Peau sèche

Présentation de la peau sèche

La peau sèche est due à l'amincissement de la barrière de protection naturelle de cet organe
La peau sèche est due à l’amincissement de la barrière de protection naturelle de cet organe

Une peau sèche ou xérose survient lorsque la barrière de protection naturelle que constitue le sébum à la surface cutanée s’amincit. Celle-ci ne parvient donc plus à retenir convenablement l’eau qui finit par s’évaporer. La peau se déshydrate et devient alors sèche, et va perdre toute sa douceur et sa souplesse.

Suivant sa cause, une xérose peut être pathologique ou non. Dans le premier cas, un traitement spécifique peut être nécessaire pour éviter toute éventuelle complication ; dans le second cas, il s’agit d’un problème de confort pouvant entre autres être pris en charge par de simples soins quotidiens.

Causes de la peau sèche

Un certain nombre de facteurs peuvent être à l’origine d’un dessèchement de la peau.

– Certaines pathologies telles que psoriasis, eczéma ;
– Perturbation hormonale dont une hypothyroïdie ;
– Carence nutritionnelle notamment en vitamine A ;
Hydratation quotidienne insuffisante ;
– L’âge. L’activité des glandes sébacées qui assurent la sécrétion de sébum tend à diminuer avec le temps. Ce qui explique pourquoi à partir d’un certain âge, la peau devient plus sèche et nécessite davantage d’hydratation ;
– Bains chauds très longs et trop fréquents ;
– Natation, bains à remous trop fréquents ;
– Contact direct et trop souvent de la peau avec des détergents et autres produits de nettoyage qui peuvent rendre le film lipidique de protection plus mince ;
– Durant la saison sèche et froide, il y a absorption de l’humidité cutanée dans l’air atmosphérique ;
– Facteurs externes tels que poussière, vent, soleil ;
– Contact de la peau avec certaines substances qui peuvent assécher la peau telles que l’eau de javel, eau chlorée, alcool ;
– Prise de certains médicaments ;
– Prise de certaines substances qui peuvent favoriser la déshydratation telles que boissons alcoolisées, boissons sucrées, café ;
– Perte importante en eau notamment après une importante activité physique, une maladie, une diarrhée.

Manifestations de la peau sèche

Manifestations de la peau sèche : Surface rugueuse, prurit, squames, pustules, ...
Manifestations de la peau sèche : Surface rugueuse, prurit, squames, pustules, …

Une xérose peut se manifester différemment et s’accompagner de certains symptômes selon sa cause.

– Tiraillements de la peau dus à une perte d’élasticité ;
– Peau rugueuse manquant de douceur au toucher ;
– Prurit plus ou moins important selon le cas ;
– Craquelures, gerçures et fissures qui peuvent même saigner ;
– Squames ;
– Inflammation et rougeur locales dans certains cas ;
– Apparition de microvésicules en cas d’eczéma ;
– Pustules, plaques ou hyperkératose en cas de psoriasis ;
– Parfois fièvre, adénopathie, diminution de l’appétit dans des cas plus graves ;

Traitements de la peau sèche

Certains remèdes sont reconnus comme pouvant prévenir et traiter des cas de xérose.

– Pour prévenir toute déshydratation et dessèchement de la peau, il faut avant tout assurer une bonne réhydratation quotidienne du corps notamment suite à une perte hydrique importante ;
– En cas d’usage de détergents et autres produits de nettoyage, le port de gants est recommandé pour éviter un contact direct avec les mains ;
– Pour la toilette, mieux vaut opter pour des savons et des produits qui ne favorisent pas le dessèchement de la peau ;
– Il est également conseillé de ne pas rester plus de 15 mn dans son bain ni d’utiliser de l’eau trop chaude. Ajouter, en outre, un peu d’huile dans l’eau du bain peut éviter à la peau d’être trop asséchée ;
– Après le lavage de tout le corps ou des mains, il est conseillé d’appliquer immédiatement une crème hydratante de bonne qualité pour réhydrater la peau ;
– Une étude suggère le recours à certaines huiles végétales riches en acide gamma linoléique pour traiter des problèmes de peau sèche. Le traitement consiste non en une application locale mais plutôt en l’ingestion d’une certaine dose durant environ 2 mois. Parmi ces huiles, celles de bourrache et de cassis sont particulièrement mises en évidence par l’étude (1) ;
En cas de psoriasis, diverses études avancent les bienfaits de l’exposition au soleil (2). Des suppléments de vitamine D3 pris quotidiennement présentent également la même efficacité mais ne peuvent, toutefois, être utilisés à forte dose car peuvent devenir toxiques ;
– Pour soigner l’eczéma, une étude a mis en évidence l’effet bénéfique d’applications locales de camomille allemande pour apaiser l’inflammation et favoriser la cicatrisation (3). À part l’usage des fleurs ou de leurs extraits, l’huile essentielle de cette espèce de camomille semble présenter la même efficacité.

Références

(1) Dr. Weil, Personal Care 8 Natural Skin Care Tips, Polaris Health (Ed).
(2) Heier I. et al., « Sun exposure rapidly reduces plasmacytoid dendritic cells and inflammatory dermal dendritic cells in psoriatic skin », Br J Dermatol , vol. 165, N4, 2011.
(3) Aertgeerts P, et al., « Comparative testing of Kamillosan cream and steroidal and non-steroidal dermatologic agents in maintenance therapy of eczematous diseases.», Z Hautkr 1985 Feb 1;60(3):270-7.

Partagez
Tweetez
+1
error: Contenu protégé sous copyright