Conjonctivite

Présentation de la conjonctivite

Conjonctivite, c'est l'inflammation de la conjonctive
Conjonctivite, c’est l’inflammation de la conjonctive

La conjonctivite est le terme utilisé pour désigner une inflammation de la conjonctive. Cette dernière n’est autre qu’une membrane transparente qui recouvre la partie interne des paupières ainsi que le blanc de l’œil, et qui secrète du mucus intervenant dans la lubrification du globe oculaire. Divers facteurs peuvent être à l’origine de cette affection qui, suivant le cas, peut être plus ou moins grave. Si elle peut, en effet, se résorber d’elle-même dans certaines formes, dans d’autres elle peut être irréversible ou engendrer de graves complications telle qu’une perforation de la cornée voire la cécité en l’absence d’un traitement.

Il s’agit d’une pathologie assez fréquente pouvant affecter tout le monde. Dans le cas des conjonctivites infectieuses, le risque de contagion est assez élevé et peut même être dans certains cas à l’origine d’importantes épidémies. D’où l’importance d’une prise en charge pour limiter leur transmission à d’autres personnes.

Causes de la conjonctivite

Les conjonctivites peuvent être dues à un bon nombre de facteurs dont entre autres :

Infection virale dont le plus souvent est par des adénovirus ;
– Infection bactérienne telle que par des staphylococcus, des streptococcus, le gonocoque (bactérie à l’origine de la blennorragie qui est une maladie sexuellement transmissible), Chlamydia trachomatis (agent pathogène de la chlamydiose, une infection sexuellement transmissible), Pseudomonas aeruginosa ;
Réaction allergique en présence d’un allergène ou accompagnant une crise d’asthme, un rhume des foins, une rhinite ;
– Présence ou contact de l’œil avec un corps étranger ;
– Port de lentilles d’une hygiène défectueuse ou dont la date d’utilisation est dépassée ;
– Irritation telle qu’en cas d’exposition à la fumée, aux poussières, à des solvants et autres produits chimiques ;
– Mauvaise hygiène des yeux ;
– Utilisation de doigts ou de serviettes souillées pour frotter les yeux ;
– Contact avec les larmes d’une personne atteinte d’un infection de la conjonctive.

Manifestations de la conjonctivite

Manifestations de la conjonctivite : œil rouge, irritation, sensation d'avoir du sable, ...
Manifestations de la conjonctivite : œil rouge, irritation, brûlure, sensation d’avoir du sable, …

Les conjonctivites peuvent être reconnues par certains symptômes dont notamment :

– Rougeur, irritation et impression de brûlure de l’œil ou des yeux touchés ;
– Gêne et sensation d’avoir du sable dans l’œil ;
– Sensation d’égratignure, de picotement voire de douleur dans l’œil ;
Fatigue des yeux ;
– Larmoiement plus ou moins important selon la cause de l’affection ;
– Sécrétion purulente en particulier en cas d’infection. Des croûtes peuvent alors se former et empêcher l’ouverture des paupières au réveil ;
– Perforation de la cornée si aucun traitement n’est entrepris lors d’une infection au gonocoque ;
– Risque d’ulcération de la cornée si l’affection est due à une contamination au Pseudomonas aeruginosa ;
– Risque de cécité en cas d’infection de la conjonctive au Chlamydia.

Les conjonctivites allergiques et virales sont en général bilatérales tandis que celles dues à des infections bactériennes atteignent souvent les deux yeux de manière successive.

Traitements de la conjonctivite

Différentes prises en charge peuvent être adoptées pour prévenir ou traiter des cas de conjonctivite.

– Pour prévenir une inflammation de la conjonctive, il est conseillé d’adopter une bonne hygiène des yeux telle que ne pas se frotter les yeux avec les mains sales, de porter des lentilles dont l’hygiène est incertaine ou dont le délai d’utilisation est déjà dépassé, d’utiliser des produits cosmétiques qui peuvent irriter les yeux ;
– Une publication avance les bienfaits que peut apporter l’usage d’une décoction de fleurs de camomille pour le lavage des yeux en cas d’inflammation de la conjonctive due à une allergie ou une infection. Cette efficacité s’explique notamment par les propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques que possède cette plante (1) ;
Un traitement à base de souci (Calendula officinalis) est décrit dans une étude comme pouvant aider à apaiser les symptômes des conjonctivites. Celui-ci consiste à appliquer sur l’œil affecté d’une compresse imbibée d’une décoction de la plante (2) ;
– Lors d’une observation menée sur des sujets atteints de conjonctivites, il a pu être montré que l’Euphrasia officinalis constitue un excellent remède contre cette affection. L’étude met en évidence la nécessité d’utiliser le remède en goutte et non en compresse (3) ;
– Pour éviter une nouvelle contamination, il est recommandé d’éviter de réutiliser tout équipement (lentille par exemple) ou produits cosmétiques qui ont été infectés lors de l’infection. Les mouchoirs, serviette ou couverture, qui peuvent avoir été mis en contact avec les larmes doivent aussi être soigneusement désinfectés.
Références

(1) Goetz P., «Phytothérapie en ophtalmologie.», Phytothérapie, 2006, Springer.
(2) Renoux H., « Calendula Officinalis en Pathologie Chronique. », La Revue d’Homéopathie, Elsevier, 2016.
(3) Stoss M, et al., « Prospective Cohort Trial of Euphrasia Single-dose Eye Drops in Conjunctivitis.», J Altern Complement Med. 2000 December.

Partagez
Tweetez
+1
error: Contenu protégé sous copyright