Bronchite

Présentation de la bronchite

Bronchite, inflammation des bronches ou les canaux qui relient le poumon et la trachée artère
Bronchite, inflammation des bronches ou les canaux qui relient le poumon et la trachée artère

La bronchite désigne une inflammation des bronches, deux canaux du système respiratoire qui relient la trachée-artère et les poumons. Elle peut principalement être reconnue par une toux importante, souvent sèche au départ puis accompagnée d’importantes expectorations.

Suivant la cause, cette affection peut être transitoire, durant 3 semaines tout au plus. Elle peut aussi être chronique, pouvant alors persister au-delà de 3 mois. Dans le premier cas, l’affection est souvent sans gravité. Elle peut, parfois, même être guérie sans qu’il ne soit nécessaire d’adopter un traitement spécifique. Dans le second cas, par contre, l’inflammation des bronches ne doit pas être prise à la légère. Celle-ci peut, en effet, s’étendre vers les poumons ou se compliquer en d’autres pathologies plus graves comme la pneumonie.

Causes de la bronchite

Un certain nombre de facteurs sont connus comme pouvant être à l’origine ou favoriser la survenue d’une inflammation des bronches. Parmi ceux-ci, il y a notamment :

  • Une complication d’un rhume ou d’une grippe ;
  • Certaines infections virales. Les plus fréquentes sont notamment celles dues à des myxovirus et des rhinovirus. Il y a également les infections causées par le Virus Respiratoire Syncytial, les virus de la rougeole et de la varicelle ;
  • Certaines infections bactériennes. Il en est le cas de celle causée par le streptococcus pneumoniae ou l’haemophilus influenza. Chez les sujets souffrant de broncho-pneumopathie obstructive, d’autres bactéries peuvent conduire à une inflammation aiguë des bronches. Les plus courantes sont notamment le staphylococcus aureus et des entérobactéries ;
  • Une réaction allergique ;
  • Des récidives fréquentes d’une affection pulmonaire ;
  • Une mauvaise hygiène de vie dont notamment le tabagisme ;
  • Tabagisme passif ;
  • Exposition fréquente à des gaz ou à des produits chimiques pouvant irriter les poumons ;
  • La pollution atmosphérique y compris les poussières ;
  • L’utilisation de chauffage en bois ou en charbon de bois ;
  • L’humidité fréquente de l’air ambiant ;
  • Les moisissures ;
  • Une mauvaise aération du logement ;
  • Un symptôme d’une autre affection des voies aériennes comme l’asthme ;
  • En cas d’affaiblissement du système immunitaire ;
  • Une faiblesse de l’immunité chez les âges extrêmes ;
  • Chez les sujets atteints de certaines maladies comme une insuffisance cardiaque, une fibrose kystique, des affections des voies respiratoires.

Manifestations de la bronchite

Manifestations de la bronchite : toux sèche, toux exacerbée, asthénie, fièvre, céphalées, ...
Manifestations de la bronchite : toux sèche, toux exacerbée, asthénie, fièvre, céphalées, …

Une inflammation des bronches peut être reconnue par certains signes caractéristiques.

  • Une toux sèche au départ ;
  • Exacerbation de la toux quand le sujet est couché sur le dos dans des cas de bronchites aiguës. Il en va de même quand il est en présence de fumée ou d’autres gaz irritants. En cas de bronchites chroniques, il y a exacerbation de la toux lors des changements de position. C’est notamment le cas au moment de se coucher ou de se lever ;
  • Une asthénie et une fatigabilité prononcée ;
  • Fièvre avec sueurs froides ;
  • Des céphalées ;
  • Diminution de l’appétit ;
  • Une douleur au niveau de la poitrine ;
  • Une sensation de brûlure et de compression dans le thorax ;
  • Des expectorations de couleur blanche, jaune ou verdâtre selon le cas. Parfois, elles peuvent être purulentes ;
  • Une difficulté à respirer ou dyspnée avec un souffle plus court que le normal ;
  • Des râlements à la respiration ;
  • Des étourdissements dans certains cas.

Cliquez ici pour voir les plantes médicinales pour traiter la bronchite et le guide pour les utiliser.

error: Contenu protégé sous copyright