sa tunique centrale ait rompu ou se soit nécrosée ;
  • Une ulcération de l’athérome.

Cette affection figure parmi les causes les plus fréquentes des maladies touchant le système cardio-vasculaire. Elle est, en outre, connue comme étant à l’origine de plus de 40% des décès dans les pays occidentaux.

Par ailleurs, cette pathologie est à distinguer de l’artériosclérose. Il s’agit d’une autre maladie des artères qui se caractérise par une dégénérescence progressive de ces vaisseaux due à l’âge. Celle-ci conduit à un épaississement des artères qui deviennent alors plus rigides. Elle peut également entraîner diverses complications dans la circulation artérielle.

Causes de l’athérosclérose

Certains facteurs sont connus comme pouvant favoriser la survenue de cette pathologie vasculaire. Parmi ceux-ci, il y a notamment :

  • Les prédispositions génétiques ;
  • L’hypertension artérielle surtout lorsqu’elle survient fréquemment ;
  • L’âge. Les premiers symptômes semblent se manifester le plus fréquemment durant la quarantaine alors que les plaques d’athérome peuvent se former très tôt ;
  • La ménopause qui conduit à une baisse significative du taux d’œstrogène. Cette hormone est en fait reconnu comme pouvant protéger la femme de cette maladie vasculaire ;
  • Les mauvaises habitudes alimentaires privilégiant notamment la consommation de matière grasse animale et de fritures. Le sucre, les aliments carnés, les épices, les condiments, les produits transformés favorisent également la formation de plaques d’athérome ;
  • Le sel, en cas de forte consommation, peut être à l’origine d’une hypertension artérielle ;
  • Le surpoids et l’obésité ;
  • Le diabète sucré ;
  • L’hypercholestérolémie caractérisée par un taux élevé de cholestérol dans le sang ;
  • Le manque d’activité physique voire une sédentarité ;
  • De mauvaise hygiène de vie dont le tabagisme, l’alcoolisme, le manque de sommeil fréquent ;
  • Le stress.

Manifestations de l’athérosclérose

Les manifestations de l'athérosclérose varient selon l'artère concernée et la partie du corps qu'il vascularise
Les manifestations de l’athérosclérose varient selon l’artère concernée et la partie du corps qu’il vascularise

Les plaques d’athéromes se forment particulièrement sur les parois artérielles de grand et de moyen diamètre. Parmi les artères les plus fréquemment touchées, il y a surtout :

  • L’aorte, qui est l’artère la plus grosse de l’appareil circulatoire. Elle part du ventricule gauche du myocarde, passe dans l’abdomen et irrigue tout le corps sauf les poumons ;
  • Les coronaires gauche et droite naissant de l’aorte et qui irriguent le cœur ;
  • Les carotides dans le thorax et le cou, irriguant la région cervicale et cérébrale ;
  • Les artères cérébrales ;
  • Les vaisseaux artériels digestifs ;
  • Les artères rénales ;
  • Et les vaisseaux artériels des membres inférieurs.

Pour ce qui sont des symptômes de cette maladie vasculaire, ils varient selon l’artère concernée et la partie du corps qu’elle vascularise.

  • Un Accident Vasculaire Cérébral en cas de plaques d’athérome de grande taille dans les carotides ;
  • Des troubles de la vision, des engourdissements des membres ou paralysies passagères en cas d’obstruction sanguine transitoire dans les carotides ;
  • Un syndrome coronarien aigu ou un infarctus en cas d’athérome obstruant une des artères coronaires ;
  • Un angor caractérisé par une douleur intense dans la poitrine à l’effort en cas de mauvaise vascularisation du cœur ;
  • En cas d’obstruction des vaisseaux artériels des membres, il y a un risque de nécrose au niveau des orteils.

Découvrez dans cet article les traitements naturels de l’athérosclérose.

error: Contenu protégé sous copyright