Nausée

Présentation de la nausée

Nausée, sensation de malaise avec une envie de vomir
Nausée, sensation de malaise avec une envie de vomir

La nausée est une sensation de malaise éprouvée par une personne tourmentée par une envie de vomir. Elle se manifeste par des contractions gastriques désagréables parfois suivies du rejet du contenu de l’estomac vers la bouche.

Aux causes très diverses, ce symptôme ne provient pas systématiquement d’un problème gastrique. Il peut, en outre, être accompagné d’autres symptômes qui peuvent varier suivant le facteur. Avoir des nausées peut, par ailleurs, arriver à tout le monde mais ne doit toutefois être pris à la légère car peut être le signe d’une maladie.

Causes de la nausée

Un bon nombre de facteurs peuvent être à l’origine des nausées :

– Mal de transport ;
– Mal de mer ;
Migraine ;
– Cycle menstruel chez la femme ;
– Grossesse ;
– Exposition prolongée au soleil ;
– Certaines infections ;
– Certaines pathologies dont maladie de Crohn, gastroentérite, gastrite ;
Hypotension artérielle ;
– Infarctus du myocarde ;
– Prise de certains médicaments ;
– Chimiothérapie ;
Allergie ;
– Stress ;
– Choc émotionnel ;
Dépression ;
– Prise de substances contenant de l’opium ;
– Excès d’alcool ;
– Cannabis ;
– Mauvaise odeur ;
– Certains gaz ;
– Anorexie mentale ;
Aérophagie ;
– Boulimie ;
Indigestion ;
– Intoxication alimentaire ;
– Occlusion intestinale ;
– Ulcère de l’estomac ;
– Suite à une opération chirurgicale.

Manifestations de la nausée

Manifestations de la nausée : perte d'appétit, vertiges, transpiration, affaiblissement, frissons, sueurs, angoisse,...
Manifestations de la nausée : vomissement, perte d’appétit, vertiges, transpiration, affaiblissement, frissons, sueurs, angoisse,…

Les nausées peuvent être accompagnés d’autres signes suivant la cause.

Perte d’appétit ;
– Vertiges ;
– Transpiration ;
– Affaiblissement ;
– Frissons ;
– Sueurs ;
– Angoisse ;
– Sensation de détresse ;
– Inconfort ;
– Maux de tête ;
– Vomissements notamment si les nausées sont dues à un excès d’alcool ou à une intoxication ;
– Sensibilité accrue à certaines odeurs.

Traitements de la nausée

Le traitement des nausées doit tenir compte du facteur qui est à l’origine du symptôme. Il existe, toutefois, des remèdes dits symptomatiques qui sont reconnus comme pouvant apaiser le malaise occasionné en attendant qu’il ne puisse être traité à la source.

Prendre de l’air frais et éviter certaines odeurs peuvent aider à calmer efficacement les nausées. Se détendre dans un lieu calme peut aussi être utile ;
Une petite gorgée d’eau froide peut estomper rapidement une envie de vomir ;
– Différentes études avancent l’efficacité du gingembre pour apaiser ou prévenir les nausées. Selon entre autres une méta-analyse, la prise d’une certaine quantité avant une intervention chirurgicale a permis de réduire significativement les nausées chez les patients observés (1) ;
– Pour d’autres observateurs, les rhizomes du gingembre peuvent prévenir nausées et vomissements dus au mal de transports (2) ;
– D’autres études concluent unanimement que le gingembre est un traitement efficace pour réduire et calmer les nausées de grossesse (3) ;
– Le jus de citron sans sucre pris au réveil est également reconnu comme pouvant réduire les envies de vomir chez les femmes enceintes ;
Si les nausées sont d’origine nerveuse, une étude suggère une infusion de Mélisse (Melissa officinalis). Si elles sont, en outre, accompagnées de céphalées, la même étude affirme l’efficacité d’une infusion de menthe poivrée. Il est, toutefois, à noter que ce dernier remède ne convient pas en cas de grossesse et chez les enfants de moins de 5 ans (4) ;
– Dans les cas où les nausées sont dues à une intoxication ou à l’alcool, les vomissements qui en suivent ne devraient pas être arrêtés car il s’agit d’une réaction de l’organisme pour se débarrasser des toxines ;
– En cas de nausées qui surviennent sur une longue période ou qui fait suite à une intervention chirurgicale, l’avis d’un spécialiste peut s’avérer être nécessaire. Ce symptôme est, en outre, fréquent chez les femmes enceintes notamment durant le premier trimestre de la grossesse.

Référence

(1) Chaiyakunapruk N et al., « The efficacy of ginger for the prevention of postoperative nausea and vomiting : a meta-analysis.», Am J Obstet Gynecol. 2006 Jan;194(1):95-9. Review.
(2) European Scientific Cooperative on Phytotherapy (Ed). Zingiberis rhizoma, ESCOP Monographs on the Medicinal Uses of Plants Drugs, Centre for Complementary Health Studies, Université d’Exeter, Grande-Bretagne, 1996.
(3) Matthews A, Dowswell T, Haas DM, Doyle M, O’Mathúna DP., « Interventions for nausea and vomiting in early pregnancy.», Cochrane Database Syst Rev. 2010 Sep 8
(4)« Encyclopédie des plantes médicinales. Identification, préparations, soins.», Larousse/VUEF, 2001, ISBN: 2-03-560252-1.

error: Contenu protégé sous copyright