Psyllium blond

Psyllium blond

Psyllium blond, la plante alliée des intestins

Le psyllium blond est le terme souvent employé pour désigner les minuscules graines de psyllium lorsque celles-ci sont de couleur blonde. C’est un remède naturel vieux comme la Terre, utilisé depuis la nuit des temps dans le traitement des divers troubles intestinaux, que ce soit diarrhée, dysenterie ou bien constipation. Dans la médecine ancestrale égyptienne, ce fut l’un des soins recommandés pour favoriser la défécation et calmer les inflammations des voies urinaires. Dans d’autres pays du globe, comme l’Inde et la Chine, on l’utilise pour soulager une diarrhée et les crises hémorroïdaires. En Occident, cette plante médicinale n’a connu de véritable succès que le jour où la FDA (Food and Drug Administration) des États-Unis a permis à la fameuse marque de céréales Kellogg de mentionner sur son emballage les vertus de ses ingrédients, dont faisait partie le psyllium. Ses qualités thérapeutiques ne se limitent pas à ces quelques points toutefois.

Présentation du psyllium blond

Description botanique du psyllium

Psyllium blond, téguments des graines de Plantago ovata
Psyllium blond, téguments des graines de Plantago ovata

En fonction de l’espèce concernée, les graines de psyllium peuvent être de couleur blonde, brune ou bien noire. Il existe en réalité trois variétés très courantes de psyllium, appelé aussi plantain des Indes, ispaghul, ou encore herbe à puces. Il s’agit de l’espèce Plantago ovata (à graines blondes) originaire de l’Inde, Plantago psyllium ou Plantago afra L (à graines brunes) d’Afrique et Plantago indica (à graines noires) du bassin méditerranéen.

Le psyllium se distingue des espèces voisines, telles que Plantago major ou bien Plantago asiatica appelé aussi Oba-ko, par ses tiges étroites à bout pointu, de couleur verte blanchâtre et revêtues de poils fins. Ce plantain porte des épis au niveau de ses sommités, où s’épanouissent des petites fleurs jaunes claires entre les mois de juillet et août. Les fruits sont récoltés à maturité vers la fin de l’été ou bien au début de l’automne. Ce sont des capsules qui renferment des centaines de minuscules graines ultra légères, confondues avec des puces. Environ 1 000 graines font moins de 2 g en tout. D’où son nom psyllium, issu du mot grec « psyllia », littéralement traduit en français par « puce ».

Principaux composants actifs

Toutes les qualités thérapeutiques du psyllium se trouvent dans les téguments de ses graines matures, appelés aussi cosses ou bien écorces. Ces enveloppes renferment jusqu’à 30 % de mucilages galacturoniques, des substances végétales visqueuses constituées essentiellement de polysaccharides connues pour leurs propriétés adoucissantes, épaississantes, laxatives et coupe-faim. Les graines renferment près de 2,5 % d’huile grasse, notamment des acides gras linoléique, oléique et palmitique. On y trouve aussi des phytostérols, de l’iridoïde dont l’aucuboside ainsi que des traces d’alcaloïdes. (1)

Remarque : Contrairement à son compère le psyllium noir, le psyllium blond n’est pas irritant pour la muqueuse intestinale.

Propriétés médicales du psyllium blond

Stimuler la fonction digestive

Psyllium blond, stimulant du transit intestinal grâce à sa teneur élevée en mucilages
Psyllium blond, stimulant du transit intestinal grâce à sa teneur élevée en mucilages

L’une des principales propriétés médicales du psyllium blond est de stimuler le transit intestinal. Ce remède figure parmi ce que l’on appelle laxatif de lest ou bien de masse grâce à sa teneur fortement élevée en mucilages. Ces derniers, une fois au contact de l’eau, se gonflent et forment une matière visqueuse comme le « gel », qui agit sur les selles en changeant leur consistance et favorisant leur évacuation. Pour ceux qui ont des intestins paresseux et rencontrent souvent des problèmes de constipation, c’est le premier soin recommandé.

