Bradycardie

Définition de la bradycardie

La bradycardie est une anomalie du rythme cardiaque, qui se traduit par de faibles pulsations
La bradycardie est une anomalie du rythme cardiaque, qui se traduit par de faibles pulsations

La bradycardie est le terme utilisé pour désigner une fréquence cardiaque plus basse que la normale. Elle se manifeste alors à moins de 60 pulsations par minute au repos pour une personne d’âge moyen. Ses causes sont diversifiées, dont entre autres la présence d’une maladie ou suite à la prise de certains médicaments. Dans d’autres cas, elle ne constitue aucunement une anomalie. Il en est notamment le cas des sportifs d’endurance ou dans le cadre d’une détente profonde du corps.

Un ralentissement occasionnel de la fréquence cardiaque ne constitue, en général, aucune menace pour la santé. S’il y a cependant répétition ou persistance de la bradycardie, il peut alors s’agir du symptôme d’une pathologie plus sévère. Ce qui peut nécessiter un traitement adéquat. Une prise en charge est aussi utile lorsque la baisse du nombre des pulsations du cœur atteint un certain degré. Cet état peut, en effet, conduire à une insuffisance de la quantité de sang qui parvienne dans les différentes parties du corps.

Causes de la bradycardie

Un ralentissement de la fréquence cardiaque peut être dû à un certain nombre de facteurs. Les plus fréquemment rencontrés sont notamment :

  • Certaines pathologies cardiaques. Il en est le cas lors d’un trouble du fonctionnement des valves, une affection des artères coronaires qui sont les vaisseaux assurant la vascularisation du cœur. Un bloc atrio-ventriculaire, caractérisé par un dysfonctionnement électrique au niveau des contractions oreillette-ventricules, peut aussi ralentir la fréquence cardiaque ;
  • Des anomalies congénitales du cœur ;
  • Une présence de tissu cicatriciel de grande taille pouvant réduire la capacité du myocarde à se contracter correctement. Ce tissu peut être secondaire à une intervention chirurgicale ou à un infarctus ;
  • Des carences nutritionnelles pouvant être secondaires à une malnutrition, à une diminution de l’appétit causée par diverses pathologies. Un trouble du comportement alimentaire dont principalement l’anorexie mentale est aussi une cause de carence alimentaire ;
  • Des perturbations endocriniennes dont notamment une hypothyroïdie ;
  • Vieillissement du myocarde dû notamment à l’âge ;
  • Prise de certains médicaments ;
  • De mauvaises habitudes dont principalement la prise de stupéfiants ;
  • Un alitement prolongé tel qu’au cours d’une maladie ou en période de convalescence.

Manifestations de la bradycardie

Manifestations de la bradycardie : douleur thoracique, malaise, confusion, trouble de la mémoire, hypotension artérielle, ...
Manifestations de la bradycardie : douleur thoracique, malaise, confusion, trouble de la mémoire, hypotension artérielle, …

Une fréquence cardiaque est qualifiée d’anormalement basse lorsque le nombre de pulsations cardiaques par minute au repos est inférieur à un certain seuil. Ce dernier varie selon l’âge du sujet :

  • Nourrisson : 90 battements/mn ;
  • Enfant de 1 à 5 ans : 70 battements/mn ;
  • Enfant de 6 à 12 ans : 65 battements/mn ;
  • Adolescent ou adulte : 60 battements/mn ;
  • Personne âgée : 60 battements/mn ;

Chez un sportif d’endurance, sa fréquence cardiaque peut atteindre les 30 battements par minute sans qu’il ne s’agisse d’une pathologie. Ce type de bradycardie est qualifiée de physiologique.

Différents symptômes peuvent, par ailleurs, se présenter lors d’une baisse anormale du rythme cardiaque. Parmi ceux-ci, il y a entre autres :

  • Une asthénie et une fatigabilité prononcée. L’endurance et la performance pour effectuer certaines tâches se trouvent alors être considérablement réduites ;
  • Un essoufflement. Selon la cause du ralentissement de la fréquence cardiaque, ce signe peut survenir au moindre effort, voire même au repos ;
  • Une hypotension artérielle. Ce qui va alors conduire à une baisse du volume du sang parvenant dans le cerveau. En cas de bloc atrio-ventriculaire cependant, il peut y avoir une hausse de la pression systolique et une baisse de la pression diastolique ;
  • Des vertiges accompagnés de malaise pouvant aboutir à un malaise vagal. Ce dernier peut se manifester par une perte de connaissance brève (lipothymie) ou totale (syncope) ;
  • Une douleur thoracique pouvant parfois être violente ;
  • Une confusion et un trouble de la mémoire ;
  • Une insuffisance cardiaque qui peut se manifester par un œdème des membres inférieurs.

La baisse de la fréquence cardiaque peut, toutefois, être asymptomatique. L’anomalie peut alors être découverte lors d’une mesure du pouls par simple routine.

Découvrez ici les méthodes et remèdes naturels pour traiter la bradycardie.

error: Contenu protégé sous copyright