Ecchymose

Présentation de l’ecchymose

L'ecchymose appelé aussi le bleu, est une lésion de couleur bleu violacée qui apparait après un traumatisme
L’ecchymose appelé aussi le bleu, est une lésion de couleur bleu violacée qui apparait après un traumatisme

L’ecchymose mieux connue sous l’appellation de bleu est une lésion, qui se manifeste suite à une contusion ayant conduit à une rupture vasculaire sous la peau. Elle peut être reconnue par sa couleur caractéristique et la douleur locale qui l’accompagne. Une légère tuméfaction peut également survenir dans certains cas. Cette lésion est bénigne et superficielle, ne nécessitant en général aucun traitement spécifique car peut guérir d’elle-même au bout de quelques semaines.

Les ecchymoses sont à distinguer des hématomes qui sont également dus à une extravasation sanguine sans qu’il y ait rupture cutanée. Ceux-ci sont, en effet, beaucoup plus graves dans la plupart des cas et peuvent atteindre des tissus profonds de l’organisme. Ils peuvent survenir soit après un traumatisme, soit spontanément lors de certains troubles hématologiques. Leur traitement, en outre, peuvent nécessiter une intervention médicale notamment pour arrêter l’hémorragie ou pour évacuer le sang.

Causes de l’ecchymose

Les ecchymoses surviennent toujours après un traumatisme. Les causes peuvent alors être nombreuses.

– Chute assez importante ;
– Choc ;
– Coup causé par un objet contondant ;
– Traumatismes répétés tels que lors de la pratique de certains sports ;
– Pincement ;
– Pression prolongée sur la peau ;
– Traumatisme cutané suite à une intervention chirurgicale ;
– Port de chaussures trop étroites pouvant conduire à l’apparition de bleus au niveau des ongles.

Parmi toutes les parties du corps, les membres sont les plus souvent touchés par ce type de lésion cutanée.

Certaines sujets sont, en outre, davantage susceptibles de se faire facilement d’ecchymoses que d’autres. Il en est le cas de ceux qui ont des capillaires plus fragiles et des femmes dont la peau est plus fine et les vaisseaux sanguins plus fragiles sous l’action de l’œstrogène.

Manifestations de l’ecchymose

Manifestations de l'ecchymose : coloration rouge et puis vire au verdâtre, douleur à la palpation, lésion, ...
Manifestations de l’ecchymose : coloration rouge et puis vire au verdâtre, douleur à la palpation, lésion, …

Les bleus peuvent être reconnus par certains signes caractéristiques qui surviennent après le traumatisme.

– Sensibilité et coloration rouge au niveau de la zone venant d’être traumatisée ;
– Inflammation locale dans certains cas ;
– Tuméfaction de la zone lésée ;
– La lésion prend une couleur de plus en plus sombre au bout de quelque temps puis devient bleue violacée ;
– Lésion douloureuse à la pression ;
– La couleur du bleu vire au verdâtre après quelques jours avant de disparaître totalement.

Suivant l’importance du bleu, il peut durer jusqu’à plus de 3 semaines.

Traitements de l’ecchymose

Contrairement aux hématomes, les ecchymoses guérissent spontanément au bout de quelques jours sans qu’il ne soit utile d’adopter un traitement spécifique. Il existe, toutefois, des remèdes qui peuvent être utilisés pour faciliter la guérison parfois nécessaire pour des raisons d’esthétique.

– Pour réduire la douleur et éviter que la lésion ne s’étende, il est souvent conseillé d’appliquer sur celle-ci une compresse froide directement après le traumatisme. Une source de chaleur est, à l’inverse, à proscrire car peut favoriser la tuméfaction. Il en va de même de tout type de massage au niveau de la zone lésée qui peut, en effet, favoriser la diffusion du sang sous la peau ;
– Pour prendre en charge certaines formes de lésions cutanées dont les bleus, des publications reconnaissent les bienfaits que peut apporter l’application topique de compresses imbibées d’infusion de calendula (Calendula officinalis) (1) ;
– Certaines études suggèrent l’efficacité de l’arnica (Arnica montana) pour accélérer la disparition des ecchymoses. Le traitement consiste alors à appliquer 2 fois par jour une pommade à base de la plante sur la lésion (2) ;
– Pour diverses études, l’huile essentielle d’immortelle ou d’Hélichryse (Helichrysum italicum) possède une action anti-ecchymotique très puissante capable de traiter efficacement des bleus et des hématomes (3) ;
– Pour apaiser la douleur que peut causer les bleus, une étude avance l’efficacité de la consoude (Symphytum officinale) en usage externe (4). Il est, toutefois, recommandé d’éviter de l’utiliser sur une plaie ouverte et sur une période assez prolongée du fait de la présence de pyrrolizidine dans cette plante qui est très toxique en particulier pour le foie.

Références

(1) ESCOP Monographs on the Medicinal Uses of Plants Drugs. Calendulae flos. Centre for Complementary Health Studies, University of Exeter, United Kingdom, 1999.
(2) Leu S, et al., « Accelerated Resolution of Laser-induced Bruising with Topical 20% Arnica : a Rater-blinded Randomized Controlled Trial.», Br J Dermatol 2010.
(3) Voinchet V et al., « Utilisation de l’Huile Essentielle d’Hélichryse Italienne et de l’Huile Végétale de Rose Musquée après Intervention de Chirurgie Plastique Réparatrice et Esthétique.», Phytothérapie, Springer, 2007.
(4) Koll R., et al. « Therapeutic Characteristance and Tolerance of Topical Comfrey Preparations. Results of an Observational Study of Patients.», Fortschr Med Orig. 2002 ; 120(1):1-9.

Partagez
Tweetez
+1
error: Contenu protégé sous copyright