Traitements naturels de l’artériosclérose

Une artériosclérose peut finir par conduire à une oxygénation insuffisante des divers tissus de l’organisme. De nombreuses complications, voire des pathologies, peuvent alors s’ensuivre. Certains traitements sont connus comme pouvant aider à retarder la survenue de ce phénomène de vieillissement naturel des artères. Parmi ceux-ci, il y a entre autres :

Bonne hygiène de vie

Adopter une bonne hygiène de vie peut aider à retarder la survenue d’une artériosclérose et à limiter ses nombreuses complications. L’arrêt de la prise de toutes substances nocives à l’organisme est à cet effet recommandé. Il en est le cas des contraceptifs oraux, des divers stupéfiants ou encore de l’alcool.

artériosclérose
L’adoption d’une bonne hygiène de vie est un moyen de lutter et traiter l’artériosclérose

Le tabac notamment est reconnu comme étant l’un des facteurs de risque les plus importants pouvant favoriser le vieillissement des artères. Un sevrage tabagique est dès lors fortement conseillé, en particulier chez les sujets de plus de 50 ans.
Une pratique régulière et modérée d’activités physiques est également essentiellement pour une bonne santé cardiovasculaire. Et en cas de surpoids ou d’obésité, il est indispensable d’adopter les mesures nécessaires pour retrouver un poids normal.

Bonne habitude alimentaire

Une alimentation saine et équilibrée est souvent avancée comme étant essentielle pour retarder la survenue de diverses pathologies dues au vieillissement. Une publication suggère notamment le végétarisme. Tel régime est, en effet, non seulement excellent pour la santé cardiovasculaire mais également pour tout le corps en général (1).

Une publication avance les bienfaits de la consommation de noix sur la santé cardiovasculaire. En prendre fréquemment est, en effet, corrélé positivement à une baisse du risque de décès engendré par des pathologies vasculaires. Parmi celles-ci, il y a notamment celles touchant les artères coronaires. Certains des nutriments qu’elles contiennent confèrent, par ailleurs, aux noix une action cardioprotectrice (2).

D’autres études recommandent, en outre, la consommation de céréales complètes pour réduire le risque de survenue d’une pathologie coronaire (3).

Prise en charge d’une hypertension artérielle

La prise en charge des diverses pathologies pouvant favoriser la survenue ou aggraver cette pathologie des artères est conseillée. Il est surtout le cas d’une hypertension artérielle.

À cet effet, des études reconnaissent l’efficacité de la quercétine. Il s’agit d’une molécule reconnue dans de nombreuses études comme ayant des propriétés antioxydantes (4). Utilisée chez des sujets hypertensifs lors d’une expérimentation, sa forme aglycone a baissé leur pression artérielle au bout de 60 jours. Une stabilisation de celle-ci a même été remarquée même après que le traitement soit arrêté. La dose prescrite au cours de cette étude était de 730 mg par jour.

Une autre étude scientifique menée sur des sujets hypertendus conclut également sur l’effet hypotenseur de suppléments de chlorella (5). Prise sur une durée de 60 jours à raison de 10 g par jour, cette algue a permis de réduire leur tension artérielle. Une nette amélioration du taux de cholestérol sanguin a été également retrouvé chez les personnes étudiées.

Psyllium pour traiter l’artériosclérose

Le psyllium présente des propriétés thérapeutiques pouvant aider à prendre charge certaines affections qui favorisent le durcissement des artères. La plante est, entre autres, avancée dans une étude comme capable de réguler la cholestérolémie lors d’une hausse de celle-ci. (6) Au cours d’une autre, elle a permis de baisser le taux de glucose sanguin chez des personnes souffrant de diabète. (7) Sa prise est, en outre, connue comme pouvant réduire l’indice glycémique des repas. (8)

La dose qui a été prescrite tout au long de ces expériences était de 5 g, 3 fois par jour.

Références

(1) « Diet and cardiovascular disease.», World Heart Federation, 2017.
(2) Sabaté J, et al., « Nuts, Blood Lipids and Cardiovascular Disease.», Asia Pac J Clin Nutr. 2010.
(3) Simil L., et al., « Whole-grain Consumption and Risk of Coronary Heart Disease : Results from the Nurses’ Health Study.» American J Clin Nutr , Sept1999.
(4) Bureau L., « Actualités en phytothérapie.», Phytothérapie, Springer, 2010.
(5) Merchant, R. et al., « Nutritional Supplementation with Chlorella Pyrenoidosa for Mild to Moderate Hypertension. J.Med. Food 2002.
(6) « Dossier : Diminuer le cholestérol sans médicament ?», Nutrition Santé, 2014.
(7) « Encyclopédie des plantes médicinales. » Larousse.
(8) Munari F et al. « Lowering Glycemic Index of Food by Acarbose and Plantago Psyllium Mucilage.» Arch Med Res 1998.

error: Contenu protégé sous copyright