Douleur du cou

Présentation de la douleur du cou

Cervicalgie est le terme médical générique utilisé pour désigner une douleur du cou. L’inconfort est localisé au niveau de la nuque, sur la partie supérieure de la colonne vertébrale.

Douleur du cou : trouble musculo-squelettique touchant surtout les femmes !
Douleur du cou : trouble musculo-squelettique touchant surtout les femmes !

Il s’agit d’un type de trouble musculo-squelettique plutôt rare. En général, ce sont les femmes qui en sont plus concernées que les hommes. Si les premières peuvent connaître une épisode de cervicalgie dès l’âge de 35 ans, les seconds, eux, n’en rencontrent que beaucoup plus tard.

Les douleurs du cou restent, toutefois, sans conséquence inquiétante dans la plupart des cas même si elles peuvent devenir gênantes pour les personnes concernées. Elles peuvent, en outre, toucher toute catégorie d’âge, y compris les plus jeunes.

Les cas de cervicalgies rencontrés tendent, cependant, à croître. Ceci serait dû au vieillissement de la population d’une part, et d’autre part, au nombre toujours croissant de personnes passant la plus grande partie de leur temps devant les ordinateurs et les smartphones.

Pour ce qui sont des causes, elles sont diverses, pouvant être d’ordre mécanique, traumatique et même pathologique.

Causes de la douleur du cou

Certaines causes de cervicalgie sont plus fréquentes que d’autres :

– atteinte articulaire au niveau des vertèbres cervicales. C’est notamment le cas d’une arthrose, de la présence d’un canal étroit au niveau d’une vertèbre ;
– mauvaises postures fréquentes entraînant douleur, raideur et même déformation au cou ;
– traumatisme suite à un choc pouvant conduire à une entorse ;
– contracture musculaire telle qu’en cas de torticolis ;
– hernie discale ;
– méningite ;
– infection dans les environs de l’œsophage ou du larynx ;
– tumeur vertébrale ;
– arthrite rhumatoïde.

Manifestations de la douleur du cou

Les douleurs du cou se manifestent différemment suivant le type et peuvent être accompagnées de certains symptômes :

Manifestation de la douleur du cou : torticolis, maux de tête, bourdonnement, etc.
Manifestation de la douleur du cou : torticolis, maux de tête, bourdonnement, etc.

– douleur soudaine en cas de torticolis ;
– douleur aiguë après un traumatisme ;
– douleur chronique s’il y a infection ou atteinte mécanique ;
– inflammation ;
– raideur qui rend les mouvements difficiles ;
– vertige ;
– maux de tête ;
– bourdonnement ;
– trouble de la vision ;
– formation de bosse sur les vertèbres cervicales.

Traitements de la douleur du cou

Le traitement d’une cervicalgie va dépendre entièrement de sa cause :

– en cas d’arthrose, différentes études ont confirmé l’efficacité de la capsaïcine, l’élément actif du cayenne, pour soulager les douleurs (1) ;
– d’autres études scientifiques avancent que l’application locale d’arnica permettrait d’apaiser les douleurs musculaires et articulaires (2) ;
– selon certaines études menées sur le saule blanc, la salicine que contiendrait son écorce aurait des vertus analgésiques et serait efficace en cas de cervicalgies de type mécanique (3) ;
– en cas de douleur névralgique, l’application locale d’huile essentielle de menthe poivrée a été démontrée par un bon nombre d’études scientifiques pour être efficace (4) ;
– quelques essais cliniques ont conclu que la prise de glucosamine permettrait non seulement d’apaiser les symptômes d’une arthrose mais également de ralentir la progression voire arrêter la maladie (5) ;
– en cas de raideur et de difficulté dans les mouvements, plusieurs études s’accordent sur les bienfaits de la racine de griffe du diable (6).

Références

(1) Zhang W., Moskowitz R.W., Nuki G. et al., « OARSI recommendations for the management of hip and knee osteoarthritis, Part II: OARSI evidence-based, expert consensus guidelines.», Osteoarthritis Cartilage, 2008 Feb ; 16(2):137-62. Review.
(2) Blumenthal M, Goldberg A, Brinckmann J (Ed)., « Expanded Commission E Monographs, American Botanical Council.», Integrative Medicine Communications, États-Unis, 2000.
(3) « ESCOP Monographs The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products, second edition. » , ESCOP/Thieme, 2003.
(4) Blumenthal M, Goldberg A, Brinckmann J (Ed)., « Expanded Commission E Monographs, American Botanical Council.», Integrative Medicine Communications, États-Unis, 2000.
(5) Phoon S., Manolios N., « Glucosamine, A nutraceutical in osteoarthritis.», Aust Fam Physician, 2002 Jun ; 31(6):539-41.
(6) Chantre P., Cappelaere A. et al., « Efficacy and tolerance of Harpagophytum procumbens versus diacerhein in treatment of osteoarthritis.», Phytomedicine. 2000 Jun;7(3):177-83.

error: Contenu protégé sous copyright