Certains scientifiques, au cours de leurs expériences, ont découvert que ces graines sont plus opérantes que les autres aliments qui regorgent de fibres. Dans cet essai clinique randomisé croisé, un échantillon de 23 personnes a reçu tous les jours un petit-déjeuner typiquement canadien et états-uniens pendant trois semaines, comprenant 35 % de matières grasses et une certaine dose de fibres (25 à 28,7 g) issue de deux variétés d’aliment. Ces individus, départagés en 4 groupes, consommaient soit des grains de maïs, soit des graines de psyllium, ou bien du maïs ajouté de plus de fibres. Le dernier groupe servant de témoin prenait un repas pauvre en fibres.

Les résultats de cette étude ont indiqué que la masse fécale du groupe témoin est moins élevée par rapport aux autres groupes. Des différences significatives ont été notées dès la première semaine. Il a été aussi remarqué que le transit intestinal des individus ayant consommé des graines de psyllium au petit-déjeuner est plus rapide que ceux des autres groupes. Ce laxatif a stimulé la fonction des intestins, sans causer ni flatulences ni irritations. (2)

Soulager les troubles digestifs et l’incontinence fécale

Favoriser la défécation et venir à bout de l’incontinence fécale peuvent paraitre contradictoire, mais ce sont bel et bien deux propriétés médicales de ce plantain des Indes. Les mucilages que contiennent les graines de cette plante, une fois au niveau de l’intestin, absorbent en effet une grande partie de l’humidité qui rend les selles trop liquides en cas de problèmes digestifs tels que la diarrhée. En agissant ainsi, ces fibres améliorent la consistance des selles et soulagent en même temps les symptômes.

Pas mal d’expériences scientifiques l’ont prouvé, dont l’une d’elles date de 2001. Cet essai avec contrôle placebo a été mené sur des patientes obèses souffrant de troubles gastro-intestinaux à cause de la prise d’Orlistat au quotidien. C’est un médicament appartenant à la classe des « antiobésité », prescrit pour favoriser la perte de poids. Or, l’un de ses effets secondaires sur le long terme est de troubler les fonctions hépatiques, gastriques et intestinales.

Pour vérifier l’efficacité du psyllium, les scientifiques ont départagé les sujets testés en deux groupes, dont l’un prenait 6 g de psyllium dissouts dans un verre d’eau et l’autre du placebo tous les jours pendant un mois. Après deux semaines de pause suite à ce premier traitement, on a échangé les produits à prendre au quotidien. Le premier groupe est passé au placebo, et le second au psyllium, tout en continuant de prendre leur dose quotidienne d’Orlistat.

Résultats, le premier groupe comme le second a perdu significativement du poids, en moyenne 2 kg pendant le traitement. Il a été aussi remarqué que leur fonction digestive s’est nettement améliorée. Si les changements ont été surtout notés chez le premier groupe au début, la situation s’est inversée au second traitement. (3)

Calmer les inflammations de l’intestin

Un autre effet bénéfique du psyllium blond sur le tube digestif est de calmer les éventuelles inflammations, telles qu’en cas de syndrome de l’intestin irritable. Pas mal de publications scientifiques ont déjà fait un rapport la-dessus. Cependant, aucune d’entre elles n’a mentionné que ce remède est capable de calmer les douleurs.

Ce rapport scientifique datant de 2007 a mis en avant toutes les qualités de ces graines sur la santé, entre autres sa faculté de traiter les maladies inflammatoires de l’intestin. Les lignes de ce dossier ont parlé du rôle que peuvent jouer les mucilages du psyllium sur la flore intestinale. Ces fibres solubles agissent bénéfiquement au niveau des intestins en y créant des conditions propices au développement des bonnes bactéries essentielles à la digestion. (4)

Stopper l’évolution de la colite ulcéreuse

Psyllium blond bénéfique contre un colite ulcéreux
Psyllium blond bénéfique contre une colite ulcéreuse

Les graines du Plantago ovata semblent également agir sur la colite ulcéreuse, un autre bienfait constaté de ce végétal sur l’appareil digestif de l’Homme. Leur prise au quotidien a permis de prévenir une rechute, chez des malades en rémission d’après des expériences effectuées par des scientifiques à la fin des années 90.

