Santé Science
Santé Science » Plantes médicinales » Ginkgo biloba » Ginkgo biloba bio : Comment bien le choisir ?

Ginkgo biloba bio : Comment bien le choisir ?

Choisi judicieusement, l’extrait de ginkgo biloba bio permet de venir à bout de nombreux problèmes de santé. Il s’agit d’un excellent remède, capable d’agir à la fois sur la circulation sanguine, les performances cognitives et l’équilibre nerveux. Consommer le ginkgo biloba pour ses vertus est de plus en plus répandu dans le monde de la phytothérapie. Cependant, tous les produits présents sur le marché ne sont pas efficaces. Voici à travers cet article, les critères de qualité à prendre en compte pour profiter pleinement des vertus du ginkgo biloba.

De l’extrait de ginkgo biloba bio certifié

ginkgo biloba bio

On recommande toujours de se supplémenter en produits bio. Ils sont contrôlés et sans risques d’effets indésirables pour la santé. Attention toutefois aux marques qui utilisent à tort ce terme pour attirer les clients. Les véritables suppléments de ginkgo biloba bio possèdent le label Agriculture biologique sur leurs emballages.

Ces compléments alimentaires ont fait l’objet de contrôles rigoureux par des organismes agréés, avant de bénéficier du label. Cette certification est une garantie que votre supplément est dénué de toutes substances chimiques. Sa production, par ailleurs, depuis la culture de la plante à l’extraction des principes actifs, respecte le cahier des charges bio.

Attention, l’utilisation de traitements fongicides et insecticides dans la culture de cette plante est très courante. Ces produits chimiques peuvent pourtant se retrouver à l’état de trace dans les suppléments. C’est pourquoi, il est conseillé de vérifier sur le site du vendeur le nom de l’organisme certificateur avant l’achat.

De l’extrait de ginkgo biloba garanti sans HAP

Le second point à prendre en compte est la teneur en HAP, ou hydrocarbures aromatiques polycycliques, dans le supplément. Ces polluants organiques sont nocifs à l’organisme, ils sont reconnus comme pouvant endommager les cellules et tissus chez l’homme (1). Or, la plupart des produits commercialisés sur le marché en contiennent à des teneurs élevées, dépassant les limites autorisées. Le ginkgo biloba a malheureusement cette particularité d’absorber facilement les molécules chimiques et métaux lourds présents dans les sols. (2)

De plus, il faut savoir que la certification bio n’encadre pas l’absence de ces HAP. Ainsi, un extrait de ginkgo biloba bio peut en être contaminé. Il convient alors de bien se renseigner sur les produits. Le contrôle de ces polluants est assuré par des organismes spécialisés et doit se porter sur chaque lot de produits. Souvent, les compléments en provenance de l’étranger présentent des taux en HAP non conformes aux réglementations. Le fait est que ces analyses sont moins rigoureuses que celles effectuées au sein de l’UE.

Privilégiez donc les extraits de ginkgo biloba bio fabriqués localement. Les marques fiables fournissent habituellement les certificats d’analyse de leurs produits.

Un supplément concentré en principes actifs

Pour être efficace, le supplément de ginkgo biloba doit contenir suffisamment de principes actifs. Cette plante doit, en effet, ses propriétés médicinales à la présence de glycosides flavonoïdes et de lactones terpéniques (dont ginkgolides et bilobalides) dans sa composition. Différentes études scientifiques ont permis de déterminer la quantité minimum nécessaire en ces molécules, pour obtenir des effets sur la santé. En ce sens, il faudrait consommer un extrait titré à 24 % de glycosides flavonoïdes au moins, et à 6 % de lactones terpéniques. Concernant ce produit : l’utilisation de simple poudre de cette plante séchée ou de sa teinture mère n’aura donc aucune action.

Orientez votre choix vers les extraits normalisés, appelés aussi standardisés, pour être sûrs de bénéficier d’un produit efficace. Leurs ingrédients actifs sont fournis dans leurs proportions naturelles. En effet, ces molécules ne peuvent pas assurer leurs activités pharmacologiques lorsqu’elles ne sont pas disponibles dans leur intégralité.

Il convient alors de se méfier des produits dont les teneurs exactes des agents actifs ne sont pas renseignées. Ou encore des fabricants qui renseignent à la place de simples marqueurs. En effet, quand les principes actifs ne peuvent pas être déterminés, certains laboratoires se servent des marqueurs qu’ils ont utilisés comme éléments de référence.

Pureté de l’extrait de ginkgo biloba bio

Afin de limiter les risques d’effets secondaires, il convient de choisir des extraits purs, ne contenant que les principes actifs. Il faut également toujours prendre le temps de bien lire les étiquettes des produits avant l’achat. En effet, certains compléments alimentaires regorgent d’additifs chimiques et d’excipients, qui ont des effets néfastes sur la santé. Comme par exemple le stéarate de magnésium et le dioxyde de titane. Les solvants utilisés par les fabricants pendant l’extraction peuvent aussi se retrouver dans le supplément.

Les compléments alimentaires dont les matières premières ont été irradiées sont aussi à éviter. Le processus d’irradiation est utilisé afin de mieux les conserver et d’éliminer les micro-organismes pathogènes, mais ceci dégrade au passage les molécules.

Depuis peu, il est possible de trouver sur le marché des compléments de ginkgo biloba naturels, dénués de toutes substances chimiques. Les laboratoires soucieux de la sécurité de leurs consommateurs adoptent une technique de Green extraction pour isoler les composants actifs. Cette technique, utilisant une solution hydro-éthanolique (sans solvant), permet de les extraire dans leur totalité. Ils ne sont ainsi ni dénaturés ni dégradés, et donc plus efficaces et non dangereux.

Le Laboratoire Dynveo propose un ginkgo biloba concentré en principes actifs. Issu d’une green extraction, le produit est bio, pur et garanti sans HAP :

Ginkgo biloba bio Dynveo

Références

(1) Abdel-Shafy H.I et al. A review on polycyclic aromatic hydrocarbons: Source, environmental impact, effect on human health and remediation. Egypt. J. Pet. 2016.
(2) Analyse de résidus de 81 pesticides sur le ginkgo biloba. J AOAC Int. 2011.

error: Contenu protégé sous copyright