Asbestose

Définition de l’asbestose

Asbestose, maladie pulmonaire due à l'exposition à l'amiante
Asbestose, maladie pulmonaire due à l’exposition à l’amiante

L’asbestose ou amiantose est une pneumoconiose, c’est-à-dire une maladie pulmonaire due à l’exposition à l’amiante également appelé asbeste. Il s’agit d’un type de silicate fibreux et très résistant utilisé notamment dans le domaine de l’industrie et du bâtiment. Il est souvent retrouvé dans divers produits tels que les ciments, les plâtres, le mastic, et certains adhésifs. À terme, l’inhalation fréquente des fibres de ce minéral toxique peut conduire à des lésions au niveau des alvéoles pulmonaires. Une transformation grandissante et irréversible du parenchyme en tissus fibreux constitue, en outre, l’une des principales conséquences de cette maladie.

Le risque de développer une amiantose augmente avec la durée et la fréquence de l’exposition à cette substance toxique. Une exposition de 10 ans présente environ 10% de risque de contracter cette affection tandis qu’une exposition pendant plus de 40 ans va provoquer la maladie dans plus de 85% des cas. Elle ne se manifestera, toutefois, qu’une dizaine d’années après en moyenne sauf chez les fumeurs, où elle peut survenir beaucoup plus tôt.

Causes de l’asbestose

La contraction de cette pneumoconiose s’explique principalement par des expositions fréquentes, longues et importantes à l’amiante. Différents facteurs peuvent, à cet effet, être à l’origine de telles expositions. Parmi ceux-ci, il y a entre autres :

  • L’exercice de certaines professions. Il y a surtout celles du bâtiment, des industries navales et automobiles, des extractions minières dont particulièrement des mines d’amiante. Le contact avec le minéral toxique est, en effet, encore élevé dans ces secteurs ;
  • La promiscuité ou la fréquentation de personnes souvent exposées à ce minéral. Il en est le cas des membres de la famille des travailleurs des secteurs d’activité à risque ;
  • Les habitants des logements situés à proximité d’un gisement ;
  • Les usagers d’eau potable circulant dans des tuyaux faits en ciment-amiante ;
  • Les usagers d’eau provenant d’une rivière qui passe près d’une carrière ou d’une usine d’amiante ;
  • La consommation de plantes ayant poussé sur un sol contaminé par le minéral toxique.

Manifestations de l’asbestose

L’amiantose ne se manifeste en général que plus de 10 ans après les expositions à risque à l’asbeste. Parmi ses principaux signes, il y a entre autres :

  • Une dyspnée qui va s’aggraver avec le temps. La capacité pulmonaire se trouve, en effet, largement réduite suite au remplacement du parenchyme normal en tissus fibreux. En essayant de détruire les fibres d’amiantes, les macrophages du système immunitaire nuisent aux alvéoles pulmonaires. Ce qui est à l’origine des lésions et donc des difficultés respiratoires qui caractérisent principalement cette pathologie ;
  • Des essoufflements à l’effort au départ tel que lors de la pratique d’activités physiques, puis même au repos ;
  • Une asthénie importante due à la baisse du volume d’oxygène parvenant dans les diverses parties de l’organisme ;
  • Une respiration râlante due au durcissement du parenchyme pulmonaire ;
  • Des toux sèches qui tendent à devenir chroniques avec le temps. En cas d’expectorations, elles ne surviennent en général que le matin ;
  • Des douleurs de type serrement ressenties au niveau de la poitrine ;
  • Un hippocratisme digital caractérisé par une augmentation de volume de l’extrémité des doigts ;
  • Une insuffisance respiratoire et cardiaque lorsque la maladie atteint une phase avancée ;
  • Un durcissement des plèvres qui sont les membranes enveloppant les poumons ;
  • Un cancer des plèvres ou des poumons. Il s’agit de la plus grave complication de cette affection.

Découvrez dans ce dossier les remèdes naturels efficaces contre l’asbestose.

error: Contenu protégé sous copyright