Dans cet essai randomisé, 105 patients souffrant de cette maladie ont été partagés en 3 groupes recevant tous les jours pendant un an entier, soit 10 g de psyllium blond, soit 500 mg de Mésalamine, ou bien les deux médications à la fois. La Mésalamine, appelée aussi Mésalazine ou acide 5-aminosalicylique, est un composé actif à la propriété anti-inflammatoire, indiquée dans la prévention et le traitement de la colite ulcéreuse.

À la fin du traitement, les résultats de l’expérience ont montré un taux d’échec de 40 % (14/35) chez le premier groupe, 35 % (13/37) chez le second et 30 % (9/33) chez le troisième groupe. Les observateurs ont conclu que le psyllium constitue une bonne alternative à la Mésalamine dans la prévention d’une rechute chez des malades en rémission. Les effets recherchés sont optimisés lorsque ces produits sont combinés. (5)

Baisser le taux de sucre sanguin

Des chercheurs au cours de leurs observations ont aussi remarqué la capacité de ces minuscules graines à contrôler le taux de sucre sanguin. Leur efficacité est optimale lorsqu’elles sont prises au moment des repas, mélangées avec les aliments.

Cette expérience par exemple a mis en évidence le pouvoir de ce remède naturel à contrôler le diabète de type 2. L’étude a été réalisée afin de déterminer l’impact du psyllium sur le taux de glycémie, en comparaison avec de l’Acarbose, médicament généralement prescrit dans le traitement du diabète de type 2. L’échantillon testé comprenait 12 patients atteint de diabète sucré non insulino-dépendant et 10 sujets sains volontaires. Trois tests de repas, pendant lesquels ces sujets ont mangé 90 g de pain blanc –dont 50 g de glucides– ont été réalisés.

Dans le premier test, les sujets sains comme les diabétiques ont reçu 200 mg d’Acarbose après avoir pris le pain blanc. Dans le second, ils ont tous administré 15 mg de psyllium après avoir consommé le pain. Au cours du troisième test de repas qui a servi de témoin, ils n’ont mangé que le pain gorgé de glucides. Les concentrations sériques de glucose et d’insuline ont été mesurées toutes les 30 minutes à chaque test.

Résultats, il a été noté que le niveau de glycémie et d’insuline chez les patients diabétiques a été significativement plus faible lors des deux premiers tests : 1,9+/-0,7 mmol/L dans le test avec l’Acarbose et 4,3 +/-1,2 mmol/L dans le test avec du psyllium blond contre 7,4 +/-1,5 mmol/L lors du test témoin. Chez les sujets en bonne santé, aucun changement particulier n’a été observé. Conclusion, le plantain des Indes peut aider à contrôler le diabète et maintenir à un certain niveau le taux de glycémie. (6)

Prévenir les maladies cardiovasculaires

En plus de traiter les troubles digestifs, les graines de psyllium ont aussi des effets bénéfiques sur la santé cardiovasculaire. Dans cet essai clinique d’une durée de 6 mois, cette médication a été administrée par voie orale 20 minutes avant les deux principaux repas chez des sujets obsèses hypertendus. Les analyses sanguines et les divers contrôles effectués chez ces patients ont permis de constater une amélioration progressive de leur état de santé. Leurs niveaux de LDL (mauvais cholestérol) et de triglycérides ont chuté. Leurs IMC et pressions artérielles ont également baissé.

Les autres membres du groupe testé n’ayant pris qu’un régime standard ou d’autres sources de fibres végétales n’ont connu aucune amélioration particulière. Les chercheurs ont émis comme conclusion que, l’ajout de psyllium blond en poudre à chaque repas constitue une bonne mesure de prévention contre les maladies cardiovascvulaires. (7)

Bien choisir son psyllium blond

Choisir du psyllium blond en poudre ou flocon à diluer dans un verre d'eau pour une meilleure efficacité sur la santé
Choisir du psyllium blond en poudre ou flocon à diluer dans un verre d’eau pour une meilleure efficacité sur la santé

Le psyllium blond est proposé sous différents formats sur le marché, en flocon et en poudre auprès des herboristeries et des magasins spécialistes en phytothérapie. Ces produits plus naturels ont l’avantage d’être moins coûteux. Il y a également les gélules, les capsules et les gaufrettes qui sont offerts à des prix plus élevés, mais qui offrent une plus grande facilité d’utilisation. Attention toutefois à ne pas tomber sur des produits de piètre qualité. Nombreuses préparations commmerciales ne sont pas à base de téguments de psyllium purs.

