Santé Science
Santé Science » Plantes médicinales » Mélisse

Mélisse

La mélisse (melissa officinalis) est une plante vivace, cousine de la menthe et originaire du bassin méditerranéen. Mesurant en moyenne 50 cm, aux feuilles vertes et rugueuses elle dégage une odeur citronnée. Appelée aussi “piment des abeilles”, de la famille des lamiacées, elle est l’une des plantes médicinales les plus utilisées depuis des siècles en Grèce Antique. On l’apprécie pour ses bienfaits thérapeutiques. En effet, ses principaux principes actifs, notamment les aldéhydes terpéniques et l’acide rosmarinique lui confèrent des propriétés vertueuses pour la santé. Elle serait un antiviral, anti-inflammatoire, antibactérien et antispasmodique. Mais on lui confère aussi des effets calmants et sédatifs.

Propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et antispasmodiques de la mélisse

melisse
La mélisse, plante médicinale aux multiples bienfaits

Depuis l’Antiquité, on utilise les feuilles de la mélisse pour leurs bienfaits sur le système digestif. Elles soulagent les maux de ventre, les douleurs digestives, colites spasmodiques et améliorent la digestion. Ces effets sont possibles grâce à l’action combinée de plusieurs substances. L’acide rosmarinique tout d’abord, est un polyphénol doté de propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes. D’autre part, certaines substances comme le géraniol et la citronella possèdent des propriétés antiseptiques ; le camphre, les tanins et principes amers facilitent la digestion.
La consommation de feuilles de mélisse officinale permet une activité antispasmodique et sédative, qui soulage et calme les spasmes de l’intestin. C’est, par ailleurs, cette action antispasmodique qui vaut à cette plante le pouvoir de soulager les douleurs des règles. Les troubles anxieux, souvent associés aux syndromes pré-menstruels, peuvent notamment être soulagés grâce aux actions antidépressives et anxiolytiques de cette plante.

Melissa officinalis : une action antivirale

On recommande l’usage de la mélisse pour traiter et soulager le virus de l’herpès labial (sur la bouche). Utilisée en usage externe en application locale, elle stoppe l’étendue de l’infection et raccourcit la durée de cicatrisation des lésions. En outre, elle agit rapidement et efficacement sur les symptômes courants de l’herpès comme les démangeaisons, enflures, mais aussi les brûlures ressenties. En effet, cette dernière contient en grande quantité du citral aux propriétés antivirales et antioxydantes (1). Elle peut être efficace sous forme de crème, d’huile essentielle ou encore de complément alimentaire en gélules.

Pouvoir antioxydant de la mélisse

La mélisse possède des propriétés antioxydantes insoupçonnées et bien supérieures à celles de la vitamine C. Cette activité antioxydante est due à la présence d’acide rosmarinique en sa composition. Ainsi, ses bienfaits sont nombreux sur le système nerveux : elle est relaxante, calme l’agitation, le sommeil et apaise les crises nerveuses. Son effet est aussi positif en cas de convulsions ou encore d’épilepsie, en soulageant voire en améliorant la qualité de vie des personnes.

L’acide rosmarinique est aussi reconnu pour lutter contre les dommages causés par le vieillissement cellulaire et le stress oxydatif. À savoir, la mélisse officinale diminuerait le taux de mort cellulaire due à l’oxydation (2)(3).

Posologie et conseils d’utilisation

La mélisse est utilisée en phytothérapie, aussi bien en usage interne qu’en application externe. Des posologies spécifiques sont préconisées pour tirer les bienfaits de la mélisse :

En usage interne :

  • Complément alimentaire. La posologie diffère selon les produits, référez-vous aux indications du fabricant.
  • Infusion. Infuser environ 5g de feuilles séchées dans de l’eau bouillante. Boire cette tisane 1 à 3 fois dans la journée pour une action sur les douleurs menstruelles ou l’anxiété passagère.
  • Teinture (1:5 dans l’éthanol à 45 %). Prendre 2 à 6 ml de teinture mère 3 fois par jour.

En usage externe, la posologie peut varier :

  • L’application d’une crème à base d’extrait aqueux lyophilisé soulage les zones infectées par un herpès labial. À appliquer plusieurs fois dans la journée.
  • L’huile essentielle. On l’utilise en massage sur les tempes en cas d’agitation, de nervosité ou de maux de tête. Faire un mélange de quelques gouttes d’huile essentielle de mélisse dans plusieurs millilitres d’huile d’amande douce. Appliquer le mélange jusqu’à 3 fois par jour en massant doucement les zones douloureuses.

À ce jour, la mélisse ne présente pas d’effets indésirables ou de contre-indications en phytothérapie. On déconseille toutefois l’usage de cette plante médicinale chez les femmes enceintes ou qui allaitent.

Références

(1) Aslani A, Zolfaghari B, Fereidani Y. Design, formulation, and evaluation of a herbal gel contains melissa, sumac, licorice, rosemary, and geranium for treatment of recurrent labial herpes infections. Dent Res J (Isfahan). 2018 May-Jun;15(3):191-200. doi: 10.4103/1735-3327.231865. PMID: 29922338; PMCID: PMC5958536.

(2) Ranjbar M, Firoozabadi A, Salehi A, Ghorbanifar Z, Zarshenas MM, Sadeghniiat-Haghighi K, Rezaeizadeh H. Effects of Herbal combination (Melissa officinalis L. and Nepeta menthoides Boiss. & Buhse) on insomnia severity, anxiety and depression in insomniacs: Randomized placebo controlled trial. Integr Med Res. 2018 Dec;7(4):328-332. doi: 10.1016/j.imr.2018.08.001. Epub 2018 Aug 10. PMID: 30591886; PMCID: PMC6303415.


(3) Miraj S, Rafieian-Kopaei, Kiani S. Melissa officinalis L: A Review Study With an Antioxidant Prospective. J Evid Based Complementary Altern Med. 2017 Jul;22(3):385-394. doi: 10.1177/2156587216663433. Epub 2016 Sep 11. PMID: 27620926; PMCID: PMC5871149.