Brûlure

Présentation de la brûlure

La brûlure est une lésion provoquée en général par une source de chaleur ou parfois par le froid. Elle peut toucher n’importe quelle zone du corps, dont le plus souvent la peau et les muqueuses. Dans les cas les plus importants, elle atteint les structures internes, parfois même les os. Pour ce qui est de sa gravité, elle dépend de sa profondeur, son étendue et sa localisation. Le facteur causal ainsi que la durée d’exposition à celui-ci peuvent aussi faire varier l’ampleur de l’atteinte.

brûlure
Brûlure : lésion cutanée provoquée par une forte chaleur

Selon ces paramètres, les brûlures peuvent alors être classées en 4 degrés :

  • Une brûlure est dite du premier degré quand elle n’atteint que l’épiderme ;
  • Elle est du second degré quand elle arrive jusqu’au derme. Elle peut être superficielle ou profonde ;
  • Celle du troisième degré est celle qui va jusqu’à endommager toute la structure cutanée touchée ;
  • Elle est dite du quatrième degré dans le cas d’une carbonisation.

Les brûlures sont estimées être à l’origine de plus de 300.000 décès par an à l’échelle mondiale. Ce sont surtout les hommes qui semblent les plus touchés que les femmes. La plupart des cas concernent, en outre, les jeunes enfants.

Causes de la brûlure

Se brûler peut arriver à tout le monde. De multiples facteurs sont connus à cet effet comme pouvant être à l’origine d’une telle lésion. Parmi ceux-ci, il y a :

  • Une exposition directe à une flamme ;
  • Contact avec un objet brûlant ;
  • Un contact avec du liquide chaud. Dans ce cas, plus le liquide est épais, davantage la lésion sera plus grave ;
  • Exposition au gaz ou liquide inflammable. Les voies respiratoires peuvent alors en être lésées s’il y a inhalation ;
  • Attouchement avec des substances caustiques qui sont extrêmement corrosives ;
  • Un frottement ;
  • Exposition aux rayons ultraviolets du soleil entraînant un coup de soleil ;
  • Contact avec du courant électrique ;
  • Une gelure faisant suite au contact avec un objet ou un liquide très froid.

Manifestations de la brûlure

Les brûlures peuvent se manifester différemment suivant son degré de gravité.

En cas de lésion du premier degré

Dans le cas d’une brûlure du premier degré, la lésion est superficielle et ne touche que l’épiderme. Une rougeur et une hypersensibilité de la zone brûlée en constituent les principaux symptômes. La peau se rétablit en général d’elle-même par régénération des cellules et peut se desquamer au bout de quelques jours.

C’est entre autres ce qui se produit lors d’un coup de soleil léger.

En cas de lésion du second degré

Une atteinte du second degré est plus douloureuse et s’accompagne d’un risque d’infection de la peau. Il y a également apparition de phlyctène ou ampoule sur la région touchée. Si la brûlure est superficielle, la peau se régénérera au bout de quelques semaines et il y aura cicatrisation.

Si elle est profonde, cela signifie que la lésion a atteint le derme ainsi que les cellules souches cutanées. Il y a aussi destruction de vaisseaux sanguins. Ce qui va empêcher la régénération de la peau lésée. Une greffe de la peau est alors nécessaire. Cette forme profonde est souvent reconnue par une perte de sensibilité au niveau de la zone brûlée.

En cas de lésion du troisième degré

Dans le cas d’une brûlure du troisième degré, la peau touchée perd toute sa sensibilité. Elle est asséchée et prend une couleur noir, blanche ou brune. Aucune régénération de la peau ne peut être espérée puisque toutes les cellules sont détruites. Un risque d’infection est à craindre. Une greffe de la peau est alors indispensable.

En cas de lésion du quatrième degré

Une lésion du quatrième degré atteint les structures sous la peau, dont les muscles, voire les os. La peau est alors entièrement carbonisée et prend une apparence cartonnée. Une opération chirurgicale est dans ce cas la seule option.

Le dossier suivant dévoile les remèdes naturels pour soulager les douleurs en cas de brûlure.

error: Contenu protégé sous copyright