Santé Science
Santé Science » Plantes médicinales » Klamath » Klamath bio : Guide d’achat

Klamath bio : Guide d’achat

La klamath est riche en protéines, vitamines (B1, B12, K), nutriments et en antioxydants tel que la phycocyanine. Elle est recommandée aux végétaliens pour lutter contre les carences alimentaires, mais pas seulement..! En effet, ce supplément est doté de vertus nutritives très appréciables lui permettant d’agir sur plusieurs processus de l’organisme.

Besoin d’un coup de boost? Les vitamines B1 et B12 soutiennent le fonctionnement du système nerveux, contribuent aux performances intellectuelles et entraînent une réduction de la fatigue. Cette super algue est également très appréciée par les sportifs pour soutenir leurs performances. En effet, elle contribue au métabolisme énergétique, au fonctionnement normal du cœur et à la formation des globules rouges. De plus, la vitamine B12 soutient le système immunitaire et contribue au renouvellement cellulaire.

Il s’agit d’une super-algue aux actions bénéfiques sur le système immunitaire ou encore sur l’inflammation. Cependant, pour être efficace, la klamath doit être choisie avec soin et selon un certain nombre de critères. Les voici détaillés dans cet article.

Méthode de récolte de la klamath

klamath
Il est fortement conseillé d’opter pour des suppléments de klamath purs

Les suppléments de klamath vendus sur le marché sont proposés sous différents formats : poudre, gélule ou liquide. Sans grande importance, si ce n’est en termes de confort, la qualité de ce complément alimentaire ne dépend pas de sa forme galénique. Il faudra en revanche s’attarder d’autant plus sur l’origine du produit et plus particulièrement sur les conditions de récolte des matières premières.

La klamath (AFA ou Aphanizomenon Flos Aquae) se développe à l’état sauvage au sein du lac Upper Klamath, dans l’Oregon. L’algue verte affectionne particulièrement cette eau pure au pH neutre et le climat de cette partie des États-Unis.

Dans son milieu naturel, ce végétal aquatique cohabite avec d’autres espèces d’algues, parfois toxiques. Il devient alors vulnérable à une éventuelle contamination par ses compères. C’est pourquoi il est important de connaître la manière de procéder du producteur quant à la récolte.

Il conviendra de choisir des produits issus de marques engagées, respectant un protocole de récolte bien précis. Certaines firmes spécialisées dans la récolte de cette microalgue disposent d’un système de pointe, permettant de sélectionner avec minutie la klamath et de rejeter les autres espèces. Les matières premières sont alors soigneusement triées et débarrassées de toutes substances nocives.

Techniques de purification et de déshydratation

La purification est également une étape essentielle à effectuer en amont du séchage. En effet, la récolte sélective ne suffit pas pour garantir la pureté d’un complément alimentaire. Il est primordial de vérifier le procédé de filtration utilisé par le fabricant au cours de l’élaboration du produit.

Certaines marques sur le marché proposent des suppléments de klamath bio ayant fait l’objet d’opérations de microfiltration. Cette méthode permet d’éliminer totalement toutes traces d’impuretés présentes dans l’algue.

Il faut savoir que la véritable efficacité du produit fini dépend de sa pureté et de sa richesse en nutriments. Cette étape importante garantira un certain niveau de concentration en principes actifs. On conseillera toujours de prendre en considération la technique de déshydratation de la klamath, avant l’achat, afin de s’assurer de l’efficacité du produit délivré.

Actuellement, on recense trois procédés de séchage brevetés :

  • La BioActive Dehydration, qui utilise une atomisation à faible température (oscillant entre 35 et 40°C). Cette méthode permet de sécher les algues sans les dégrader
  • Le séchage par rayons infrarouges, dit RW. Celui-ci consiste à faire passer les matières premières sur une bande chauffante (de 72,2°C) et à évaporer l’eau par ces rayons
  • Le système DLT Hydro Dri, technique innovante considérée comme la plus efficace. Il s’agit de la méthode de séchage la plus naturelle. Les algues sont étalées sur une membrane, circulant au-dessus d’un réservoir d’eau tiède. Le contrôle de la température de séchage et du temps d’exposition permettent de préserver les qualités nutritionnelles et physiques de la klamath. Le produit fini est plus riche en phycocyanine et phényléthylamine (PEA) – ses principaux principes actifs – ainsi qu’en vitamines B1, B12 et K. Sa couleur, son goût et son odeur sont, par ailleurs, bien conservés

Garantie sur la pureté du produit

La pureté du produit reste l’élément principal à prendre en compte, et celle-ci ne peut être garantie que par le biais d’une analyse. Veillez à vérifier que le produit soit certifié par un ou des organismes indépendants. Ceci afin d’assurer l’absence totale de métaux lourds, de microcystines et autres contaminants organiques ou chimiques. Les marques de confiance n’hésitent pas à procéder à un double contrôle, pour garantir la pureté de leur klamath.

De la klamath certifiée bio

Privilégiez également une klamath bio et certifiée. L’algue étant importée des États-Unis et plus précisément de l’Oregon, le supplément bio doit être certifié par un organisme présent sur place, comme l’OTCO. Cependant, cette certification biologique n’est pas vraiment reconnue en France, le produit doit donc aussi disposer du label bio européen. Il s’agit d’un gage de qualité, d’une garantie sur la conception du produit. En ce sens, certaines marques utilisent des gélules végétales bio, pour leurs suppléments en gélule.

Un produit 100 % végan

Pour limiter les risques d’effets secondaires, comme les allergies, il reste prudent de préférer les compléments alimentaires 100 % végan. Prenez toujours le temps de lire les étiquettes avant de procéder aux achats.

Après avoir répertorié les différents critères de qualité indispensables à un complément alimentaire de qualité, nous avons fait notre choix parmi les différents produits proposés sur le marché. De la récolte au produit fini, la klamath bio de chez Dynveo remplit toutes nos exigences. De plus, une gélule fournit 2.45mg de vitamine B1(200% AJR), 4µg de vitamine B12(175% des AJR) et 33µg de vitamine K (50% des AJR). C’est pourquoi nous pouvons vous la conseiller aujourd’hui :

Klamath bio Dynveo