Santé Science
Santé Science » Champignons » Reishi

Reishi

Le reishi figure parmi les champignons les plus convoités pour ses nombreux bienfaits thérapeutiques sur la santé. Ce qui expliquerait pourquoi il est aussi surnommé « champignon de l’immortalité ». Il tonifie l’organisme, stimule le système immunitaire lors d’une infection, et est même connu pour son effet antivieillissement.

Présentation du Reishi

reishi
Le reishi est célèbre pour sa capacité à préserver la jeunesse et à stimuler l’immunité

Le Ganoderma lucidum, mieux connu sous les noms de reishi ou de ganoderme luisant, est un champignon d’origine asiatique. Ses innombrables vertus ont été reconnues depuis plus de 2000 ans dans cette partie du monde. Lui étaient attribuées les capacités d’améliorer la vigueur et l’énergie, de préserver la jeunesse et de stimuler l’immunité. Sa rareté à l’état sauvage rendait pourtant son recours difficile. Il ne poussait qu’au fond des forêts montagneuses. Seuls les plus fortunés de l’Asie pouvaient alors se permettre de profiter des bienfaits du champignon. Mais au cours des années 70, grâce à des recherches japonaises, sa culture a été rendue possible. Aujourd’hui, son utilisation est répandue dans la majorité des régions du monde. On s’en sert dans le traitement de diverses affections.

Ses principes actifs

Le reishi doit principalement ses propriétés thérapeutiques à ses composés antioxydants. Il s’agit essentiellement de polysaccharides comme le bêta-glucane, de triterpènes et de peptidoglycanes. Ces derniers sont capables de neutraliser les attaques des radicaux libres, premières causes du vieillissement et des modifications cellulaires. Outre cette action antioxydante, ils contribuent également à l’amélioration du système immunitaire en favorisant la production de globules blancs.

Le reishi renferme, par ailleurs, divers nutriments également bénéfiques pour le bon fonctionnement de l’organisme. Parmi ceux-ci figurent entre autres des vitamines et minéraux comme le fer, le calcium, le phosphore ou encore le magnésium. Il contient aussi des fibres, excellentes pour le transit intestinal.

Propriétés médicales du Reishi

Parmi ses actions sur la santé, le reishi est surtout prisé pour sa capacité à :

Combattre le stress oxydatif

Ce qui fait la renommée du reishi depuis des siècles est sa vertu antioxydante à même de neutraliser les actions néfastes du stress oxydatif. Ce dernier peut, en fait, causer différents dommages dans l’organisme sous l’action des radicaux libres qu’il génère. Il peut engendrer des changements au sein des cellules, conduisant alors à l’apparition d’anomalies, dont des tumeurs. Il contribue aussi à une accélération du vieillissement cellulaire. Le reishi est capable de combattre ces effets. Il est même reconnu comme ayant des actions anti-âges et de longévité. Et aide notamment à la protection de divers organes, dont le foie, l’estomac et même le cerveau.

Stimuler le système immunitaire

Mis à part son effet antioxydant, le ganoderme est également connu pour son efficacité dans le renfort du système immunitaire. En effet, un accroissement de la production de cellules de défense a été constaté au cours d’un traitement à base du champignon. Son usage peut dès lors être efficace en cas d’affaiblissement de l’immunité ou chez des personnes immunodéprimées.

Cette même propriété en fait un produit pouvant être bénéfique en cas de cancer. Une étude affirme que le reishi a permis d’inhiber la croissance des cellules tumorales chez des sujets souffrant de cancers (1). Une autre avance son aptitude à améliorer l’état de santé des personnes sous chimiothérapie ou radiothérapie (2).

Le champignon semble, par ailleurs, être capable de moduler l’immunité en cas d’allergie ou de pathologie auto-immune.

Renforcer la résistance de l’organisme

Fortifier l’organisme suite à d’importants stress physiques ou en cas de fatigue est l’un des principaux bienfaits du champignon. Il s’avère même efficace chez les sujets souffrant du syndrome de fatigue chronique.

Outre cette action sur le corps, le reishi peut également intervenir lors de troubles psycho-émotionnels ou nerveux. En effet, d’une part il peut agir sur le fonctionnement des glandes surrénales, principales productrices d’hormones de stress. Ce qui peut rendre l’utilisation du ganoderme particulièrement intéressante au cours de situations stressantes. D’autre part, il peut moduler l’humeur et rendre le centre nerveux plus serein. Ce qui va contribuer à la résistance de l’organisme face aux événements stressants ou éprouvants.

Réduire le taux de cholestérol et de glucose sanguin

L’administration de reishi chez des sujets souffrant de diabète ou d’hypercholestérolémie a montré une nette amélioration de leur bilan sanguin. Ce produit peut, en effet, baisser les niveaux de glycémie, de cholestérol et de triglycérides contenus dans le sang. Les fibres qu’il renferme interviennent également au niveau des intestins, en réduisant le taux de lipides absorbé au cours des repas.

De telles actions vont contribuer au traitement ou à la prévention d’autres pathologies engendrées par ces syndromes métaboliques. Comme c’est le cas de l’hypertension artérielle, des essoufflements et des maladies cardiovasculaires. Chez les diabétiques, il aide à améliorer le fonctionnement des reins et réduit le niveau de protéine contenu dans l’urine.

Conseils d’utilisation du Reishi bio

Le reishi bio est disponible dans le commerce sous sa forme sèche, en poudre ou en comprimés. Des extraits liquides ou en gélules existent aussi. Quel que soit le type de produit, le dosage journalier préconisé varie de manière importante, allant de 1.5 à 8 g. Il est préférable de s’en tenir aux recommandations du fabricant. Pour votre santé, veillez à choisir un produit labéllisé bio.

Son utilisation peut être combinée à celle d’autres champignons asiatiques, comme le shiitake ou le maitake. Ils sont le plus souvent commercialisés sous forme de poudre ou gélules, veillez à bien comparer la qualité des produits avant l’achat. Cependant, il ne doit pas être associé à des produits ayant des effets hypotenseurs, anticoagulants ou antiplaquettaires. Sa prise est, par ailleurs, déconseillée en cas d’hypotension, les jours précédant et suivant une intervention chirurgicale. Dans ce cas, demandez l’avis d’un médecin avant toute prise.

Références

(1) Yue GG, et al. « Comparative Studies of Various Ganoderma Species and their Different Parts with Regard to their Antitumor and Immunomodulating Activities in Vitro. » J. Altern. Complement. Med. 2006.
(2) Gao Y, et al. « Effects of Water-soluble Ganoderma Lucidum Polysaccharides on the Immune Functions of Patients with Advanced Lung Cancer. » J Med Food . 2005.