Santé Science
Santé Science » Molécules santé » Collagène

Collagène

Omniprésent dans l’organisme humain, le collagène appartient à la grande famille de protéines fibreuses dites structurales. Particulièrement abondant, il représente près du quart de la masse protéique et peut être retrouvé dans la matrice extracellulaire. Ses bienfaits santé, dont la capacité à apaiser les douleurs articulaires, sont reconnus depuis des millénaires par la médecine traditionnelle chinoise. Les chercheurs occidentaux ne feront mention de ses propriétés médicinales dans leurs ouvrages qu’au 19e siècle.

Présentation du collagène et de ses différents types

Collagène
Le collagène assure l’élasticité de la peau

Faisant partie intégrante des protéines structurales, le collagène a pour principal rôle de façonner le corps en contribuant à sa structure. Cette molécule comprend trois chaînes alpha polypeptidiques, reliées entre elles par des liaisons hydrogènes et covalentes. À la différence de l’élastine qui est aussi présente dans les tissus conjonctifs, celle-ci n’est pas extensible. Elle résiste, cependant, bien à la traction.

Le collagène se décline en plusieurs types, plus d’une dizaine, mais dont trois sont considérés comme les plus importants. Chaque type présente sa propre structure et possède des rôles particuliers dans le corps humain.

  • Le collagène de type I, qui représente près de 90 % du collagène total dans l’organisme, constitue la trame de l’os. On le retrouve notamment dans les tissus conjonctifs qui composent la peau, les os, les tendons et les organes internes.
  • Celui de type II se présente sous forme de fines fibrilles. On le rencontre surtout dans la substance fondamentale du cartilage hyalin et le corps vitré de l’œil.
  • Le collagène de type III, qui se compose de fibres réticulaires, se situe au niveau des muscles et des parois des vaisseaux sanguins.

Bienfaits santé du collagène

Le collagène, naturellement présent dans le corps, assure de nombreux rôles. Cette protéine donne l’élasticité à la peau, maintient l’intégralité des tissus conjonctifs, favorise la cicatrisation et assure le bon fonctionnement des articulations. Malheureusement, son taux diminue considérablement avec l’âge. D’où l’intérêt de recourir aux compléments alimentaires.

Efficacité contre les douleurs articulaires

La plupart des études scientifiques se sont concentrées sur les effets du collagène sur les douleurs articulaires. Nombreuses d’entre elles ont confirmé son efficacité dans le traitement de troubles articulaires tels que l’arthrose et l’arthrite.

Dans un essai clinique mené sur 217 patients souffrant d’arthrose, l’usage de cette protéine en complément alimentaire a permis de soulager les symptômes. Le protocole de traitement consistait à administrer chez les sujets 10 g d’hydrolysat de collagène par jour, en gélules et pendant 6 mois.

Le collagène a eu des effets sur les douleurs, en apaisant l’inflammation. On a constaté une amélioration de la mobilité et de la flexibilité des articulations. L’utilisation de ce produit est aussi intéressante dans la prise en charge d’une tendinite. (1)

Effets sur la polyarthrite rhumatoïde

Certains scientifiques ont aussi mis en avant les effets bénéfiques de cette protéine en cas de polyarthrite rhumatoïde. Ce trouble inflammatoire chronique des articulations est une maladie auto-immune. Autrement dit, le système immunitaire du corps attaque ses propres tissus et organes, y compris le collagène des articulations. Ceci conduit à des déformations du cartilage et à la baisse de la mobilité.

La prise de collagène en complément à l’alimentation a permis de réguler le système immunitaire chez des sujets souffrant de cette pathologie. Ce qui a limité l’effet destructeur de l’inflammation sur le collagène articulaire. Ce produit contribue, par ailleurs, au soulagement des douleurs. (2)

Bienfaits sur la peau

Une autre qualité bien connue de cette protéine structurale est sa capacité à ralentir le vieillissement cutané. Il s’agit d’un ingrédient très apprécié en cosmétique, pour hydrater les cheveux et prévenir l’apparition des ridules sur le visage.

Il a été, cependant, démontré que son usage en tant que complément alimentaire était plus efficace que l’application de simples crèmes. Chez un groupe de femmes, dont l’âge se situe entre 35 et 55 ans, l’administration de ce produit a permis d’améliorer l’élasticité de la peau. Une importante réduction des rides a même été constatée après quelques mois d’utilisation. (3)

Autres propriétés médicinales de ce produit

Les données scientifiques manquent encore pour confirmer cette vertu supposée du collagène sur les os. Mais ce produit aurait aussi la capacité de limiter la progression de l’ostéoporose chez les femmes ménopausées.

Cette protéine serait aussi bénéfique à la santé digestive. En effet, il s’agit d’un élément important du tissu conjonctif intestinal. Son rôle consiste à assurer l’imperméabilité de la barrière de l’intestin, bloquant ainsi le passage des particules indésirables.

Posologie et conseils d’utilisation du collagène

Les compléments alimentaires à base de collagène disponibles sur le marché peuvent avoir différentes origines (bovine, aviaire, marine). C’est le peptide de collagène (fraction de protéines constituée de quelques acides aminés), issue d’une extraction par hydrolyse de la peau ou des os, qui est utilisé comme ingrédient dans ces produits. Il s’agit également de la matière première dans la production de gélatine.

L’hydrolysat de collagène et le collagène natif – les deux formes courantes de ce produit en nutraceutique – peuvent être couplés sans problème à d’autres compléments alimentaires. Par exemple, la vitamine C augmente sa capacité d’assimilation. Il améliore, par ailleurs, les effets thérapeutiques de l’acide hyaluronique et du N-acétylglucosamine.

Concernant la posologie, on conseille 5 à 10 g par jour d’hydrolysat de collagène ou 10 mg de collagène natif en gélules. Pour une efficacité optimale, la durée de traitement doit s’étaler sur 3 à 6 mois. Il n’existe aucune contre-indication concernant l’usage de ce complément alimentaire. Toutefois, les sujets souffrant d’insuffisance rénale sont tenus de demander l’avis de leur médecin avant d’entamer tout traitement. Choisissez toujours des produits purs, fabriqués en France et de première qualité.

Références

(1) Benito-Ruiz P et al. « A randomized controlled trial on the efficacy and safety of a food ingredient, collagen hydrolysate, for improving joint comfort ». Int J Food Sci Nutr. 2009.
(2) Bagchi D et al. « Effects of orally administrated undenatured type II collagen against arthritic inflammatory diseases ». Int J Clin Pharmacol Res. 2002.
(3) Proksch E et al. « Oral supplementation of specific collagen peptides has beneficial effects on human skin physiology ». Skin Pharmacol Physiol. 2014.