Santé Science
Santé Science » Traitements naturels de la brûlure d’estomac

Traitements naturels de la brûlure d’estomac

En l’absence d’une prise en charge, une brûlure d’estomac peut devenir chronique et conduire à diverses complications. La plus fréquente en est notamment une inflammation de l’œsophage. Ceci peut entraîner des maux de gorge fréquents et même un rétrécissement de ce conduit. Des pathologies des voies respiratoires peuvent aussi survenir en cas de passage du contenu gastrique dans celles-ci. Il peut, en outre, y avoir divers problèmes dentaires ainsi qu’une mauvaise haleine persistante.

Certains traitements naturels sont connus, à cet effet, pour aider à traiter et à prévenir cette affection.

Éviter la consommation de certains aliments

brûlure d’estomac
Une bonne hygiène alimentaire réduit les risques de brûlure d’estomac

Adopter une alimentation saine est conseillé pour réduire le risque de reflux gastro-œsophagien.

Parmi les réformes à adopter, il y a entre autres l’évitement des aliments trop consistants. Ceux-ci, en effet, en restant plus longtemps dans l’estomac vont favoriser une sécrétion plus importante de sucs gastriques. Le risque d’un reflux vers l’œsophage devient alors plus élevé. Les pâtisseries, les viandes, les charcuteries, le fromage entier et tout aliment gras figurent dans ce type.

Les aliments acides doivent être réduits de la consommation. Ils vont, en effet, augmenter l’acidité du contenu gastrique. Les épices, quant à elles, doivent être proscrites de l’alimentation.

Le café et le thé, par ailleurs, sont aussi à éviter. Ils rendent, en effet, le sphincter de l’œsophage lâche avec le temps. Cet organe ne parvient pas, en outre, à effectuer correctement sa fonction en cas de ballonnement. Tel est entre autres le cas suite à la prise de boissons gazeuses.

Privilégier la consommation de certains aliments

Pour améliorer la digestion et réduire le risque de reflux gastrique, la consommation de certains aliments est recommandée. Les fruits et les légumes sont, entre autres, à privilégier. Parmi ceux qui sont connus comme pouvant réduire l’acidité, il y a la banane, le raisin, l’abricot, la datte, et l’avocat. Il en va de même des céréales entières. Les fibres alimentaires qu’ils renferment sont, en fait, excellentes pour le processus digestif. À part les fibres, leur haute teneur en de nombreux antioxydants est également bénéfique pour le système digestif et même pour la santé en général.

Bonnes habitudes

Certaines habitudes doivent être adoptées pour éviter une remontée du contenu gastrique vers l’œsophage. Parmi celles-ci, il faut, entre autres, éviter de prendre de l’eau ou autre boisson durant ou juste après le repas. Ceci est particulièrement recommandé si la boisson est froide ou glacée. Mieux vaut toujours ne boire qu’à distance des repas (1).

Durant le repas, il est aussi conseillé de toujours bien mastiquer les aliments. Il faut aussi s’assurer qu’ils soient bien imprégnés de salive avant de les avaler. Au cas où il manque suffisamment de temps pour le repas, mieux vaut réduire la quantité de nourriture à ingérer. Il est, par ailleurs, conseillé d’éviter de surcharger l’estomac.

Surélévation de la tête

Chez les sujets présentant des pyrosis durant la nuit, certaines études recommandent de surélever la tête durant l’endormissement (2). Telle position va, en effet, empêcher le contenu gastrique de remonter. Il est, par ailleurs, important de ne jamais se coucher tout de suite après un repas. Attendre environ trois heures après avoir mangé est recommandé avant d’aller dormir. Ceci est important afin d’assurer que les aliments soient déjà digérés.

Éructation

Certaines publications avancent les bienfaits des éructations en cas de brûlure gastrique. Celles-ci vont, en effet, réduire l’air et la pression du contenu de l’estomac vers l’œsophage (3). Cette technique est particulièrement recommandée en cas de sensation de ballonnement ou de flatulences.

Diminution du poids corporel

En cas de surpoids notamment abdominal ou d’obésité, il est conseillé d’essayer de perdre les kilos en trop. Ceci va permettre de réduire la pression exercée par le stock de graisses contenu dans les tissus abdominaux sur l’estomac.

Bicarbonate de soude

Les bienfaits de l’usage du bicarbonate de soude sur ce type de pathologie sont connus depuis longtemps. Il permet, en effet, de réduire l’acidité gastrique tout améliorant la digestion des aliments.

Pour recourir à ce remède, il suffit de boire un demi-verre d’eau ajoutée d’une pincée de bicarbonate de soude.

Réglisse

Une publication suggère les bienfaits de la réglisse en cas de problème gastrique comme le pyrosis (4). Cette plante présente en effet des actions adoucissantes et anti-inflammatoires efficaces en cas de troubles digestifs.

Pour recourir à ce remède, mélanger 8 cuillères à café bien pleines de la plante dans 400 ml d’eau. Laisser macérer pendant toute la nuit puis en boire 100 ml, 4 fois par jour.

Il est à noter que cette médication est déconseillée durant la grossesse.

Millefeuille

Selon une observation, le millefeuille peut être utilisé en cas de reflux gastro-œsophagien (5). Cette plante est surtout connue pour ses bienfaits en cas d’indigestion. Pour l’utiliser, le traitement consiste à prendre 20 gouttes de sa teinture, 3 fois par jour.

Ce remède peut toutefois déclencher une réaction allergique chez certaines personnes. Il est, en outre, à éviter chez les femmes enceintes.

Références

(1) « Toutes les infos médicales sur Reflux gastro-œsophagien : comment lutter contre le goût acide ?» Santé – Guérir, Notre Famille.
(2) Bredenoord AJ, et al. « Gastro-oesophageal reflux disease.», Lancet, 2013.
(3) Tremblay L. « Autotraitement du mal de ventre ou Soulager les troubles digestifs fonctionnels et les symptômes associés : diarrhée, constipation, migraine, insomnie, anxiété, etc.» Larry Tremblay, éditeur, Québec, 2007, 188 p.
(4) « Dossier : Brûlure d’estomac, symptômes & traitements. » Maladie, Creapharma.
(5) Encyclopédie des plantes médicinales, Larousse.