Onychomycose

Présentation de l’onychomycose

Onychomycose, ou mycose des ongles, affection parasitaire causée par des champignons microscopiques
Onychomycose, ou mycose des ongles, affection parasitaire causée par des champignons microscopiques

L’onychomycose, également dénommée mycose des ongles, est une affection parasitaire des ongles causée par des champignons microscopiques. Ceux-ci vont vivre au dépens des ongles et se nourrir de la kératine qui les constitue. Parmi tous les ongles, ceux sont surtout ceux des pieds, dont notamment ceux du petit et gros orteils, qui en sont les plus souvent affectés.

Pour ce qui est de sa prévalence, la mycose unguéale semble bien moins fréquente chez les enfants. Elle touche environ 5 % de la population adulte. Mais chez les septuagénaires, l’infection est très courante, concernant plus de 30% des sujets de cette tranche d’âge.

Causes de l’onychomycose

Différents facteurs peuvent être à l’origine ou favoriser une infection mycosique au niveau des ongles.

– Micro-traumatismes ;
– Macération fréquente des pieds dans l’humidité et la chaleur qui favorise la multiplication des champignons parasites. Tel en est le cas lors du port fréquent de chaussures fermées ;
– Transpiration fréquente au niveau des extrémités ;
– Affaiblissement de l’immunité ;
– Certaines maladies cutanées dont lichen plan, psoriasis ;
– Troubles de l’irrigation sanguine au niveau des membres inférieurs tels qu’en cas de diabète, varices, maladie de Raynaud ;
– Secondaire à une corticothérapie, antibiothérapie, chimiothérapie ;
– Prise d’immunosuppresseurs ;
– Contact des pieds avec des objets infectés, tels que par l’utilisation d’une serviette ou coupe-ongle infectée, port ou essayage de chaussures contaminées, pieds nus sur une moquette ou sol infecté. Un risque de re-contamination peut survenir chez un sujet qui ré-utilise ses objets infectés à l’arrêt de son traitement ;
– Piscine publique, sauna ;
– Chez les sujets travaillant dans le domaine de la gastronomie, le risque d’infection par des levures est élevé ;
– Hérédité ;
– Mauvaise hygiène de vie dont tabagisme ;
– Âge.

Cette infection des ongles peut être due à différentes espèces de champignons dont les plus fréquemment rencontrées sont :

– Trichophyton rubrum, un dermatophyte qui attaque surtout les ongles du premier et du cinquième orteils ;
Candidas, levures qui peuvent parasiter les ongles des mains ;
– Moisissures dont Aspergillus sp., Acrémonium strictum.

Manifestations de l’onychomycose

Manifestations de l'onychomycose : décollement du coin de l'ongle de l'hallux ou gros orteil, épaississement, hyperkératose, présence de poudre blanche,...
Manifestations de l’onychomycose : décollement du coin de l’ongle de l’hallux ou gros orteil, épaississement, hyperkératose, présence de poudre blanche,…

La mycose unguéale peut être reconnue par certains signes.

En cas d’infection par un dermatophyte :

– Fissure qui apparaît au niveau des espaces métatarsiens, le plus souvent au niveau du 4 ème soit entre les deux derniers orteils. Ce premier signe peut survenir des années avant l’infection des ongles ;
– Décollement du coin de l’ongle de l’hallux ou gros orteil ;
– Épaississement et coloration jaunâtre de la partie décollée ;
– Hyperkératose sous l’ongle infecté ;
– Présence de poudre blanche sous l’ongle, récoltée lors d’un grattage. Celle-ci est extrêmement contagieuse ;
– Taches de couleur blanche ;
– Taches de couleur noire, dans des cas plus rares.

En cas d’infection par des levures :

– Décollement de l’ongle à ses bords ;
– Présence d’un liquide crémeux blanchâtre sous les parties surélevées ;
– Inflammation de la matrice unguéale ;
– Bourrelets péri-unguéaux douloureux, prenant une coloration rouge violacée ;
– Une coloration verte peut apparaitre due à un envahissement bactérien ;
– Ondulation voire décollement de la totalité de l’ongle.

En cas d’infection par des moisissures :

– Décollement de l’ongle sur un bord ;
– Épaississement de la partie décollée ;
– Inflammation de la base unguéale ;
– Apparition de taches teintes en blanc.

Dans des cas plus graves, il peut y avoir dystrophie de l’ongle infecté qui peut alors devenir friable et épais. L’infection peut dans d’autres cas s’étendre sur tout le pied.

Traitements de l’onychomycose

Quelques traitements sont reconnus comme étant efficaces en cas de mycose des ongles.

– Pour prévenir toute infection des ongles par des champignons, une bonne hygiène est fortement conseillée notamment toujours bien laver puis sécher les pieds avant d’enfiler chaussettes et souliers ; ne jamais porter les chaussures d’une autre personne ou prêter les siennes ; toujours se chausser en lieu public ;
– En cas d’infection par des dermatophytes, dont notamment par Trichophyton rubrum, certaines études suggèrent l’utilisation de l’huile essentielle de tea-tree (Melaleuca alternifolia) qui est connue pour son effet anti-fongique (1) ;
– Les huiles essentielles de menthe et de thym sont également avancées dans d’autres études pour traiter des cas de mycose du fait de leurs propriétés antimycosiques (2) ;
– Une observation conclut, en outre, sur l’efficacité de l’huile essentielle d’origan pour soigner une mycose unguéale (3) ;
L’application locale d’une crème à base d’ail peut traiter efficacement une mycose unguéale selon une étude. Cette plante renferme, en effet, une quantité non négligeable d’ajoène, une des substances qui lui confère ses vertus contre les bactéries et les champignons (4).

Références

(1) Hammer KA, Carson CF, Riley TV, « In vitro activity of Melaleuca alternifolia (tea tree) oil against dermatophytes and other filamentous fungi », J Antimicrob Chemother, vol. 50, no 2, 2002.
(2) Marina D. Soković, « Chemical Composition of Essential Oils of Thymus and Mentha Species and Their Antifungal Activities », Molecules, 2008
(3) F Şahin, « Biological activities of the essential oils and methanol extract of Origanum vulgare ssp. vulgare in the Eastern Anatolia region of Turkey », Food Control, 2004
(4) Lefrançois P. Phytomedical Reviews : Allium sativum , The Natural Health Products Report, Vol.8, No 5, 1999, Canada.