Hypertension artérielle

Présentation de l’hypertension artérielle

L’hypertension artérielle n’est pas véritablement une maladie, mais plutôt un facteur de risque qui peut conduire à divers problèmes de santé, tels que troubles cardiovasculaires, insuffisance cardiaque, AVC, insuffisance rénale, trouble érectile, artériosclérose ou encore lésion à la rétine. Ce problème concernerait pas moins de 50 % des femmes et 30 % des hommes âgés de 65 à 75 ans d’après les études statistiques menées par l’OMS.

Hypertension artérielle :
Hypertension artérielle = pression artérielle diastolique >14 et pression systolique >9

Ce trouble cardiovasculaire s’explique par l’élévation de la pression sanguine sur la paroi des artères. Avec l’âge, les parois artérielles deviennent de plus en plus rigides en raison de la baisse de production d’élastine et de collagène, premiers responsables de leur élasticité et souplesse. Or, c’est cette élasticité de la paroi artérielle qui facilite le travail du cœur ; autrement cet organe doit effectuer de fortes contractions.

Un sujet est dit hypertendu si les différentes conditions suivantes sont réunies :

– Pression artérielle prise après 5 à 10 minutes de repos ;
– Même valeur constatée sur plusieurs jours. Notons que la pression artérielle varie au cours de la journée selon les activités physiques effectuées, les émotions, …
Premier chiffre indiquant la pression artérielle diastolique est supérieur ou égal à 14. Cette valeur indique la tension artérielle au moment de la phase de dilatation du cœur.
Second chiffre indiquant la pression systolique est supérieur à 9. Cette seconde valeur est notée lors du mouvement de contraction du cœur.

Lorsque la valeur de la tension artérielle est en permanence au dessus de 14/9 cmHg (centimètres de mercure), on parle d’hypertension artérielle. Deux formes sont toutefois à distinguer, dont l’hypertension essentielle ou primaire, et l’hypertension secondaire.

Causes de l’hypertension artérielle

Les causes de la montée de la pression artérielle sont multiples variables d’un individu à un autre et selon la forme.

Hypertension artérielle essentielle ou primaire :

Cette première forme apparait à partir de 50 ans et touche plus 90 % des sujets hypertendus. Ses causes étant :

– Facteurs génétiques ;
– Mauvaises habitudes de vie : manque de sommeil, sédentarité, dépendance à la caféine, abus d’alcool et de tabac ;
– Obésité et surpoids ;
– Forte émotion, stress, fatigue intellectuelle ;
– Consommation exagérée de sel, dépassant l’apport journalier admis par les autorités sanitaires qui est de 2 300 mg/jour.

Hypertension secondaire

Cette seconde forme concerne 10 % des cas. L’hypertension secondaire apparait soudainement et est particulièrement dangereuse car souvent très élevée. Voici ses principales causes :

– Problèmes de santé, comme l’hypercholestérolémie, l’hypertriglycéridémie, l’insuffisance rénale, l’anomalie congénitale de l’aorte, ou encore les troubles endocriniens ;
-Traitement de longue durée à base de certains médicaments anti-inflammatoires, bronchodilatateurs et décongestionnants nasaux. Ces produits renferment de l’éphédrine, une substance dont la propriété est fortement similaire à l’adrénaline sécrétée par l’organisme au moment du stress ;
– Addiction aux drogues, comme la cocaïne et l’amphétamine ;
– Grossesse.

Manifestations de l’hypertension artérielle

Manifestations de l'hypertension artérielle
Manifestations de l’hypertension artérielle : migraine, vertiges, phosphènes, acouphènes, …

L’hypertension artérielle peut être asymptomatique, dans certains cas. Seule la prise du niveau de la pression sanguine permet de la constater. D’où l’importance des examens systématiques. Sa manifestation s’accompagne des signes ci-après :

– Céphalées, en cas d’hypertension grave ;
Asthénie ;
– Phosphènes, où perception de point lumineux ;
– Vertiges ;
Acouphènes ;
– Augmentation du rythme cardiaque, palpitations ;
Hématurie, ou présence de sang dans les urines ;
– Saignement du nez ;
– sueurs froides ;
Dyspnée.

Il faut noter que l’augmentation de la pression artérielle peut être occasionnelle :

– En situation de stress ou en cas d’émotion forte, là on parle d’hypertension labile ;
– Seulement au moment de la consultation médicale, ici il s’agit d’un effet « blouse blanche » ;
– Et on parle d’hypertension masquée, si au contraire on remarque une pression artérielle normale au moment du diagnostic effectué par le médecin alors que le sujet est hypertendu d’habitude.

Traitement de l’hypertension artérielle

La nature regorge de produits qui peuvent être utilisés pour réduire à la normale la pression artérielle trop élevée.

– La chlorella en fait partie. Des publications scientifiques ont parlé de l’efficacité de 10 g de cette algue en comprimé, pris pendant deux mois, chez des sujets hypertendus. (1)
– Des scientifiques ont aussi démontré que la quercétine sous sa forme aglycone est capable de réguler la tension artérielle. Cette molécule naturelle a été bénéfique chez des sujets souffrant d’hypertension artérielle de stade I. (2)

Références

(1) Merchant, R. E., Andre, C. A., and Sica, D. A. Nutritional supplementation with Chlorella pyrenoidosa for mild to moderate hypertension. J.Med. Food 2002; 5(3):141-152.
(15) Quercetin Reduces Blood Pressure in Hypertensive Subjects.

error: Contenu protégé sous copyright