Nævus

Présentation du nævus

Nævus, ou grain de beauté, une lésion cutanée de petite taille et de forme ronde ou oblongue, brune ou rosée
Nævus, ou grain de beauté, une lésion cutanée de petite taille et de forme ronde ou oblongue, brune ou rosée

Un nævus, communément reconnu sous l’appellation de grain de beauté, est une lésion cutanée, en général de petite taille et de forme ronde ou oblongue. Suivant le cas, Il peut s’accompagner de pilosité ou non et être plus ou moins surélevé voire plan. Il peut, par ailleurs, prendre une coloration variable, le plus souvent brune et parfois rouge, rosée, noire et même bleutée. À la différence du mélanome, sa couleur est homogène et ses bords réguliers.

Il s’agit, en fait, d’un entassement sur la couche profonde de l’épiderme ou moins fréquemment dans le derme de cellules mélanocytaires, cellules responsables de la pigmentation de la peau.

Les nævi apparaissent le plus souvent entre 20 et 30 ans. Il existe toutefois des formes congénitales et d’autres qui apparaissent au cours de l’enfance. Ils touchent, en outre, plus particulièrement les sujets de teints clairs et les zones fréquemment exposées au soleil.

Causes du nævus

Certains facteurs sont reconnus comme pouvant favoriser la survenue de nævi.

– Sujet au teint clair ;
– Sujet aux cheveux blonds, roux ;
– Présence d’éphélides ou taches de rousseur sur la peau ;
– Intolérance au soleil ;
– Difficulté à se bronzer ;
– Hérédité ;
– Exposition fréquente au soleil ;
– Bain de soleil ;
– Bronzage dans des cabines UV ;
– Exposition solaire fréquente durant l’enfance et l’adolescence ;
– Exposition traumatique aux rayons UV avant les 10 ans ;
– Coups de soleil à répétition ;
– Protection solaire insuffisante ou inexistante.

Manifestations du nævus

Manifestation du nævus : lésion ronde ou ovale, bords réguliers, plan, coloration homogène, ...
Manifestation du nævus : lésion ronde ou ovale, bords réguliers, plan, coloration homogène, …

Les nævi peuvent être reconnus par certaines caractéristiques :

– Lésion ronde ou ovale à la surface de la peau ;
– Bords réguliers ;
– Plan, légèrement saillant ou saillant par rapport à la surface de la peau ;
– Coloration homogène ;
– Absence de prurit ;
– Absence d’inflammation ou de rougeur ;
– Petite taille, dépassant rarement les 6 mm ;
– Nombre variable. Certaines personnes peuvent n’avoir que quelques grains de beauté alors que d’autres peuvent en avoir une centaine ;
– Évolution très lente à la différence des mélanomes qui peuvent changer de taille, de forme, de couleur ou d’épaisseur en quelques mois voire quelques semaines seulement ;
– Dans les cas de nævi de Becker, taches légèrement pigmentées couvertes de poils et qui apparaissent à la puberté ;
– Dans les cas de nævi congénitaux, plaques de couleur foncée accompagnées parfois de nombreux petits nævi. Le risque de complication vers un mélanome est élevé dans les formes de très grandes tailles ;
– En cas de phénomène de Sutton, il apparaît un halo achrome autour d’un grain de beauté. Ce dernier peut finir par disparaître, laissant une tache claire qui finit, elle aussi, par s’atténuer avec le temps ;
– Dans les cas de nævus spillus, des grains de beauté sont regroupés sur une tache plus pigmentée que la peau.

Un grain de beauté devra faire l’objet d’une consultation s’il y a prurit, croûte, changement de couleur ou de taille, saignement, ulcération, ou s’il apparaît après 35 ans.

Ce type de lésion est, en outre, à ne pas confondre avec les verrues séborrhéiques qui sont assez fréquentes chez les sujets de plus de la cinquantaine.

Traitements du nævus

Certains remèdes sont souvent avancés pour traiter les grains de beauté.

– Se protéger des rayons ultraviolets du soleil constitue la meilleure façon de réduire l’apparition de nævi. Pour cela, le port de chapeau et de vêtements bien couvrant est fortement conseillé surtout entre 11 et 15 h. Sur les zones exposées, l’application de protection solaire avec indice de protection 15 ou plus surtout avant toute exposition peut être nécessaire ;
– Certains spécialistes suggèrent d’éviter toute exposition au soleil chez les jeunes enfants. L’utilisation de crème solaire est, en outre, conseillée dès 6 mois (1) ;
– Certaines observations scientifiques s’accordent sur l’effet protecteur qu’exerce l’astaxanthine sur la peau face aux rayons ultraviolets du soleil. Ces derniers, responsables des coups de soleil et du vieillissement cutané, sont neutralisés en grande partie grâce à une prise quotidienne d’extraits de ce caroténoïde qui va agir comme un photoprotecteur oral de la peau (2) ;
– Des études suggèrent de privilégier des aliments photoprotecteurs pour limiter les dommages causés par le soleil sur la peau. Selon entre autres l’une de ces études, le chocolat figure parmi ces aliments notamment grâce à sa haute teneur en épicatéchines et en catéchines (3). Une autre étude avance le thé vert qui a permis non seulement de protéger la peau contre les UV mais également d’améliorer sa qualité chez les femmes mises en observation (4).

Enlever un grain de beauté n’est pas toujours nécessaire puisqu’il s’agit d’une lésion bénigne de la peau. Toutefois, dans les cas où seule l’excision est la seule issue, il est fortement conseillé d’avoir au préalable l’avis d’un dermatologue pour s’assurer de la bénignité de la lésion. Il faut, en outre, faire preuve de prudence dans le choix de la technique à opter pour éviter de se retrouver avec des complications beaucoup plus importantes.

Références

(1) « Naevus displasique et risque de mélanome.», The Skin Cancer Foundation, New York, 1997, Review 2012.
(2) Ranga AR, H. N. Sindhuja, et al., « Effective Inhibition of Skin Cancer, Tyrosinase, and Antioxidative Properties by Astaxanthin and Astaxanthin Esters from the Green Alga Haematococcus pluvialis.», American Chemical Society, J. Agric. Food Chem. , 2013 , 61 (16), pp 3842–3851,, March 11, 2013
(3) Heinrich U, et al., « Long-term ingestion of high flavanol cocoa provides photoprotection against UV-induced erythema and improves skin condition in women.», Randomized controlled trial, J Nutr. 2006.
(4) Heinrich U, et al., « Green tea polyphenols provide photoprotection, increase microcirculation, and modulate skin properties of women.», Randomized controlled trial, J Nutr. 2011.

Partagez
Tweetez
+1
error: Contenu protégé sous copyright