Santé Science
Santé Science » Huiles essentielles » Menthe poivrée

Menthe poivrée

Outre son usage très répandu dans l’industrie alimentaire, la menthe poivrée est aussi réputée pour son huile essentielle. En effet, de nombreuses propriétés médicinales lui sont attribuées, tant en utilisation interne qu’externe. Ce qui explique, d’ailleurs, pourquoi elle figure parmi les huiles essentielles les plus appréciées en aromathérapie.

Présentation de l’huile essentielle de menthe poivrée

La menthe poivrée est riche en menthol, décongestionnant et antalgique puissant

L’huile essentielle de menthe poivrée est extraite à partir des parties aériennes du Mentha piperita. Il s’agit d’une plante herbacée hybride résultant d’un croisement spontané entre deux espèces de menthe : la M. spicata et la M. aquatica. Elle se distingue surtout par sa forte teneur en menthol, qui est le principal composant actif des plantes du genre Mentha.

Les premières utilisations de la menthe poivrée remontent à l’Antiquité, ses feuilles servaient, entre autres, de condiments. Elles s’utilisaient également comme parfum et remède pour combattre la mauvaise haleine. Ce n’est pourtant qu’au 18e siècle que ce type de menthe a suscité un réel intérêt occidental. On commença alors à produire son huile essentielle. Depuis, on la retrouve dans la composition de différents produits pharmaceutiques comme les dentifrices, les sirops ou encore les pastilles. Elle sert également dans l’industrie alimentaire pour parfumer des glaces, bonbons et confiseries.

Outre ces usages, l’huile essentielle de menthe poivrée possède également de propriétés médicinales intéressantes, qu’elle doit surtout à ses composants. Il s’agit notamment du menthol, de la menthone et de l’acétate de menthyle. Elle renferme également des esters mentholiques, qui sont à l’origine de son effet rafraîchissant et mentholé.

Bienfaits santé de l’huile essentielle de menthe poivrée

De par sa composition, l’huile essentielle de menthe poivrée est à même de prendre en charge divers types de maux.

Douleurs et inflammations

La science reconnaît les propriétés antidouleurs et anti-inflammatoires de l’huile essentielle de menthe poivrée. Ceci s’explique par l’activité de certains de ses composants qui, au contact de la peau, stimulent les récepteurs de basse température. Provoquant ainsi un effet analgésique topique, semblable à celui ressenti lorsqu’un objet glacé touche la peau. Par cette action, cette huile essentielle parvient en application locale, à apaiser tout type de douleur musculaire et articulaire. Elle peut aussi calmer des cas d’inflammation et même de démangeaisons. Certaines publications ont également fait mention de la capacité de cette huile essentielle à soulager, voire réduire des cas de céphalée et migraine.

Troubles digestifs

Certaines de ses propriétés rendent l’huile essentielle de menthe poivrée capable de traiter plusieurs types de trouble digestif. Parmi celles-ci figurent, entre autres, ses effets antispasmodiques et anti-flatulences, lui permettant d’apaiser les spasmes digestifs et les ballonnements. Elle est aussi efficace pour traiter des maux de ventre dus à une accumulation de gaz. Il s’agit, en outre, d’un remède souvent préconisé en cas de syndrome du côlon irritable, de nausées ou de vomissements.

Par ailleurs, l’action anti-inflammatoire de l’huile essentielle de menthe poivrée est à même de soigner tout type d’affection digestive d’origine inflammatoire. À cela s’ajoute sa capacité à favoriser la vidange gastrique, permettant ainsi d’éviter ou de guérir une dyspepsie et une distension abdominale.

Infections

Un grand nombre d’observations cliniques a aussi permis de constater l’effet anti-infectieux de cette huile essentielle (1). Il semble même qu’elle soit capable d’inhiber un grand nombre de souches bactériennes et virales. Notamment celles responsables des infections intestinales et respiratoires. Ce remède naturel aurait aussi le pouvoir d’agir contre le virus de l’herpès, en inhibant sa prolifération et ses actions.

Des études affirment aussi que cette huile essentielle peut aider à combattre la formation des caries. Il s’avère, en effet, qu’elle soit capable de neutraliser des bactéries cariogènes. Ce qui explique d’ailleurs pourquoi on la retrouve dans la composition de divers soins dentaires. Certaines publications ont aussi mis en évidence son activité antifongique.

Troubles des voies aériennes

L’huile essentielle de menthe poivrée présente des effets intéressants dans la prise en charge de certaines atteintes des voies respiratoires. Ses vertus mucolytiques et relaxantes favorisent les expectorations et permettent de dégager les voies aériennes. Ce n’est pas tout, ce remède est aussi doté de propriétés rafraîchissantes et mentholées très appréciables. Telles actions sont surtout utiles lors d’une congestion nasale, d’un rhume, ou de toute pathologie associée à une importante sécrétion de mucosité. En outre, par ses vertus anti-infectieuses et anti-inflammatoires, l’huile essentielle de menthe poivrée peut contribuer à la guérison de diverses pathologies respiratoires.

Dosage et précautions d’emploi

Comme toute huile essentielle, la menthe poivrée doit être diluée avec une base neutre avant toute application topique. Pour une prise orale, la dose fréquemment prescrite est élevée, pouvant dépasser les trois gouttes. Mieux vaut alors demander l’avis d’un spécialiste avant utilisation. De même en cas de traitements médicamenteux, pour éviter toute interaction.

Il est préférable de toujours choisir un produit pur, naturel et certifié bio afin de pouvoir profiter des réels bienfaits thérapeutiques de l’huile essentielle. Le label bio européen atteste de la qualité du produit, veillez à vérifier qu’il soit présent sur l’emballage.

L’usage des huiles essentielles est proscrit chez l’enfant de moins de 12 ans, ainsi que chez la femme enceinte ou allaitante.

Référence

Singh R. et al. « Antibacterial and Antioxidant Activities of Mentha Piperita L.» Arabian Journal of Chemistry, 2015.