Augmentation de l’appétit

Présentation de l’augmentation de l’appétit

L’augmentation de l’appétit se caractérise par une envie d’ingérer une quantité plus importante de nourriture que d’habitude. Elle peut aussi se caractériser par un désir de manger beaucoup plus fréquemment que tous les jours. Ce trouble peut, selon la cause, être juste passager, se manifester par des crises intermittentes ou être un problème chronique.

Dans certains cas, il peut s’agir d’une réaction normale de l’organisme face à certaines situations. Il en est le cas après une importante activité physique ou intellectuelle. L’appétit peut aussi augmenter durant une grossesse chez la femme.

Il se peut par contre que l’envie de vouloir manger davantage soit le symptôme d’une pathologie ou d’un trouble physique ou psychologique. Elle peut, par ailleurs, tout simplement être due à une intempérance alimentaire. Dans ces cas, le besoin d’ingérer de la nourriture ne s’accompagne pas toujours nécessairement d’une sensation de faim. Il se peut également qu’aucune sensation de satiété ne parvienne à être ressentie, et ce, malgré la quantité importante d’aliments ingérés.

Quelle que soit la cause, ce trouble conduit toujours à une prise de poids plus ou moins importante en l’absence d’une prise en charge rapide. La seule exception est lorsqu’il est d’origine parasitaire.

Causes de l’augmentation de l’appétit

Augmentation de l'appétit
Augmentation de l’appétit : une envie de manger en plus grande quantité que d’habitude

Diverses sont les causes qui peuvent être à l’origine de l’augmentation de l’appétit.

  • Une hypoglycémie, qui peut survenir entre autres après un effort physique important ;
  • Un sevrage tabagique. L’arrêt de la nicotine peut, en effet, conduire à une augmentation de l’appétit. L’arrêt de la prise de certains stupéfiants comme le cannabis entraîne aussi une hausse de l’appétit ;
  • Une infestation par certaines espèces de vers intestinaux. C’est notamment ce qui se produit en cas de ténia. L’importante ingestion de nourriture n’induit alors à aucune prise de poids ;
  • Pendant ou après une diarrhée ;
  • Une augmentation de la production de la ghréline. Il s’agit d’une hormone digestive qui a pour rôle de stimuler l’appétit ;
  • Un manque de sommeil. Ce qui engendre en même temps une plus grande production de ghréline au niveau de l’estomac et du pancréas ;
  • En cas de syndrome prémenstruel chez certaines femmes. Il s’agit d’un ensemble de symptômes émotionnels et physiques qui se manifestent durant les jours qui précèdent l’arrivée des règles ;
  • Certains médicaments comme les antidépresseurs ou les corticostéroïdes. La prise de contraceptifs oraux peut aussi conduire à une augmentation de l’appétit ;
  • Un signe précurseur du diabète. Dans ce cas, il s’agit d’une polyphagie qui s’accompagne d’asthénie et de polydipsie ;
  • Une pathologie au niveau de l’appareil digestif ;
  • Des troubles endocriniens, dont notamment une hyperthyroïdie ;
  • Un dysfonctionnement au niveau de l’hypothalamus ;
  • Des troubles psycho-émotionnels tel qu’en cas de boulimie, de stress, de dépression ;
  • Un syndrome d’hyperphagie incontrôlée ;
  • Une obsession de manger ;
  • La grossesse chez de nombreuses femmes.

Complications de l’augmentation de l’appétit

Les complications d’une augmentation de l’appétit varient suivant la cause et la gravité de celle-ci. Parmi les plus fréquemment rencontrées, il y a notamment :

  • Asthénie. La fatigue est due à la sollicitation exagérée de l’estomac ;
  • Irritabilité et susceptibilité ;
  • Œsophagite qui est une inflammation au niveau de l’œsophage ;
  • Rupture gastrique en cas d’ingestion d’une quantité importante d’aliments ;
  • Une insomnie ;
  • Dépression et anxiété ;
  • Un renversement vers une anorexie ;
  • Une prise de poids pouvant même conduire à l’obésité ;
  • Hypercholestérolémie qui se caractérise par la hausse du niveau de cholestérol contenu dans le plasma sanguin ;
  • Diabète sucré de type II ;
  • Hypertension artérielle principalement secondaire à la hausse du taux de cholestérol dans le sang ;
  • Des troubles cardiaques ;
  • Troubles rhumatismaux tels qu’une arthrose, une arthrite goutteuse ;
  • Un syndrome de l’apnée du sommeil.

Le dossier suivant présente les différents remèdes naturels pour traiter l’augmentation de l’appétit.

error: Contenu protégé sous copyright