Santé Science
Santé Science » Acides aminés » Théanine

Théanine

theanine La théanine est l’un des principaux composés actifs du thé, à ne pas confondre avec la théine qui appartient à la classe des méthylxanthines, comme la caféine et la théobromine. Il s’agit d’un acide aminé non essentiel, dont la structure chimique est très proche de certains neurotransmetteurs. C’est ce qui explique ses nombreux bienfaits sur le cerveau.

Présentation de la théanine

Théanine
La théanine, un acide aminé qui se trouve en grande quantité dans le thé vert

Seulement deux organismes vivants contiennent de la théanine dans sa forme naturelle : L-théanine. Le premier étant le thé (ou Camellia sinensis) et le second le bolet bai (appelé aussi Xerocomus badius). La molécule fut identifiée par le scientifique japonais Sakato en 1949. Son isomère D-théanine existe aussi à l’état naturel et est présent à une teneur moins importante dans les feuilles de thé. Soit 0,5 à 3 % de sa théanine totale.

Cet aminoacide, à l’origine du goût umami des thés, est particulièrement instable. Dans une solution basique, il subit une hydrolyse et en milieu aqueux, se racémise. Le procédé de fermentation adopté par les fabricants influe également sur sa teneur, qui peut aller de 1 à 3 % du poids total des feuilles séchées. Dans les thés moins fermentés, tels que le thé vert, il représente plus de 50 % des acides aminés. L’exposition au soleil le convertit, en effet, en polyphénols.

Bienfaits santé de la théanine

Effets relaxant

Les effets relaxant de la L-théanine ont été démontrés par de nombreuses études, aussi bien in vitro qu’in vivo. À une dose de 200 mg par jour, il a été prouvé que la molécule agissait de manière bénéfique chez des sujets souffrant de stress et d’anxiété. Son action n’a lieu, cependant, que 30 à 60 minutes après la prise. Celle-ci est marquée par certains paramètres biologiques, tels que la baisse du rythme cardiaque, des immunoglobulines et de la pression artérielle. Et parallèlement, se produit une augmentation des ondes alpha du cerveau, qui marque l’état de relaxation.

Certaines publications scientifiques recommandent même la prise de ce produit en complément aux traitements par antipsychotiques. Comme il s’agit en fait d’un dérivé de la glutamine, cet acide aminé peut accéder jusqu’au cerveau pour jouer son rôle de psychotrope. Son usage en complément santé permet d’apaiser les symptômes de la schizophrénie. (1)

Efficacité contre les troubles du sommeil

La science reconnaît aussi l’efficacité de la théanine contre les troubles de l’endormissement. Sa prise à une dose de 400 mg par jour, répartie sur la journée, a eu un effet bénéfique chez des enfants qui présentaient un déficit de l’attention et des perturbations du sommeil.

Chez des adultes âgés de 50 ans en moyenne, l’acide aminé offre les mêmes bienfaits. Le simple fait de boire du thé enrichi en L-théanine et pauvre en caféine a permis d’améliorer la qualité de sommeil des sujets testés. Les patients seraient, par ailleurs, moins sujets à la fatigue physique et au stress.

Ces actions semblent, en effet, provenir de la capacité de la théanine à stimuler la production d’acide gamma-aminobutyrique (GABA). Cet aminoacide favorise en plus la synthèse de la dopamine et de la sérotonine. À titre d’information, ces différents neurotransmetteurs sont tous impliqués dans notre rythme « jour-nuit » ou « réveil-sommeil ». (2)

Capacité à moduler le système immunitaire

Certains scientifiques ont aussi souligné le pouvoir de cet aminoacide à augmenter les défenses immunitaires. Ils ont constaté que cette molécule pouvait agir sur l’immunité innée et la mémoire immunitaire.

Au cours d’une étude menée en Floride, la prise de suppléments de L-théanine et d’épigallocatéchine gallate a permis de renforcer l’immunité des sujets testés. Le groupe comprenait 124 personnes atteintes de grippe et de rhume. Les patients soumis à cet acide aminé ont récupéré rapidement, en comparaison au groupe placebo.

Les observateurs ont remarqué durant les analyses sanguines que les sujets traités à la L-théanine produisaient plus de cellules immunitaires. (3)

Autres bienfaits de la théanine

Outre ces 3 principales qualités, la théanine posséderait aussi d’autres propriétés médicinales. Grâce à son effet vasodilatateur, cet acide aminé serait un hypotenseur. Il s’agirait également d’un neuroprotecteur, en inhibant les récepteurs au glutamate.

Dosage et précautions d’utilisation de la théanine

Pour profiter des bienfaits de cet acide aminé, il convient de s’assurer que le supplément soit à base de L-théanine : forme naturelle, biodisponible et bioactive. Le dosage conseillé est de 100 à 200 mg par jour, pendant 1 à 6 mois suivant les pathologies. Selon les effets recherchés, sur le stress, le sommeil ou le système immunitaires, les dosages peuvent varier. Pour plus d’efficacité, on préférera une prise avant les repas, le matin de préférence.

Pris selon les indications du fabricant, ce produit ne cause aucun effet secondaire. Dans de rares cas, il peut toutefois occasionner des troubles intestinaux, maux de tête, sensations de fatigue, manque d’appétit, vertiges, et étourdissements. Son usage est proscrit chez les femmes enceintes ou allaitantes, ainsi que chez les enfants de moins de 6 ans. Choisissez toujours des produits naturels, bio et de qualité. 

Sous surveillance médicale, ce supplément santé peut compléter les traitements à base d’antidépresseurs. Attention, ce produit peut interagir avec l’alcool, les sédatifs et les anxiolytiques.

Références

(1) M. Gomez-Ramirez. « The deployement of intersensory selective attention : A high-density electrical mapping study of the effects of Theanine. » Clinical Neuropharmacoly, vol 30. 2007.
(2) Nathan P et al. « The neuropharmacology of L-theanine : A possible neuroprotective and cognitive enhancing agent. » J. Herb Pharmacother. 2006.
(3) Rowe CA et al. « Specific formulation of Camellia sinensis prevent cold and flu symptoms and enhancres gamma, delta T cell function : A randomized, double blind, placebo-controlled study. » J Am Coll Nutr, 2007.