Arythmie

Présentation de l’arythmie

L’arythmie est le terme utilisé pour désigner des troubles dans le rythme des battements du cœur. Suivant le cas, celui-ci peut, entre autres, être plus rapide que le normal, il s’agit alors d’une tachycardie. Dans le cas où il est plus lent, le trouble est mieux connu sous le terme de bradycardie. Des fréquences cardiaques nettement irrégulières sont aussi rencontrées dans certaines formes d’arythmies.

Arythmie
Arythmie : perturbation dans le rythme des battements du cœur

Il s’agit de la perturbation cardiaque la plus fréquente, mais qui peut se manifester sous un très grand nombre de formes. Celles-ci peuvent, en outre, être regroupées en deux catégories dont :

  • Les perturbations d’origine ventriculaire. Dans ce groupe figurent la tachycardie ventriculaire, la fibrillation ventriculaire, les extrasystoles ventriculaires, les torsades de pointes.
  • Les perturbations d’origine supra-ventriculaire qui sont elles-mêmes classées en deux sous-catégories. D’une part, il y a les arythmies provenant de l’oreillette. Ce sont la tachycardie sinusale, la fibrillation auriculaire, les extrasystoles auriculaires, le syndrome tachycardie-bradycardie, le flutter auriculaire, la tachycardie auriculaire. D’autre part, il y a les types d’arythmie provenant de la jonction auriculo-ventriculaire, dont notamment la tachycardie jonctionnelle.

Tout le monde peut être touché par ce type d’affection. Sa prévalence tend, toutefois, à croître avec l’âge. En général, elle est sans gravité et n’entraîne aucune conséquence importante sur la santé. Les cas les graves peuvent, cependant, conduire à la hausse du risque de survenue de dangereuses pathologies. Parmi celles-ci figurent les accidents vasculaires cérébraux et l’insuffisance cardiaque.

Causes de l’arythmie

Divers facteurs sont connus comme pouvant causer ou favoriser la survenue d’arythmies cardiaques. Parmi ceux-ci, il y a entre autres :

  • L’hérédité. Les sujets ayant des membres de sa famille touchés par cette pathologie présentent un risque élevé d’en être aussi concernés ;
  • L’âge qui entraîne l’usure du tissu cardiaque ;
  • La prise de stimulants dont le tabac, le café, l’alcool, la drogue ;
  • Les effets secondaires de certains médicaments ;
  • Le stress et les troubles psycho-émotionnels tels qu’un choc, une émotion importante ;
  • Des anomalies cardiaques tel qu’un infarctus du myocarde ou encore une insuffisance coronarienne ;
  • Des maladies des voies respiratoires qui peuvent réduire le niveau d’oxygénation du myocarde ;
  • Une embolie pulmonaire ;
  • Des pathologies thyroïdiennes ;
  • Affections vasculaires comme l’artériosclérose, l’athérosclérose ;
  • Des efforts importants ;
  • Une déshydratation ;
  • Des troubles métaboliques ;
  • L’obésité et le surpoids.

Symptômes et risques

Un cœur normal bat entre 60 à 80 fois par minute. Il y a donc ralentissement ou accélération suivant que le nombre de battements soit inférieur à 60 ou supérieur à 100 par minute.

Une arythmie peut, en outre, être asymptomatique ou accompagnée de certains signes. Suivant le cas, ces derniers peuvent être brefs ou prolongés, légers ou sévères, aigus ou récidivants. Parmi les signes les plus fréquents, il y a entre autres :

  • Des étourdissements ;
  • Des palpitations pouvant se manifester par des frémissements, un inconfort au niveau du thorax ou une accélération du battement cardiaque ;
  • De la fatigue ;
  • Une impression de tête légère ;
  • Baisse de la tension artérielle ;
  • Douleur thoracique ;
  • Un ralentissement ou une accélération du pouls ;
  • Une sensation d’angoisse ;
  • Un gêne respiratoire ;
  • Une perte de connaissance voire la mort subite dans les cas les plus graves.

L’apparition de ces signes ne signifie pas forcément que le sujet soit affecté par un problème grave. Certains types d’arythmies nécessitent, à l’inverse, une prise en charge rapide. Il en est notamment le cas des torsades de pointes et de la fibrillation ventriculaire. Ces formes peuvent, en effet, conduire à un arrêt cardiaque voire à une mort subite en quelques minutes. D’autres cas peuvent, par ailleurs, engendrer une complication thrombo-embolique.

Cet article présente les solutions naturelles pour traiter l’arythmie.

error: Contenu protégé sous copyright