Tartre

Définition du tartre

tartre
Le tartre est un dépôt collant et crayeux sur la surface des dents

Le tartre est un dépôt collant et crayeux qui s’accumule à la surface des dents. Il provient d’une minéralisation d’une plaque dentaire qui est principalement constituée de minéraux, de bactéries et de divers éléments provenant de la salive. En effet, au contact du calcium et du phosphate, celle-ci s’épaissit et devient plus dure. Ce qui conduit à la formation des tartres. Ces derniers peuvent, par ailleurs, être retrouvés sur n’importe quelle dent mais le plus souvent ils s’accumulent au niveau des incisives inférieures, du côté lingual.

Les tartres dentaires peuvent concerner tout le monde à tout âge. Certains sujets peuvent, cependant, en être plus affectés que d’autres selon notamment la caractéristique de leurs salives. La fréquence du brossage et l’hygiène buccale en général peuvent également influencer leur formation. En l’absence de prise en charge efficace, ils vont conduire à divers troubles. Les plus fréquemment rencontrés sont surtout des douleurs aux dents, des abcès, une mauvaise haleine ou halitose. Dans les cas les plus avancés, il peut y avoir une inflammation des gencives, la survenue de carie dentaire, voire la perte des dents suite à l’atteinte de la parodonte.

Causes du tartre

Certains facteurs sont connus comme pouvant favoriser la formation des tartres dentaires. Parmi les plus fréquents, il y a notamment :

– La qualité et la fréquence du brossage des dents. Les personnes nettoyant minutieusement et quotidiennement leurs dents sont moins sujettes aux plaques dentaires et donc aux tartres ;
– La qualité et la composition de la flore buccale. Les sujets ayant un pH salivaire basique sont beaucoup plus concernés par les tartres. En revanche, ils sont moins touchés par les caries dentaires à l’inverse des individus présentant un pH acide de la salive ;
– La baisse de la quantité de salive sous l’effet de différents facteurs. Parmi ceux-ci, il y a l’usage de dentifrice de mauvaise qualité, une hydratation journalière insuffisante, la prise de certains médicaments notamment des antidépresseurs ;
– Certains traitements médicaux dont la radiothérapie ;
– L’habitude alimentaire. L’importante consommation de sucre et de produits sucrés favorise la formation de plaques dentaires et donc de tartres. Les sucreries, les gâteaux, les sodas figurent entre autres parmi les aliments contenant le plus de sucre ;
– Les mauvaises habitudes de vie dont principalement le tabagisme.

Symptômes du tartre

Deux formes de tartre sont à distinguer, supra-gingivale et sous-gingivale

Deux formes de tartres sont à distinguer :

– Celle dite supra-gingivale : elle est reconnue par la présence d’un dépôt blanchâtre à la surface des dents. Elle est perceptible à l’œil nu et est le plus souvent retrouvée à la base des incisives inférieures, au niveau du côté de la langue. Les prémolaires supérieures sont aussi fréquemment touchées que le reste des dents. Sous l’action de certains facteurs comme le café, le tabac, les colorants, ce type de tartres peut prendre une coloration plus foncée ;
– Celle dite sous-gingivale : celle-ci apparaît sous la gencive, à l’intérieur d’une poche parodontale. Elle est plus verdâtre et fortement néfaste pour la santé dentaire. Les bactéries qui la composent sont, en effet, des anaérobies et davantage pathogènes que celles retrouvées dans les tartes blanchâtres. Elle s’accumule, par ailleurs, insidieusement dans la plupart des cas, exposant et rendant alors la racine des dents vulnérables aux attaques de ces micro-organismes.

Traitements naturels du tartre

À la différence des plaques dentaires, un simple brossage des dents ne permet pas de retirer les tartres. Celui-ci reste toutefois important pour la prévention de leur formation. Un certain nombre de traitements sont, par ailleurs, avancés comme pouvant aider à prévenir et à traiter les tartres. Parmi ceux-ci, il y a :

– Une bonne hygiène bucco-dentaire :

La meilleure prévention contre la formation de ces dépôts durs sur les dents est d’assurer une bonne hygiène. Cela permet, en effet, d’éliminer régulièrement les plaques et donc d’éviter leur accumulation, qui sont connues comme pouvant être à l’origine des tartres. Pour cela, un brossage minutieux est conseillé au moins 2 fois par jour, chacun de 3 minutes au minimum. L’usage de soie dentaire est également nécessaire, notamment chez ceux ayant les espaces inter-dentaires étroites. L’utilisation préconisée de celle-ci est de 2 fois par jour.

– Une alimentation saine :

Une bonne habitude alimentaire est importante pour éviter la formation rapide des plaques et des tartres sur les dents. La réduction voire l’arrêt de la consommation de certains aliments, dont notamment, le sucre et les produits transformés sucrés sont à cet effet recommandés.

– Thymol :

Une observation a permis de conclure sur l’efficacité du thymol pour lutter contre les bactéries de la bouche et à prévenir l’accumulation des tartres (1). Il s’agit d’un des composés actifs retrouvés dans certaines plantes comme le thym, l’eucalyptus ou encore le menthol. Pour son utilisation, laisser infuser 5 g de la plante choisie dans 100 ml d’eau bouillante pendant une dizaine de minutes. La solution ainsi obtenue est à employer comme rince-bouche après chaque brossage.

– Guarana :

D’après une étude, du guarana peut contribuer à la prévention de l’accumulation des plaques et donc à la formation des tartres. Cette action est due principalement à la très haute teneur de ce fruit en tanins (2). Une seule gelule de 500 mg par jour peut alors suffire pour profiter de ces bienfaits sur la santé bucco-dentaire.

– Zinc :

Diverses études avancent les bienfaits du zinc sur l’hygiène dentaire. Celui-ci semble, en effet, à même de réduire le dépôt de plaques et donc l’apparition des tartres (3). Pour son usage, il suffit d’opter pour des dentifrices ou des rince-bouches contenant ce minéral pour le nettoyage quotidien des dents.

– Citron :

Pour enlever soi-même les tartres, le recours à des fruits, comme le citron notamment, peut être efficace. Pour se faire, il faut frotter la partie des dents où ces dépôts se sont accumulés avec une tranche du fruit pendant une dizaine de minutes. Ceci va permettre de les ramollir et de les retirer plus facilement à l’aide d’un cure dent par la suite.

– Bicarbonate de soude ou de la levure chimique :

Le bicarbonate de soude ou la levure chimique peuvent également être utilisés pour nettoyer les dents des plaques et des tartres dentaires. Il suffit alors de mélanger l’un de ces produits avec un peu d’eau et d’utiliser la pâte obtenue pour le brossage des dents durant quelques minutes. Un bon rinçage est conseillé pour finir le soin.

Références

(1) Shapiro S., «L’action du thymol sur les bactéries buccales.» Oral Microbiol Immunol. 1995
(2) Yamaguti-Sasaki E, et al, «Capacité antioxydante et prévention in vitro de la formation de plaques dentaires par extraits et tanins condensés de Paullinia cupana.», Molecules. 2007.
(3) Grases F. et al. «Effet anticalcaire d’un rince-bouche au triclosan contenant du phytate: essai croisé à double insu, randomisé, sur trois périodes.» J Parodontal Res. 2009.

error: Contenu protégé sous copyright