Traitements naturels du burn out

Le burn out peut affecter aussi bien les hommes que les femmes travaillant dans n’importe quel domaine. La prévalence de cette affection psychologique tend à croître dernièrement. Elle constitue même aujourd’hui l’une des principales causes d’invalidité prolongée. En l’absence de prise en charge adéquate, le syndrome d’épuisement peut, en effet, être grave de conséquences. Il peut aussi engendrer différentes affections.

Certains traitements sont connus comme pouvant aider à prévenir et à soigner ce syndrome.

Bien s’organiser

burn out
Il est important de bien s’organiser au travail pour éviter un burn out

Pour prévenir le syndrome d’épuisement professionnel, une publication met en évidence l’importance d’une bonne organisation (1). Il en doit être notamment le cas dans la hiérarchisation des tâches à accomplir. Le temps de travail doit aussi être bien géré et les objectifs à atteindre fixés. Par ailleurs, les moments de pause et notamment le soir et le weekend devront être utilisés pour se reposer.

Il est aussi conseillé d’essayer de se divertir durant ces temps libres pour se libérer du monde du travail. La musique, la méditation ou encore une sortie en nature peuvent à cet effet être bénéfiques.

Partage des difficultés avec ses proches

Partager avec les autres les difficultés ou les soucis rencontrés au travail peut aider à mieux gérer le stress. Il s’agirait même du meilleur moyen pour se libérer de celui-ci. Le fait de parler à ses proches les problèmes vécus aide, en effet, à se sentir soutenu. Il est, en outre, important de réserver suffisamment de temps pour soi et pour sa famille au moins toutes les semaines.

Bonne hygiène de vie

Adopter une bonne hygiène de vie est connu comme pouvant contribuer à la prévention et la réduction du stress. Pour cela, il est, entre autres, suggéré d’abandonner la consommation de divers excitants qui peuvent favoriser cet état psychique. Il en est le cas de l’alcool, du café ou encore du sucre.

Par ailleurs, on conseille la pratique régulière d’activités physiques dans certaines publications (2). Ceci peut avoir des effets bénéfiques tant sur la santé physique que mentale. Elle aide également à améliorer les éventuels troubles de l’endormissement et contribue l’évacuation du stress. Le temps d’activités physiques préconisé pour rester en bonne santé est de 30 mn par jour, 5 fois par semaine.

Un jeûne régulier

Selon une étude, jeûner régulièrement aide prévenir de la survenue d’un burn out et peut même le soigner (3). Il a, en effet, été observé que cela présente de nombreux bienfaits sur la santé psychologique. Il protège aussi de différents troubles mentaux et peut également en réduire les symptômes.

Un jeûne d’au moins une fois par mois est conseillé à cet effet pour de meilleurs résultats.

Valériane

Une observation avance les bienfaits que peut apporter l’utilisation de divers extraits de plantes en cas de syndrome d’épuisement (4). Parmi celles-ci, il y a entre le recours à la valériane. Cette plante est en effet connue pour son effet tranquillisant sur le système nerveux.

Pour utiliser ce remède, boire 5 fois par jour dans de l’eau chaude 20 gouttes de teinture de valériane. Le recours à ce traitement ne doit pas être associé à la prise d’un somnifère.

Verveine

La verveine a longtemps été utilisée en cas de stress ou pour apaiser l’anxiété. Elle exerce, en effet, des actions tonifiantes, relaxantes et calmantes au niveau du système nerveux. Cette plante est aussi connue pour son effet légèrement antidépressif. Ce qui constitue dès lors un excellent remède en cas de burn out.

Le traitement à base de verveine consiste à boire une demi-cuillère à café de la teinture dans un verre d’eau. À refaire 3 fois par jour.

Mélisse

L’usage de la mélisse est indiqué lors de ce type d’affection psychologique. Cette plante est, en effet, réputée pour ses propriétés relaxantes et toniques du système nerveux. Ce qui est utile pour apaiser le stress ainsi que la dépression qui peut survenir lors d’un burn out. Elle semble aussi efficace en cas de trouble émotionnel, comme une irritabilité. Outre ses effets sur le plan psychologique, la mélisse présente aussi des bienfaits sur les problèmes digestifs secondaires au syndrome. Il en est le cas des diarrhées, des brûlures d’estomac, des ulcères ou encore des ballonnements.

Pour utiliser le remède à base de mélisse, prendre 3 fois par jour une demi-cuillère à café de sa teinture diluée dans de l’eau.

Références

(1) Bertolote JM, Fleischmann A., « Le Syndrome d’Épuisement.», Bulletin du Réseau Mondial pour la Santé au Travail de l’OMS, N°2, 2001-2002.
(2) Carek P.J., et al., « Exercise for the Treatment of Depression and Anxiety.», Int J Psychiatry Med., 2011.
(3) Macgregor A, et al., « Fasting in Mood Disorders: Neurobiology and Effectiveness. A Review of the Literature.», Psychiatry Res., 2013 Oct.
(4) Encyclopédie des plantes médicinales, Larousse.

error: Contenu protégé sous copyright