Santé Science
Santé Science » Plantes médicinales » Gymnema sylvestris

Gymnema sylvestris

Les bienfaits thérapeutiques du gymnema sylvestris ont été longtemps utilisés dans les médecines ancestrales africaines et asiatiques. La plante servait depuis des millénaires à traiter diverses affections, dont les lésions cutanées ou encore les douleurs articulaires. Ce qui a fait toutefois sa renommée, c’est sa capacité à agir sur le sucre et sur la glycémie. Aujourd’hui, elle figure parmi les remèdes utilisés pour la prise en charge du diabète.

Présentation du gymnema sylvestris

gymnema sylvestris
Vaincre ses envies de grignoter avec du gymnema sylvestris

Le gymnema sylvestre de son nom scientifique gymnema sylvestris est un buisson rampant, poussant naturellement dans diverses régions d’Afrique et d’Asie. Il compte parmi les plantes les plus utilisées dans les médecines traditionnelles de ces pays. Les praticiens lui ont, en effet, attribué, depuis plus de 2000 ans, de nombreuses vertus médicinales.

Il a, entre autres, servi de remède en cas d’hémorroïdes, de blessures, de piqûres d’insectes et morsures de serpent. Il est aussi recommandé pour la prise en charge des affections articulaires et pour apaiser les douleurs rhumatismales. Mais, il est surtout connu pour sa capacité à agir sur le sucre et à inhiber son absorption. Il s’agissait d’ailleurs du traitement longtemps préconisé dans l’ayurvédique pour guérir l’urine de miel, qui n’est autre que le diabète.

Ce ne fut qu’en 1920 que des chercheurs ont commencé à s’intéresser à la plante et son utilisation sur la santé. La confirmation de son action inhibitrice du sucre a rapidement promu sa renommée auprès des Occidentaux. Aujourd’hui, il s’agit du remède le plus préconisé pour la prise en charge du diabète.

Propriétés médicinales du gymnema sylvestris

Le gymnema sylvestris est préconisé pour la prise en charge de diverses affections. Parmi celles-ci figurent principalement :

L’intempérance alimentaire

Le sucre constitue une des causes principales de l’intempérance alimentaire. Même après un repas copieux, il semble y avoir toujours une place pour un dessert ou des friandises. Et en milieu de journée, nombreux sont ceux qui ne refuseront pas une collation gorgée de sucre même sans avoir faim. Une telle consommation d’aliments sucrés peut pourtant rapidement devenir une dépendance. Certaines personnes sont même soumises à des envies irrépressibles de sucre.

Le recours au gymnema prend dès lors tout son sens. L’acide gymnémique contenu dans ses feuilles supprime, en effet, momentanément la perception du goût du sucre. Ce qui va rendre les pâtisseries et autres aliments sucrés peu tentants. La plante aide alors à vaincre les envies de sucres et à en réduire la consommation.

L’hyperglycémie et le diabète

Un bon nombre d’études scientifiques se sont penchées sur l’effet de produits à base de gymnema sylvestris sur la glycémie (1). Toutes se sont accordées à dire que la plante présente effectivement la vertu d’abaisser le niveau de glucose sanguin. Certaines avancent même l’efficacité de son usage chez des sujets diabétiques ou prédiabétiques.

Outre sa capacité à inhiber temporairement le goût sucré dans la bouche, la plante intervient aussi au niveau du grêle. Elle limite l’absorption intestinale de sucre permettant ainsi d’en baisser la quantité qui parvient dans la circulation sanguine. Des observations avancent en sus que des composés du gymnema stimulent la sécrétion pancréatique d’insuline (2). Ils aident également les diverses cellules de l’organisme à être plus sensibles à l’effet de cette hormone.

Le surpoids et l’obésité

En l’absence d’une dépense calorique suffisante, la consommation de sucre peut rapidement devenir la cause d’un gain de poids important. En effet, le glucose finit par se transformer en graisse avant d’être stocké dans les tissus s’il n’est pas brûlé en énergie. D’où l’intérêt de réduire l’ingestion de produits sucrés pour éviter ou réduire ses kilos en trop.

L’usage du gymnema peut alors aider à cet effet, en rendant imperceptible temporairement le goût sucré dans la bouche. Ceci va contribuer à vaincre l’envie de sucre et à éviter les grignotages entre les repas. Chez des sujets en surpoids, la plante peut même être intégrée comme complément alimentaire dans un régime amincissant. Sa capacité à réduire l’absorption de sucre et le niveau de glucose sanguin peut contribuer à une perte de poids.

Les blessures et les infections externes

Certains des composants du gymnema semblent présenter des effets antiseptiques et anti-inflammatoires. Un usage topique aide, en effet, à soigner diverses lésions cutanées. Il en est, entre autres, du cas d’une morsure de serpent, d’une piqûre d’insecte, d’un furoncle ou d’un œdème. La plante est également utilisée pour apaiser des douleurs rhumatismales ainsi que des hémorroïdes.

Précautions d’emploi et dosage du gymnema sylvestris

La dose fréquemment prescrite pour recourir au gymnema est de 2 gélules par jour, soit 350 mg. Pour l’utiliser, il est recommandé d’ouvrir une gélule et de mettre directement sur la langue son contenu en poudre. Il est à noter que son effet inhibiteur de la perception du sucre va durer dans les 2 heures qui suivent sa prise.

Pour résister aux grignotages en cours de journée, il est conseillé de le prendre après les repas. De préférence lorsque les envies de collation se font sentir. Chez des personnes ayant des troubles du comportement alimentaire, l’utilisation du produit doit s’effectuer avant le repas. Ce qui va intervenir dans la régulation du taux de glucose sanguin et du poids. En cas de régime amincissant, les extraits de la plante peuvent être pris en complément.

Dans tous les cas, il faut opter pour un produit bio et de bonne qualité. Il faut toutefois savoir que l’action hypoglycémiante de cette plante peut s’ajouter à d’autres médications ayant le même effet. Un suivi médical est donc préconisé chez des sujets diabétiques, qui veulent intégrer du gymnema sylvestris dans leur traitement.

Pour choisir la meilleure qualité de gymnema sylvestris vous pouvez vous référer à notre guide d’achat.

Gymnema sylvestris bio guide

Références

(1) Shapiro K, et al. « Natural Products Used for Diabetes.» Am Pharm Assoc. 2002.
(2) Al-Romaiyan A. et al. « A novel Gymnema Sylvestre Extract Stimulates Insulin Secretion from Human Islets in vivo and in vitro » Phytother Res. 2010.