Santé Science
Santé Science » Traitements naturels de la brucellose

Traitements naturels de la brucellose

En l’absence d’une prise en charge précoce et efficace, la brucellose conduit à d’importantes complications souvent fatales. Parmi celles-ci, il y a notamment la survenue d’une endocardite, d’une méningite, d’une encéphalite en cas d’atteinte du cœur et du système nerveux central. La formation de sièges d’infection au niveau des articulations et du foie conduit, en outre, à une arthrite et à une suppuration hépatique.

La particularité du Brucella est sa capacité à se développer dans le phagosome. Ceci survient après qu’il soit phagocyté par certains types de globules blancs. Une fois dans la cellule, il est alors immunisé contre les défenses envoyées par le système immunitaire de son hôte. Ce qui est à l’origine de la chronicité de la fièvre de Malte.

L’antibiothérapie est le seul traitement connu à ce jour pour la prise en charge de la brucellose. Celle-ci doit, toutefois, être entreprise précocement pour qu’il y ait efficacité, soit les deux premières phases de l’infection. La prévention reste, dès lors, la meilleure prise en charge contre la fièvre méditerranéenne (1).

Prendre les mesures de protection nécessaires contre toute éventuelle contamination :

Pour éviter une contamination au Brucella, il est conseillé d’adopter certaines mesures de protection avant d’effectuer certaines tâches. C’est notamment le cas avant la manipulation de sécrétions et d’excrétions animales pouvant être contaminées. Il en va de même avant de toucher les carcasses d’un animal mort. Parmi toutes les mesures à prendre, le port de gants et même d’un masque est recommandé.

brucellose
Une infusion de piloselle est efficace dans le traitement de brucellose

Par ailleurs, en cas de blessure, mieux vaut éviter d’entrer en contact avec un animal ou ses déjections.

Avoir une bonne hygiène

Pour réduire le risque d’infection, il est important de toujours garder une bonne hygiène et principalement des mains. Ceci est surtout recommandé après avoir été en contact avec un animal. Pour cela, il faut utiliser un antiseptique comme un savon et de l’eau courante pour assurer l’élimination des bactéries.

Ne manger que des aliments dont l’hygiène est sûre

Éviter toute consommation d’aliments ou de boissons dont l’hygiène est incertaine doit faire partie des mesures pour prévenir une brucellose. Il est, à cet effet, conseillé de ne consommer que du lait pasteurisé. Il en va de même des produits laitiers. Ceux qui sont d’origine non sûre doivent alors être évités.

Il faut également s’assurer que les fruits et légumes devant être consommés crus soient bien nettoyés avant de les manger. Pour cela, l’usage d’eau potable et courante est recommandé. Certains produits comme l’alcool, l’eau de javel et même des antiseptiques peuvent aussi aider à éliminer efficacement les germes.

Il est, par contre, préconisé d’éviter de manger des fruits ou des légumes crus dans une zone où l’infection est endémique. Les bactéries sont, en outre, connues comme ne résistant pas à la chaleur. Une bonne cuisson des aliments est alors importante pour réduire tout risque de s’infecter au Brucella.

Assurer que les lieux où sont logés les animaux soient toujours propres

L’étable, la porcherie et la bergerie peuvent rapidement devenir des réservoirs de Brucella en cas de manque d’hygiène. Les garder dès lors dans de bonnes conditions de propreté est conseillé. Par ailleurs, il est aussi recommandé de ne les établir que sur des zones où elles seront toujours bien aérées et ensoleillées.

Piloselle

Une étude avance que la piloselle (Hyeracium pilosella) peut être utilisée tant dans les cas de brucelloses humaines qu’animales (2). Cette plante doit entre autres ses propriétés thérapeutiques à l’ombelliférone qu’elle renferme. Il s’agit d’une molécule de la famille des coumarines qui présente à la fois des effets anti-infectieux et anti-inflammatoires.

Le remède consiste surtout à prendre deux tasses par jour d’une infusion de la plante. Pour préparer celle-ci, il suffit de faire infuser 5 à 10 g de piloselle séchée dans 1 litre d’eau bouillante. Il faut laisser poser pendant 10 mn. Pour recourir aux comprimés, le dosage est d’environ 300 mg, selon le producteur.

Dans ses formes moins graves, la fièvre ondulante peut guérir d’elle-même en 3 semaines dès la première phase. Il n’est donc pas utile de recourir à un traitement spécifique. (3)

Références

(1) Brucellose, Dictionnaire Médical, Information Hospitalière, Sept 2006.
(2) Mazimba O., « Umbelliferone : sources, chemistry and bioactivities review.», Bulletin of faculty of pharmacy, Cairo University, 2017.
(3) Bush L. et al., « Brucellose.», Merck Sharp et Dohme, USA.