Hallux valgus

Présentation de l’hallux valgus

Pathologie la plus fréquente du pied, l’hallux valgus toucherait près d’une personne sur dix. La gent féminine en est la plus concernée. Cette dénomination médicale provient des deux termes latin « Hallus » qui signifie gros orteil en français et « valgus » littéralement traduit par « tourné en dehors ».

Hallux valgus, formation progressive d'oignon due @ la déviation du gros orteil
Hallux valgus, formation progressive d’oignon due à la déviation du gros orteil

Cette pathologie se traduit par une déformation progressive du pied. Le gros orteil se rapprochant du second entraine la formation d’une hyperkératose de la peau dite « oignon », au niveau du premier métatarsien (M1). Cette bosse, douloureuse au contact des chaussures, est souvent associée à une inflammation.

On distingue quatre formes d’hallux valgus, qui varie en fonction de l’angle de déviation du premier orteil.
Pronation du gros orteil, dont la déformation n’est pas encore visible mais une légère inclinaison de celui-ci peut être toutefois constatée au moyen de la radiographie.
Metatarsus elevatus, qui fait encore partie des formes légères de cette pathologie, avec une déviation à moins de 10°.
Metatarsus varussi, avec un angle de déviation M1M2 supérieur à 10°.
Hallux abductussi, une forme plus sévère se manifestant par la déviation de la phalange (P1), avec un angle M1P1 supérieur à 20°.

Causes de l’hallux valgus

Les causes de cette pathologie sont multiples, dont voici les plus connues :

– Facteurs génétiques, avec une prédominance féminine ;
– Surpoids et obésité, entrainant une défaillance des systèmes de stabilisation du premier métatarsien ;
– Risques plus élevés d’avoir ce problème chez ceux qui ont des pieds plats ;
– Ligaments hypersouples, dits hyperlaxité ligamentaire ;
– Certaines maladies affectant les articulations, telles que la goutte, la poliomyélite, la polyarthrite rhumatoïde, le rhumatisme, …
– Traumatismes, ou séquelles d’un accident ayant touché les pieds ;
– Port de chaussures trop serrées, notamment les modèles à bout pointu.

Manifestations de l’hallux valgus

Hallux valgus
Importance de recourir à des orthèses pour bien traiter l’hallux valgus

Les signes de cette pathologie dépendent du degré de déviation du gros orteil. Dans certains cas, le sujet ne ressent aucune douleur ni un gêne particulier surtout lorsqu’il porte des chaussures larges, adaptées à ses pieds.

– Déviation du gros orteil vers le deuxième orteil ;
– Formation d’une hyperkératose de la peau ;
– Inflammation de l’oignon ;
– Gêne au chaussage ;
– Douleur ressentie au niveau de cette bosse et de la plante du pied ;
– Risque d’infection sur la zone souvent frottée par les chaussures ;
– Difficulté à marcher ;
– Douleur au niveau des articulations : arthrose, goutte, etc.
– Déformation des autres orteils : formation de cors et de durillons.

Traitements de l’hallux valgus

L’adoption de ces quelques techniques permettent de soulager l’inflammation de l’oignon des pieds, voire redresser le gros orteil sans passer par la case chirurgie.

– La première chose à faire est d’éviter les chaussures trop étroites et à talons et tout ce qui risque de frotter l’oignon, pour limiter la déviation des métatarsiens.
– Le recours à des orthèses est aussi conseillé. Ces dispositifs, commercialisés auprès des pharmacies, sont conçus pour redresser progressivement les gros orteils et les maintenir droits.
– Pour soulager les inflammations et les douleurs, il est possible de se tourner vers les plantes médicinales comme le curcuma. Son principe actif, la curcumine, est connu scientifiquement capable de soulager l’inflammation articulaire et réduire une grande variété de signaux inflammatoires. (1)

Références

Ramadan G, Al-Kahtani MA, El-Sayed WM. Anti-inflammatory and anti-oxidant properties of Curcuma longa (turmeric) versus Zingiber officinale (ginger) rhizomes in rat adjuvant-induced arthritis. Inflammation. 2011.

error: Contenu protégé sous copyright