Pustule

Définition de la pustule

Pustule, dermatose inflammatoire avec des boutons renfermant des pus
Pustule, dermatose inflammatoire avec des boutons renfermant des pus

La pustule désigne une lésion cutanée qui se manifeste sur la peau comme un relief épidermique. À la différence des papules qui sont sèches et pleines, ce type de bouton renferme du liquide dont principalement du pus. Suivant le cas, elle peut avoir différente taille et prendre en général une couleur jaune ou blanche. Elle peut, par ailleurs, affecter n’importe quelle partie du corps.

Les pustules sont dans la majorité des cas dues à des infections locales et plus rarement à des maladies dont elles sont les symptômes. Tout comme les autres types de bouton, celles-ci sont aussi vues comme disgracieuses. Leur perforation peut cependant conduire à diverses complications dont l’apparition de croûte ou de cicatrice. Le cas le plus grave serait la survenue d’une septicémie, c’est à dire une infection généralisée de l’organisme secondaire au passage de l’agent pathogène dans le sang.

Causes de la pustule

Un bon nombre de facteurs peuvent être à l’origine de la survenue d’une pustule.

Acnés, des dermatoses inflammatoires dues à une surproduction de sébum et une accumulation de peaux mortes qui, en s’entassant, finissent par remplir les pores et les boucher. Une contamination d’origine bactérienne peut également survenir et aggraver l’inflammation ;
– Folliculite, une lésion pustuleuse qui résulte de l’inflammation des petites glandes en forme de sac à la base des poils ;
Furoncle qui est une complication d’une folliculite suite à une infection bactérienne ;
– Anthrax, une infection cutanée due au Staphylocoque doré qui se manifeste par un regroupement de nombreux furoncles ;
Fièvre charbonneuse, une pathologie due à une infection au Bacillus anthracis qui, en cas d’atteinte cutanée, entraine l’apparition de macules prurigineuses puis de pustules indolores qui vont laisser place à des croûtes noires. Il s’agit d’une maladie qui peut être fatale ;
– Sycosis, causée par une infection chronique des follicules pileux localisés au niveau du menton et de ses environs ;
– Psoriasis pustuleux, une forme de psoriasis qui est une pathologie inflammatoire systémique de cause encore incertaine ;
– Variole, une infection due au poxvirus et qui se manifeste par l’apparition de nombreuses pustules pouvant laisser à d’importantes cicatrices. Il s’agit d’une pathologie qui peut conduire à diverses complications, voire à la mort dans certains cas ;
– Vaccine, variole des animaux qui peut se transmettre à l’homme ;
– Mélanose pustulaire chez le nouveau né caractérisée par la présence de nombreuses pustules à la naissance et qui vont disparaitre après deux jours en général ;
– Syndrome oculo-urétro-synovial, une maladie sexuellement transmissible due au Chlamidia trachomatis qui se manifeste entre autres par des éruptions papulo-pustuleuses et une hyperkératose des paumes des mains et plantes des pieds.

Manifestations de la pustule

Manifestations de la pustule : éruptions cutanées, macules, prurit, fièvre, ganglions, ...
Manifestations de la pustule : éruptions cutanées, macules, prurit, fièvre, ganglions, …

Cette forme de dermatose inflammatoire peut être reconnue par certaines caractéristiques.

Éruptions cutanées pouvant être isolées, clairsemées ou agglomérées suivant la cause ;
– Bouton contenant du pus qui lui confère d’ailleurs sa coloration blanche ou jaune ;
– Lésion de taille variable selon le cas et la cause. Elle peut être de très grande taille comme lors d’un furoncle ;
– Survenant seule ou accompagnée d’autres formes de lésions cutanées telles que des papules, des macules, un prurit, une inflammation et une rougeur ;
– Apparaissant sur une zone précise ou sur tout le corps. Seules les parties du corps recouvertes de poils sont entre autres concernées par les folliculites ou les furoncles ; la variole, quant à elle, peut toucher tout le corps ou uniquement le visage dans certains cas ;
– Accompagnée d’autres symptômes selon le facteur causal dont entre autres une douleur locale, une fièvre, une tuméfaction des ganglions.

Traitements de la pustule

Différents traitements peuvent être utilisés en cas de lésion pustuleuse et qui dépendent principalement du facteur causal

En cas d’acné, diverses études suggèrent d’apporter certaines réformes dans l’alimentation. Parmi celles-ci, la plus avancée est une réduction de la consommation de glucides et de produit animal au profit de la consommation de légumes et de fruits (1). L’arrêt de la consommation d’épices et d’autres exhausteurs de goût est également conseillé ;
– Quelques observations affirment que la vitamine B 5 seule ou combinée à la cartinine peut être employée pour traiter l’acné et réduire la taille des pores (2) ;
Pour prendre en charge différentes infections cutanées telles que le furoncle, certaines publications mettent en évidence les bienfaits de l’huile essentielle de tea-tree ou melaleuca alternifolia en application locale. Cette huile présente en effet des propriétés antiseptiques qui proviennent des feuilles de l’arbre à thé déjà utilisées depuis longtemps pour soigner des plaies (3) ;
Le recours à des extraits d’ail semble aussi être efficace pour soigner des lésions cutanées dues à une infection bactérienne dont au Staphylocoque doré. La gousse peut, selon une publication, également être appliquée directement sur la pustule (4) ;
– Une bonne hygiène est, en outre, conseillée et peut même suffire pour soigner des cas de lésions pustuleuses comme les folliculites, les furoncles et les sycosis. La Mélanose pustulaire du nouveau-né, quant à elle, ne nécessite aucun traitement spécifique et peut disparaître d’elle-même au bout de 48 heures.

Références

(1) Straus J et al., «Lignes directrices de Card pour la gestion de l’acné vulgaire», Acad Dermatol, 2007.
(2) Leung L., «La carence en acide pantothénique comme pathogenèse de l’acné vulgaire», Med Hypotheses, 1995.
(3) Chin KB, et al, «L’effet de l’huile de théier (Melaleuca alternifolia) sur la cicatrisation des plaies à l’aide d’un modèle de pansement.», J Altern Complement Med. 2013 Jul 13.
(4) « Encyclopédie des plantes médicinales. Identification, préparations, soins.», Larousse, 2001.

error: Contenu protégé sous copyright