Pour profiter cependant des réels bienfaits des mucilages contenus dans les téguments du psyllium, il n’y a rien de mieux que d’utiliser la version en poudre ou bien en flocon à mélanger directement avec de l’eau. Il faut permettre à ce gel naturel de se former car c’est cette matière visqueuse qui agit au niveau de l’appareil digestif. Donc, pour plus d’efficacité, il faut plus de mucilage, et par conséquent beaucoup plus de psyllium. Or, une gélule n’apporte que quelques milligrammes de ce remède. Pour une dose opérante de 8 à 30 g de téguments, il faut dans les 20 à 90 gélules ; ce qui est trop onéreux !

Psyllium blond : Posologie

Il faut noter que le psyllium blond n’est pas un complément alimentaire. Et il n’y a pas non plus de dosage universel à respecter pour bénéficier de toutes ses propriétés médicales, vu que notre organisme ne fonctionne pas de la même manière. Il faut juste trouver son dosage personnel et optimal, en allant progressivement. Ne pas dépasser toutefois 40 g par jour.

Une dose de 10 g est à diluer dans 100 ml d’eau.

Soulignons également que le mucilage ne peut pas être assimilé par l’organisme. Toutes les fibres contenues dans le psyllium finissent pas être éliminées par les voies naturelles du corps, donc aucun risque d’intoxication ou de surdosage. Les seuls effets secondaires qu’il peut engendrer en cas de dose trop élevée pour soi sont la sensation de ballonnement et dans des cas rares des allergies pour les sujets sensibles. Il est impératif de boire beaucoup pendant le traitement.

Ce remède est contre-indiqué en cas de sténose intestinale, de fécalome et d’obstruction gastro-intestinale.

Références

(1) Encyclopedia of Médicinal Plants (2nd Edition) Copyright © 1996, 2001 Dorling Kindersiey Limited, Londres Text copyright © 1996, 2001 Andrew Chevallier.
(2) Vuksan V, Jenkins AL, Jenkins DJ, Rogovik AL, Sievenpiper JL, Jovanovski E. « Using cereal to increase dietary fiber intake to the recommended level and the effect of fiber on bowel function in healthy persons consuming North American diets ». Am J Clin Nutr.2008 Nov;88(5):1256-62.
(3) Cavaliere H, Floriano I, Medeiros-Neto G. « Gastrointestinal side effects of Orlistat may be prevented by concomitant prescription of natural fibers (Psyllium mucilloid) ». Int J Obes Relat Metab Disord.2001 Jul;25(7):1095-9.
(4) Singh B. « Psyllium as therapeutic and drug delivery agent ». Int J Pharm. 2007 Apr 4;334(1-2):1-14. Epub 2007 Jan 21.
(5) Fernández-Banares F et al. « Randomized clinical trial of Plantago ovata seeds (dietary fiber) as compared with Mesalamine in maintaining remission in ulcerative colitis. Spanish group for the Study of Crohn’s Disease and Ulcerative colitis (GETECCU) ». Am J Gastroenterol.1999 Feb;94(2):427-33.
(6) Frati Munari AC, Benìtez Pinto W, Raúl Ariza Andraca C, et Casarrubias M. « Lowering glycemic index of food by acarbose and Plantago psyllium mucilage ». Arch Med Res.1998 Summer;29(2):137-41.
(7) Cicero AF, Derosa G, Manca M, Bove M, Borghi C, Gaddi AV. « Different effect of Psyllium and Guar dietary supplementation on blood pressure control in hypertensive overweight patients: A six month randomized clinical trial ». Clin Exp Hypertens. 2007 Aug;29(6):383-94.