Bouche sèche

La bouche sèche, également connue sous le terme de xérostomie, est un état dû à une hyposialie. Ce dernier désigne un manque anormal de salive chez une personne. Cela peut arriver à tout le monde, mais plus particulièrement durant les périodes de forte chaleur comme en été ou vers midi.

De grands efforts physiques peuvent également engendrer une sécheresse buccale. Dans tels cas, il ne s’agit que d’un état bénin et aigu qui peut être pris en charge facilement. Mais dans les cas où elle perdure, la bouche sèche peut alors être le symptôme d’une maladie pouvant être dangereuse. Elle peut aussi être l’effet secondaire d’un médicament. Il convient alors d’en trouver la cause et de la traiter à temps pour limiter ses conséquences.

Si le problème de bouche sèche n’est pas pris en charge rapidement, il peut susciter divers maux. Parmi les plus fréquents, il y a notamment :

  • Une formation de caries dentaires dues à l’absence de salive qui limite la prolifération bactérienne ;
  • Des maladies des gencives ;
  • Un gêne dans les cas où il y a port de dentier ;
  • Une indigestion due à l’absence de salive qui joue un rôle important dans la mastication.

Causes de la bouche sèche

bouche sèche
Bouche sèche : conséquence d’un manque de salive

Un certain nombre de facteurs sont connus comme pouvant être à l’origine d’une bouche sèche. Parmi les plus courants, il y a entre autres :

  • Une déshydratation. Ceci peut être secondaire à une importante transpiration, telle qu’après une activité physique ou en cas de forte chaleur. Il en va de même lors d’une fièvre ou d’un rhume. Des diarrhées ou des vomissements peuvent aussi conduire à une importante perte hydrique ;
  • Une mauvaise hygiène alimentaire avec notamment des excès dans la consommation de sucrerie, de friture, de graisse ainsi que d’épices. La prise de certaines boissons peut aussi favoriser une déshydratation. Il en est surtout du cas des boissons alcooliques, des sodas ainsi que du café ;
  • Une mauvaise hygiène de vie dont l’alcoolisme et le tabagisme ;
  • Un des effets secondaires de certains médicaments et des traitements médicaux. Parmi ceux-ci, il y a la chimiothérapie, la radiothérapie, l’amphétamine, certains antihistaminiques, antispasmodiques, diurétiques, les psychotropes, les anorexigènes ;
  • Un des symptômes de certaines infections ou pathologies. Il en est le cas lors d’une anomalie rénale, d’une arthrite, du diabète, de la maladie d’Alzheimer et celle de Parkinson, du Sida. Une hypertension artérielle ainsi qu’une anémie peuvent aussi être associées à une bouche sèche ;
  • En cas de syndrome de Goujerot-Sjögren ;
  • Lors d’une candidose buccale ;
  • En cas de problème de prothèses dentaires ;
  • Une présence de lésions nerveuses au niveau cérébrale ;
  • Une ablation de glandes salivaires ;
  • L’âge.

Manifestations et complications

La xérostomie peut être reconnue par certains symptômes qui se manifestent au niveau de la bouche et de la gorge.

  • Une sécheresse dans la bouche ;
  • Une sécheresse de la langue, de la gorge et même du nez ;
  • Des blessures aux coins des lèvres ou dans la bouche ;
  • Difficulté à parler et à mastiquer. La déglutition de la nourriture peut aussi devenir plus difficile ;
  • Salive épaisse ;
  • Bouche collante ;
  • Soif fréquente typique d’une polydipsie qui semble difficile à apaiser ;
  • Impression de brûlure au niveau de la langue ;
  • Une sensation de douleur dans la gorge ;
  • Une mauvaise haleine ;
  • Des migraines et une fatigabilité plus importante en cas de déshydratation.

Cliquez ici pour voir les méthodes naturelles efficaces pour traiter la bouche sèche.

error: Contenu protégé sous copyright